vendredi 22 mars 2019

Il suffira d'un cygne…


En français d'avant, on aurait appelé ça du “financement participatif” ; en français d'apocalypse, on dit plutôt du crowdfunding – bref. Il s'agit aujourd'hui de participer à la création et au lancement du prochain livre de Rémi Usseil et de Nicolas Doucet, le premier au texte, le second aux dessins.  Et, bien entendu, de profiter pleinement du résultat, une chanson de geste – eh oui ! – qui s'annonce superbe, et dont votre serviteur a pu lire naguère le premier chapitre en avant-première, au prix de mille bassesses et de compromissions toutes plus dégradantes les unes que les autres. Donc, le principe est simple : vous payez maintenant et, en octobre prochain, vous recevrez chez vous le somptueux album vous narrant les époustouflantes aventures du CHEVALIER AU CYGNE. Plus d'autres choses encore (cartes postales, dessins originaux, etc.), suivant la somme que vous aurez généreusement allouée aux deux créateurs. Car il y en a pour toutes les bourses, nul ne sera laissé sur le bord du chemin (ni ne pourra dire : « Désolé, c'est trop cher pour moi… ») Pour découvrir le projet, et les différentes façons d'en acquérir dès maintenant le résultat prochain, il suffit de se rendre sur




où le projet a pris forme, consistance et vie. Allez-y nombreux, allez-y enthousiastes, et n'oubliez pas d'emporter  avec vous votre petit cochon rose au dos fendu. Car cochon et cygne seront, en cette occurrence, bienheureusement complémentaires.

32 commentaires:

  1. Date de livraison estimée : octobre 2019 !

    "Où serez-vous demain, Èves octogénaires
    Sur qui pèse la griffe effroyable de Dieu ?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est là qu'est l'arnaque:le bénéfice escompté est basé sur ceux qui payeront aujourd'hui et seront morts en octobre.

      Supprimer
    2. Investissez pour votre succession dame Mildred.
      Je vais en faire autant, ce livre ira rejoindre Alice au pays des merveilles illustré par Adrienne Sėgur.
      Hélène dici

      Supprimer
    3. Excellente initiative ! (Je parle à Mme Dici et non aux deux mauvais esprits qui la précèdent…)

      Supprimer
  2. "du crowfunding"
    Mouarf!
    Non, plutôt du crowdfunding.
    Quoique du crowfunding ce serait rigolo, mais vous connaissez peut être si vous êtes "ravitaillé par les corbeaux" dans votre bled?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, bon, ça va : je corrige, je corrige !

      (Ce doit être la néfaste influence d'Edgar Poe…)

      Supprimer
    2. Mais non, mais non c'est peut être involontaire mais c'est une excellente idée.
      Les corbeaux sont trés intelligents on devrait pouvoir les dresser pour ramener des pièces trouvées ça et là en échange de quelques graines.
      Et voila! crowfunding!

      Supprimer
  3. Je vais attende que jazzman passe commande !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans l'espoir que M. Jazzman passe effectivement commande, je tiens à l'assurer solennellement ici que ni Rémi Usseil, ni Nicolas Doucet ne présente la moindre ascendance sémitique…

      Supprimer
    2. Mais, ôtez-moi d'un doute, est-ce que ceux qui ont une ascendance sémitique ont le droit d'acheter ?
      Je dis ça parce que je vois déjà poindre une opportunité de faire des économies. Car vous savez très bien que - au moment où l'État nous pressurise ni peu, ni assez (comme on dit à Saint-Étienne) il vaut mieux ne pas dépenser son argent inconsidérément.

      Supprimer
    3. Jouer au bonneteau avec Didier Goux dans le rôle du baron et des groupies d'ici ou d'ailleurs se trémoussant en arrière-plan, le rêve de ma vie.
      Rémi Usseil va regretter de m'avoir viré de son blog il y a moult années. Ni pardon ni oubli, comme on dit dans la communauté qui a le droit et même le devoir de mentir aux goyim.
      Et un bras d'honneur à la chanson de geste, un.

      Supprimer
    4. Pour une fois qu'on vous offrait l'occasion de vous montrer élégant…

      Supprimer
    5. Une offre payante, vous parlez d'un cadeau...

      Supprimer
    6. Tous les cadeaux sont toujours payants, à condition de prendre la peine de lire les toutes petites notes en bas de contrat.

      Supprimer
    7. Usseil, Doucet : avez-vous bien vérifié que ce sont leurs noms de naissance ?

