vendredi 4 janvier 2019

Giacomo sapiens, mais pas souvent


J'ai tourné la dernière page du deuxième volume des mémoires de Casanova hier, vers dix heures du matin ; en me désespérant de cette solution de continuité dans la vie du plus fréquentable des Vénitiens – mais pas souvent des plus sages ! – qu'allait m'imposer la nonchalance des vendeurs, ou le foutoir régnant à la Poste, voire quelque autre raison plus ou moins occulte ; et qui faisait que le troisième et dernier tome refusait obstinément d'arriver jusqu'ici, depuis des semaines qu'il était commandé. Tome que la factrice déposa entre mes mains, dans le même temps que ses vœux, environ trois quarts d'heure plus tard.

Après ça, il va encore se trouver de gros obtus dans mon genre pour mettre en doute l'existence des anges gardiens. Que leur faudrait-il de plus, pourtant ?

13 commentaires:

  1. Il est taché au bord du nez… Faudra le retourner !

    RépondreSupprimer
  2. Puisqu'on est dans le registre humoristique, la sonde New Horizons a effectivement envoyé ses voeux, et même des images, de 6 millards de km.
    Donc on sait maintenant que Ultima Thule ressemble à un bonhomme de neige mal fini. Eh oui, il n'a pas encore beaucoup neigé cette année et humoriste spatial c'est un métier.
    Cette nouvelle stupéfiante a été malheureusement occultée par ces salauds de chinois qui ont fait alunir une sonde spatiale sur la face cachéée de la Lune.
    Vous avez peut-être remarqué qu'on a plein de photos de la face visible, un peu moins et plus floues de la face cachée, mais aucune photo moitié face cachée, moitié face visible...
    Pourtant d'un point de vue marketing, je suis sûr que ça marcherait d'enfer. Il y a un truc qui doit m'échapper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que, comme les Américains, les Chinois ne sont jamais allé sur la Lune.
      D'ailleurs la Lune n'existe pas : elle n'est que le reflet de Dieu.

      Supprimer
    2. La "censure en pantoufles" a en effet frappé (et par deux fois, donc), Monsieur Jazzman, ce blog n'ayant pas été créé pour que vous veniez y régler vos comptes personnels, avec celui-ci ou celui-là.

      Supprimer
    3. Ce serait plus simple si vous laissiez Blogger afficher le message :
      Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog

      Supprimer
    4. Oui, vous avez raison. Enfin, ce ne serait pas plus simple, mais plus clair.

      Supprimer
    5. Et quand j'écoute trop Pierre Boulez j'ai envie d'envahir le Liechtenstein tout seul, ça aurait passé ?

      Supprimer
    6. Si vous continuez à insister sur le fait que le terme "noor" (utilisé pour la lune) signifie que la lune réfléchit une lumière, par rapport au terme siraaj (lampe) utilisé pour le soleil (qui est la source de la lumière que réfléchie la lune), considérez les faits suivants :

      Dans la Sourate 24:35 nous lisons qu' "Allah est la lumière (noor) des cieux et de la terre." De ce fait, si le terme "noor" signifie la réflexion d'une lumière, quelle est la source (siraaj) dont Allah n'est seulement qu'une réflexion?

      Supprimer
  3. « Dans la Sourate 24:35 nous lisons qu' "Allah est la lumière (noor) des cieux et de la terre." De ce fait, si le terme "noor" signifie la réflexion d'une lumière, quelle est la source (siraaj) dont Allah n'est seulement qu'une réflexion? »

    Voilà qui mérite réflexion.

    (Sinon, mon "La preuve…) répondait à M. Jazzman.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je lui répondais également.
      Mon histoire de reflet je la tiens d'un ami Tunisien (aujourd'hui décédé) qui avait appelé son chien Qamar (lune en Arabe) et qui m'expliquait que les musulmans s'étaient à l'époque scandalisé des missions Apollo y voyant un grand sacrilège.
      Voilà, voilà...

      Supprimer
  4. Mais on s'éloigne sensiblement de Casanova...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas tant que ça : c'était un grand amateur de lunes…

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.