jeudi 2 juillet 2015

Et maintenant… que vais-je fai-reu ?


Aujourd'hui, à midi trente-cinq, j'ai posé le point final à Paludes.

37 commentaires:

  1. Eh bien, vous écrirez Polders !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un bon polder, par cette chaleur, ça ne peut que faire du bien.

      Supprimer
  2. Si vous voulez vraiment surprendre vos lecteurs, vous pourriez annoncer que vous allez maintenant entamer "Corydon"...

    RépondreSupprimer
  3. En route pour le Goncourt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'a droit qu'à une fois, et comme il l'a déjà eu sous le pseudonyme de Michel Houellebecq...

      Supprimer
    2. D'abord, il y a le précédent Romain Gary. ensuite, aucun règlement, à ma connaissance, n'interdit d'avoir le Goncourt, une première fois en tant qu'auteur, une deuxième comme personnage.

      Supprimer
  4. Félicitations ! Vous venez de finir la partie agréable du travail. Maintenant commence l'éprouvante corvée des relectures et corrections. Courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben, vous, au moins, vous savez ce que le mot "encouragement" veut dire !

      Cela dit, je vous rappelle que j'ai trente ans de rewriting dans les jambes ; si bien que cette partie du travail que vous jugez pénible ne l'est pas forcément pour moi. Enfin, tout dépendra de la quantité de choses que M. M.D. va mettre à bas lors de notre prochaine rencontre au sommet !

      Supprimer
  5. J'achète. Paludes était mon livre préféré,celui que j'aurais aimé avoir été capable d'écrire
    (quand j'étais ado, il y a des siècles!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que je ne suis pas tout à fait sûr d'être à la hauteur du modèle…

      Supprimer
    2. Mais si, la preuve : je ne lis plus Gide et j'aime beaucoup vous lire, vous !
      (Ou alors mes goûts se seraient-ils " pervertis" avec l'âge ?
      Didier Goux, l'écrivain des zaza-mémères... )

      Supprimer
  6. Pardonnez mon ignorance, mais que signifie " paludes " , je n en trouve point de définition. A part une vague (smiley) référence à André Gide.

    Et à quand estimez vous la date de parution, je n'ai plus grand chose à lire en ce moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce qui concerne Paludes, la référence à Gide est la bonne. Sinon, tâchez de vous trouver quelques livres à lire en m'attendant : je viens seulement de mettre le point final à la première version…

      Supprimer
  7. ça tombe bien , je cherche quelqu'un pour écrire mes mémoires.....je voudrais enjoliver un peu, si vous voyez ce que je veux dire

    Stanislas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bref, vous cherchez un nègre. (Mille pardons : un écrivain de couleur.)

      Supprimer
  8. Ben le porter à votre éditeur qui va vous demander de retoucher 7 ou 8 chapitres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon éditeur le lit au fur et à mesure des chapitres terminés.

      Supprimer
    2. Votre éditeur c'est bien celui qui, lorsqu'une tête est tranchée au cri d'allah akbar, y voit un simple fait divers ?
      J.-L. Méricq

      Supprimer
    3. J-L. Méricq : bah, il ne s'agirait en fait que d'un conflit du travail qui s'est légèrement envenimé ; vous verrez que tout cela va finir par se régler aux prud'hommes...

      Supprimer
    4. Je crains que le tribunal n'ai déjà tranché...

      J.-L. Méricq

      Supprimer
  9. Reconnaissez que votre photo est floue : on n'y distingue pas réellement le fameux point. Est-il envisageable que vous fournissiez au Web mondial une photo correcte de ce point final, pour servir à l'archivage des moments importants du XXIème siècle débutant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous me connaissiez mieux, vous sauriez que je suis gaucher…

      Supprimer
    2. "vous sauriez que je suis gaucher...."

      m'étonne pas que vous soyez un bon en même temps qu'un emmerdeur...(je fais bref)

      Stanislas


      Stanislas

      Supprimer
    3. Moi, bon ? Moi, emmerdeur ? CALOMNIE !

      Supprimer
  10. De tout ce temps que sera ma vie
    De tous ces gens qui m'indifferent ...

    Cela dit, nous avons passé le plus gros....je vous ai rejoint depuis quelques jours ...en route pour la sixième dizaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La soixantaine, c'est dans huit mois et demi, en ce qui me concerne…

      Supprimer
  11. Vous voilà guéri du paludisme !

    Duga

    RépondreSupprimer
  12. Vous ne comptez pas le faire lire à plusieurs amis ( bien choisis) pour avoir leurs réactions ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non : les avis conjoints de Catherine et de Michel Desgranges me suffisent.

      Supprimer
  13. Vous finissez un truc et vous demandez quoi faire ! Vous devenez gâteux, débile,... Il faut arroser ça. Je me doute que c'est fait, mais autant le dire.

    RépondreSupprimer
  14. Félicitations ! en lisant les commentaires je me demandais si l'étiquette avait prévu quelque chose pour cette occasion particulière...

    RépondreSupprimer
  15. Il faut maintenant vous attaquer à la suite, comme Alexandre Dumas : " Paludes, vingt ans après".

    RépondreSupprimer
  16. ??? oxi ???
    je suis bien contente.

    hélène dici

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.