mardi 29 mars 2016

Fukushima ? Ni morts, ni cancers !


Ah, ils ont bonne mine, nos écolos de vaisselle, si même l'ONU commence à disperser leurs fantasmes rétrogrades façon puzzle ! À moins que les commissions scientifiques mandatées par icelle ne soient méchamment noyautées par le très-fameux et très-méchant lobby nucléaire. Dans le doute, les journaux français, à deux ou trois exceptions près, ont gardé un pieux silence sur cette information pourtant sensationnelle : à l'heure actuelle, cinq ans après sa survenue, l'accident de la centrale de Fukushima n'aurait entraîné aucune mort (par radiations) ; de surcroît, nulle augmentation des cancers, thyroïdiens et autres, n'a pu être décelée. C'est vraiment, des informations pareilles, à vous dégoûter du militantisme honnête.

49 commentaires:

  1. Oui mais dans dix ans, vous verrez, diront ils!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que dit le Sébastien qui vous suit de peu dans les commentaires.

      Supprimer
  2. Vous êtes bien ce héros que nous espérions, Maître Goux ! Le premier en tous cas à oser énoncer cette vérité qui dérange encore beaucoup d'esprits immatures et suiveurs.
    Et qui donc a pris note parmi le choeur des pleureuses de ces articles fascinants, qui faisaient état d'une exubérance de la faune et de la flore quelques années après l'incident de Tchernobyl ?

    RépondreSupprimer
  3. Il est impossible que les écologistes, le Monde, Libé, l'Obs, BFM, France Inter... se soient trompés.
    L'ONU est à la solde du lobby nucléaire et de Anne Lauvergeon, na!
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet la seule explication possible.

      Supprimer
  4. Finir sur un tel oxymore, c'est à cela que l'on mesure le talent !
    Vous savez qu'à lire Contrepoints, à vilipender l'époque, et à dire pis que pendre des Lyonnais vous allez finir dans un article de Libation ou du M..de.
    Maintenant votre article ne prouve rien. Les Japonais sont-ils des hommes comme les autres ? Ne résistent-ils pas mieux aux radiations ?
    Voila les vraies questions que votre complotisme ne vous fera pas poser.
    C. Monge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai obtenu brillamment mon doctorat d'oxymorologie.

      Supprimer
  5. Cet article ne fait que confirmer d'autres études déjà publiées antérieurement, émanant d'organismes scientifiques moins contestables que le GIEC : Il y a eu de nombreux morts du fait du tsunami, d'autres par accident, mais Fukushima, c'est zéro mort nucléaire. Cela dit, vous prêchez dans le désert, Didier: lisez les commentaires à l'article que vous citez. Vous constaterez qu'il n'y pire sourd que celui qui ne veut pas entendre : "Le nucléaire, c'est caca, donc ça tue. Vous me démontrez le contraire ? Vous êtes un salaud..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me suis pas risqué sur les commentaires…

      Supprimer
  6. C'est faux : 30 fois plus de cancers de la thyroïde observés par rapport à la normale. Sans compter les rejets radioactifs en mer, qui sont considérables. Nul doute qu'ils auront un impact sur la santé des gens dans les décennies suivantes. Il est beaucoup trop tôt pour dire que la catastrophe de Fukushima n'a fait aucune victime.

    Le nouvel an 2016 à Fukushima

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La commission est très claire à ce sujet : aucune augmentation significative des cancers de la thyroïde. Mais peut importe, puisque vous êtes dans la croyance et non dans l'examen des faits, ainsi que le prouve votre "nul doute que" pour affirmer une chose qui, par définition, puisqu'elle concerne l'avenir, est forcément entachée de tous les doutes possibles.

      Supprimer
    2. Faudrait savoir Sébastien, soit il est beaucoup trop tôt pour se prononcer, soit vous savez déjà qu'il y a 30 fois plus de cancers.

      Ce qu'il manque à ce pays c'est des cours de logique. Relisez vos trois phrases, êtes vous certains que l'ensemble soit cohérent ? Non ? Alors taisez-vous ou reformuler votre pensée.