      Supprimer
    8. Tous les cadeaux sont toujours payants
      Il y a un bug dans votre traducteur hébreu-français. sans doute un problème lié à la subtilité de cette langue. On devrait en rester là, ce n'est jamais bon de correspondre pendant le shabbat.

      Supprimer
    9. D'un autre côté, et malgré le bras d'honneur de jazzman, messieurs Usseil et Doucet n'ont pas trop à s'en faire puisque leur cagnotte a atteint 34% en cinq jours. A ce rythme elle aura atteint les 170% à la fin de ce financement participatif.

      Supprimer
    10. Pas si sûr : au début, tous les amis de précipitent, la liasse de dollars à la main. C'est après que ça devient plus coton…

      Supprimer
  4. vouala, c'est fait

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fait, peut-être, mas vous ne figurez pas parmi les "early birds". Va-t-il y avoir une liste de "late birds" ?

      Supprimer
    2. Moi, je ne trouve pas de liste du tout, alors…

      Supprimer
    3. Alors il faudrait que votre ami ouvre une liste de "halfwitted birds" !

      Supprimer
    4. Je suis 24eme figurante des commentaires et31 ème des participants, (sous mon deuxième prenom)
      Le premier tiers quoi. Le tiers état. Le tiercé.
      "Gna gna gna" _ célèbre académicien philosophe.
      Hélène dici

      Supprimer
  5. Petit aparté ;
    Il me semble que les peuples dont la langue s'écrit de droite à gauche ne devaient pas écrire souvent, ou être très cons, sinon ils auraient remarqué que leur main passait sur l'encre fraîche ? Je pense à tous les sémites, naturellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien pourquoi, moi qui suis gaucher, je regrette bien de ne l'être pas, sémite !

      Supprimer
    2. Je me doutais que vous alliez vous défiler. Il y a environ 10% de gauchers dans le monde, un peu comme la proportion de pédés (ne me faites pas dire etc.). Mon opinion n'est pas tranchée sur le sujet, je vous donne donc un extrait en avant-première :
      Onques ne fus-je plus esbaudi que (c'est pour l'atmosphère médiévale) de voir un jour un châtelain faire admirer la cour d'honneur de son fief en disant: et voici l'escalier de défense ! Et d'ajouter qu'on nommait ainsi les escaliers qui montaient en tournant dans le sens horlogique. Ce guide avisé expliqua que les défenseurs pouvaient le gravir à reculons en ferraillant, l'épée à la main droite balayant l'espace libre, tandis que les attaquants, de face, étaient gênés par le pilier central. Diantre. Et d'ajouter pour se faire bien comprendre: car il n'y avait pas de gauchers au Moyen-Age !
      Peut-être avait-il raison, car la latéralisation se détermine peu après la naissance par les premières choses que l'on peut voir et essayer de toucher simultanément. Si toutes les femmes tenaient leurs enfants dans leur bras gauche, comme de bonnes droitières, ça s'expliquerait.

      Supprimer
    3. jazzman ignore donc que les Anciens Grecs (inventeurs des voyelles au VIII ème siècle seulement) ont très longtemps écrit en "boustophéron" = " comme le boeuf qui laboure un champ" = alternativement, une ligne de droite à gauche, la suivante de gauche à droite, et ainsi de suite.

      Supprimer
    4. Donc, les Grecs anciens devaient être des demi-juifs…

      Supprimer
    5. Littré dit que c'est boustrophédon. confirmé par Google, Wikipédé, etc.
      Pas de chance. En fait c'était plutôt un art religieux. Puis les grecs ont réfléchi et ont opté pour l'écriture de gauche à droite. Je ne vois pas ce que cela change à ma question. Chutzpah as usual.
      Pendant qu'on est dans l'Histoire, l'hébreu ancien s'écrit avec l'alphabet phénicien.
      L'hébreu moderne est de l'araméen qui est une variante du phénicien.
      Le phénicien était généralement écrit de droite à gauche, bien que certains textes soient écrits en boustrophédon.
      La question du séchage de l'encre ne se pose pas, puisque le phénicien était généralement gravé avec un stylet.

      Supprimer
  6. Je viens de voir sur Youtube un documentaire d'Arte Le mystérieux volcan du Moyen Âge sur l'éruprtion du Samalas en 1257 à Java. La plus forte éruption des dix derniers millénaires.
    On y voit un document écrit en vieux javanais sur des feuilles de palmier, de gauche à droite.
    Le javanais est une langue très subtile car il y a une vingtaine de mots pour décrire la lave d'une éruption volcanique.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.