lundi 30 mai 2016

Dernier printemps laborieux ?


Parce qu'il est beaucoup question de retraite, en avril

10 commentaires:

  1. Lire, boire, écouter Desgranges et se coucher de bonne heure.

    RépondreSupprimer
  2. Si j'ai bien lu le journal, le jardin a été tondu le 15 avril puis le 25 avril. C'est pas un jardin, c'est une forêt amazonienne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une tonte tous les dix jours : tel est notre lot chaque année, entre mars et juillet. Après, on peut espacer… à condition que l'été ne soit pas trop "normand" !

      Supprimer
  3. Un vieux routier comme vous peut encore se réveiller avec la gueule de bois ???

    RépondreSupprimer
  4. Bon courage à Catherine ! Heureusement qu'on n'a que deux épaules...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je disais à Catherine il y a quelque temps : « On n'a pas à se plaindre, on aurait pu être des pieuvres… »

      Supprimer
  5. La supériorité de la retraite de Russie sur celle de la sécu, c'est que, en ce qui concerne la retraite de Russie, il y a eu des survivants.

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de finir Middlemarch. j'ai trouvé l'humour de George Eliot assez réjouissant et ses personnages féminins plutôt fouillés

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.