      Supprimer
    3. Il fallait lire le lien dans le message précédent. Mais bon, vous êtes trop fainéant pour le faire. Je n'y peux rien.

      De troublants cas de cancer de la thyroïde à Fukushima

      Qu'est-ce que vous attendez pour vous installer à Fukushima, puisqu'il n'y a aucun risque ?

      Supprimer
  7. Et vous croyez que vous allez intéresser quelqu'un avec votre "Ni morts, ni cancers" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, la preuve : vos commentaires…

      Supprimer
  8. Parait que les animaux à Tchernobyl ne se sont jamais aussi bien portés que depuis l'explosion de la centrale...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leur nombre de membres est même en augmentation, paraît-il.

      (Non, Sébastien, restez calme : je plaisante.)

      Supprimer
    2. Même pas : c'est vrai.
      http://tempsreel.nouvelobs.com/sciences/20151006.OBS7115/loups-sangliers-elans-tchernobyl-le-paradis-des-animaux.html

      J'espère que vous n'allez pas contester l'Obs quand même ?! Il vous reste quelques valeurs malgré tout ?
      C. Monge

      Supprimer
    3. L'Obs, c'est rien que des putains de révisionnistes à la solde du sionisme et de la haute finance internationale !

      Supprimer
  9. Les Japonais, qui comme chacun sait n'aiment pas perdre la face, se seront entendus avec le lobby nucléaire, voilà tout. Croyez bien qu'on nous cache un tas de choses inavouables et que si les vrais apôtres de l'information digne de foi pouvaient mener leur propre enquête en paix, on verrait ce qu'on verrait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis moi-même grassement payé par le lobby, pour relayer les enfumages de cette fausse commission de je ne sais quelle deutéro-ONU.

      Supprimer
  10. Eh bien, Monsieur Goux, un coup de mou ? Nous sommes le 29 mars (ça nous change de "Nous sommes Charlie, Paris, Bruxelles, Lahore", liste non exhaustive) et toujours aucune trace de votre Journal de février. À la place des fariboles pour nous vanter les bienfaits de Fukushima (oui, je sais, je caricature un peu).
    La seule excuse recevable serait que vous seriez occupé à déposer des ours en peluche Place de la République ou ailleurs mais je n'y crois qu'à moitié.
    Allez, que diable, un peu d'énergie ! Ressaisissez-vous !

    Alain Martzolf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne cesse de répéter, quasiment chaque mois, que le journal est mis en ligne l'avant-dernier jour ouvrable du mois : consultez votre calendrier, pour voir…

      Supprimer
  11. C'est pareil pour Tchernobyl : il n'y a eu aucun cancer, pas même le plus petit bouton , d'ailleurs le nuage a contourné la France, c'est le ministère de la Vérité qui l'a dit, et il y aura bien un club de vacances sur place pour montrer aux touristes ébahis l'insolente santé des chevreuils des environs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, mélangez bien tout et touillez : avec un peu de chance, personne ne s'apercevra de votre arnaque intellectuelle…

      Supprimer
    2. Ben personne n'a jamais dit ceci en France. Les déclarations de M. Pellerin sont publiques et peuvent être consultées partout et en particulier ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Pellerin
      Les croyances ça n'aime pas être confronté au réel.
      Chère Léontine croyez-moi, évitez d'utiliser le portable, les micro-ondes, les Téfal et méfiez-vous des ondes, ça rend écolo.
      C. Monge

      Supprimer
  12. Remarquez que le nucléaire belge a déjà fait un mort, lui, un homme de phénotype cutané clair ayant apparemment fait une mauvaise rencontre avec deux hommes de phénotype cutané pas clair qui en avaient après son pass de sécurité permettant l'accès à la centrale.

    Donc, soit les Japonais se débrouillent mieux que les Belges, soit l'emplacement géographique des centrales semble avoir un effet sur leur dangerosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Japonais refusent (ces inconscients qui ne savent pas ce qu'ils perdent) d'avoir des phénotypes cutanés pas clairs chez Eux. D'ailleurs, ils n'ont même pas de ville nommée Lyon, c'est dire leur degré de nauséabonderie.

