samedi 25 mars 2017

Il y a la houle qui me saoule…


Il y a deux jours, c'était dans l'après-midi, Catherine se trouvait en même temps au petit salon et aux prises avec son iPad. Au moment où, gobelet de café en main, je passais près de la porte, je l'entendis s'exclamer à mi-voix (et, oui, on peut parfaitement s'exclamer à mi-voix, foutez-moi la paix !) : « Bon, qu'est-ce qu'il y a qui ne va pas ? » In petto je me mis à fredonner :

Qu'est-ce qu'il y a
Qui n'va pas
Mon vieil Atlantique ?
Ici tout l'monde va très bien
À part mon p'tit chien…

C'était une impulsion aussi mauvaise que pernicieuse : depuis quarante-huit heures, à tout instant de la journée, il s'en trouve toujours un de nous pour chantonner le refrain maléfique et s'irriter de sa prégnance. Donc, comme il n'y a aucune raison que nous fussions les deux seuls punis, je somme les aimables passants d'écouter séance tenante ce qui vient maintenant.


14 commentaires:

  1. Et vous croyez qu'avec tout ceci quelqu'un pourrait faire un bon film ? Après tout pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute pas… mais on aura toujours la chanson du générique.

      Supprimer
  2. Mais...!
    Nous ne sommes pas dimanche scrogneugneu !

    RépondreSupprimer
  3. Pour vous désintoxiquer vous pouvez toujours prendre cet antidote : Drôles d'Idées
    Disons qu'après c'est cela que vous allez chantonner nuit et jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis mithridatisé : quand le disque est sorti, je l'ai écouté tous les jours pendant des mois…

      Supprimer
  4. Et dans le genre populaire et même populiste, mais chanson utilisée, par Godard quand même, paraît-il, dans un de ses films intitulé : "Tout va bien" ! Donc ça tombe bien ! Je vous imagine, petit garçon écoutant ceci :

    https://www.youtube.com/watch?v=n2wv4AYN6t8

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien vous imaginez fort mal ! D'abord parce qu'à l'époque de ces deux zigottos je n'étais plus un petit garçon ; et ensuite parce que, quand je l'étais, je faisais mes délices d'Aznavour, Patachou et Marcel Amont (entre autres).

      Supprimer
  5. Merci, M'sieur Goux : je ne la connaissais pas !
    Mais qui peut se vanter de connaître toutes les chansons de Trenet ? Pourtant j'ai assisté à quatre de ses récitals .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un récital, même copieux, c'est trente à trente-cinq chansons…

      Supprimer
  6. Vous n'avez pas à me sommer même si vous pouvez compter sur moi.

    RépondreSupprimer
  7. Seuls les aimables passants ont été sommés.

    RépondreSupprimer
  8. Exquis

    Hélène dici

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.