      Supprimer
  13. C'est comme de mourir de vieillesse, quelle foutaise

    RépondreSupprimer
  14. kobus van cleef29 mars 2016 à 13:54

    ha merde, ça c'est con!
    même pas un petit cancer du colon?
    ou du nichon?
    un bon petit lymphome, là , ou une bonne leucémie ?
    ou , rareté des rareté ,un sarcome des tissus mous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les tissus mous, je n'oserais me montrer affirmatif…

      Supprimer
  15. Trop gros troll, ça ne marchera pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut avouer que les commissions scientifiques de l'ONU, comme taille de troll, on va avoir du mal à faire mieux.

      (Ce qui m'étonne, dans certaines réactions, c'est que, normalement (pensai-je naïvement), tout le monde devrait se réjouir de cette absence de morts et de cancers. Il y aurait-y des arrières pensées pas nettes, chez certains ? De vagues relents d'idéologie ?)

      Supprimer
    2. Je m'en réjouirai si c'était vrai, forcément mais bon les bonnes nouvelles du lobby nucléaire hein...

      Supprimer
    3. Et pourquoi partez-vous du principe que c'est faux ? Du reste, il n'est pas question de "lobby" ici, mais d'un accident et de ses conséquences éventuelles.

      Supprimer
    4. Si vous savez que c'est faux, c'est que vous avez accès à certaines informations ou études, qui vous permettent de le dire je suppose.

      Faites les nous partager je vous prie, je ne souhaite pas mourir idiot.

      Supprimer
  16. Je vous signale qu'il en est de même pour Tchernobyl ( 4 000 morts), seuls Greenpeace et les associations écolos avancent des chiffres de quelques centaines de milliers de morts, sans arguments sérieux :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cons%C3%A9quences_sanitaires_de_la_catastrophe_de_Tchernobyl

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très difficile d'avoir des arguments sérieux quand les macchabées sur lesquels on s'appuie restent introuvables (un peu comme ceux, dans un autre genre, des centaines d'Algériens balancés dans la Seine par la police, au début des années soixante…).

      Supprimer
    2. Non, les macchabées existent, et ils sont indiscutablement morts; la question est de savoir de quoi: avant la construction de la centrale nucléaire, il y avait quand même des gens qui mouraient à Tchernobyl, et même du cancer de la thyroïde...

      Supprimer
    3. Je parlais des centaines de milliers de morts supplémentaires

      Supprimer
    4. Tous les macchabées ne sont ils pas indiscutablement morts -hormis les électeurs de gauche de François Hollande ?

      Supprimer
    5. Les macchabées ? Wiki ne parle que de projection, en gros des morts prématurés, s'il n'existe aucune prévention particulière !
      Et probablement sur des sujets qui peuvent encore mourir plus tôt d'une cirrhose, d'un cancer classique du poumon, ... ou d'un tir ami.
      Je ne vous concède que la mort par attaque de loup, qui devrait être indirectement liée à la catastrophe... Ils pullulent littéralement !
      Amike

      Supprimer
  17. Alors, construisons des nouvelles centrales. Et que ça saute!

    RépondreSupprimer
  18. Un jour de juillet 1986, en Suède, je me suis arrêté sur le bord d'une route pour cueillir des framboises sauvages. Les passants en voitures me regardaient d'un drôle d'air, mélange de réprobation et d'horreur. Sur le moment je me suis demandé pourquoi, puis en rentrant je me suis fait une bonne tarte aux framboises. Elle était délicieuse. Et c'est seulement après que j'ai compris le pourquoi du drôle d'air, en songeant à l'accident de Tchernobyl qui avait eu lieu trois mois plus tôt. « On verra bien », me suis-je dit alors.
    Trente ans après, un de mes proches est mort d'un cancer sans avoir mangé de tarte ni mis les pieds en Suède.

    Alain

    RépondreSupprimer
  19. Reconnaissons que depuis Hiroshima, les locaux ont acquis une certaine résistance !

    RépondreSupprimer
  20. Pour ma part, cette nouvelle me réjouit.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.