lundi 11 février 2019

Vous n'aurez pas Béhaine !

Article très intriguant, tombé de la plume de Léon Daudet et recueilli dans le volume Écrivains & Artistes édité par Séguier, que j'ai refeuilleté ces jours derniers. Il est du 17 novembre 1928 et commence ainsi : « Trois noms dominent le roman contemporain : Marcel Proust, Bernanos, René Béhaine. » Quoi ? qu'ois-je ? Proust, bien sûr ! Bernanos, tant que vous voudrez, beau Daudet ! Mais Béhaine, mon bon Léon ? Béhaine, vraiment ? Il existerait un écrivain nommé René Béhaine et on me l'aurait celé ? Un écrivain que vous placez en outre sur le même podium que les deux autres ? Je sais bien que vous maniez plus facilement qu'un autre l'exagération et l'hyperbole – comme lorsque vous nous glissez en hypocrite votre cher Frédéric Mistral à égalité de génie entre… Virgile et Dante, rien de moins ! –, mais tout de même, là, votre Béhaine brandi, vous m'interloquâtes, je ne crains pas de vous l'avouer. 

Renseignements un peu pris, j'ai pu constater que je n'étais sans doute pas seul à barboter dans cette ignorance, puisque, en fait de photos, on ne trouve rien d'autre chez Ternette que le méchant portrait ci-à gauche, et que,  pour l'œuvre, il faut se rabattre sur des occasions exténuées, remontant  presque toutes à avant le Déluge – je veux parler de ma naissance. Ne reculant devant aucune audace ni dépense folle, j'ai placé dans mon petit carquois d'Amazone un roman primesautièrement intitulé La Moisson des morts, lequel a eu l'air tout surpris de se trouver dérangé d'un long sommeil qu'il devait s'imaginer éternel.  Il va de soi que je vous tiendrai scrupuleusement au fait des suites de cet acte téméraire, lorsque le livre sera arrivé ici, et lu. S'il arrive, car une partie de moi continue de penser que Léon s'est moqué et que jamais ne parut en ce monde de Béhaine pour y moissonner les morts ; du reste, il me semble bien entendre d'ici les échos tonitruant d'un concert de rires dans l'empyrée : c'est Daudet qui me daube à la table divine, et Bernanos qui pouffe sur son prie-dieu.

34 commentaires:

  1. Une seule photo ? Alors c'est qui, celui-là ?

    https://goo.gl/images/g5Jd7U

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'étais pas certain qu'il s'agissait bien du même bonhomme : avec Ternette, je me méfie…

      Supprimer
  2. C'est rageant : il est mort quatre mois et trois semaines avant ma naissance. Il aurait pu attendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Léautaud m'a fait le même coup : quatre semaines avant ma naissance.

      Supprimer
  3. Ne vous aurai-je jamais parlé du très étonnant Béhaine, lu il y a longtemps (pas tout, mais six ou sept volumes), et qui ne m'avait guère impressionné...Mais l'homme, qui s'était mis à dos et la droite et la gauche, est intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas, mais, ma mémoire étant malheureusement ce qu'elle est, je ne jurerais de rien. Et, en effet, d'après le peu que j'ai lu tout à l'heure, il a l'air intéressant.

      Supprimer
  4. Mêêéêêê keskidit ?
    Y'a plein de trucs sur Béhaine, il y a même un certain Didier Goux repetorié sur une page google qui en parle.
    Écrire Daudet Béhaine dans le moteur de recherche google.
    Euh, merci pour l'aération du texte, Béhaine vous le rendra, amhaine,
    Hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes bien naïve ! Tous ces articles sont des "fakes" qui ont été placés là à la suite de mon billet, à seule fin de m'enfoncer dans mon erreur en me faisant croire que Béhaine a bel et bien existé ! Mais je ne suis pas dupe…

      Supprimer
  5. J'ai peur que nous ne dussions assister au concours de celui qui a lu le plus de livres ?
    Et tant pis s'ils n'impressionnent guère puisque seul leur nombre compte !
    Et pendant ce temps, l'ami Georges continue, lui, à ÉCRIRE !

    RépondreSupprimer
  6. Tiens à propos de trouvailles un peu bizarres avez-vous finalement lu l'an 330 de la République et surtout quand avez-vous pensé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai bien suivi la conversation : Fredi a demandé à Didier, quand il avait pensé ?
      Et Didier a répondu : Toujours pas, non.

      Et après on s'étonne !

      Supprimer
    2. On devrait se méfier de la reconnaissance vocable...
      Elle comprend bien plus mal le Français que je ne l'écris habituellement.

      Supprimer
    3. On va finir par s'exprimer tous en petit-lyonnais, si ça continue…

      Supprimer
  7. "Vous n'aurez pas Béhaine !". J'en reste chocolat...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entendu hier à La Revue de Presse : tous les matins au petit déjeuner Macron s'écrie : "Y a bon Benalla !"

      Supprimer
    2. On se crève la paillasse à essayer de proposer des billets un tant soit peu intello, et voilà le genre de commentaires que l'on récolte en retour… Pfff !

      Supprimer
    3. C’est la #liguedulol, je présume.

      Supprimer
  8. ( rien à voir avec votre billet, mais voici un commentaire qui ne relévera pas le niveau général )

    Il y a-t-il ici un spécialiste de l ' interprétation des rêves ?

    Rêvé cette nuit que Juan Sarkofrance, qui publiait chaque semaine une grille de mots croisés sur son blog, en a été empêché cette semaine, et vous avait demandé de le remplacer ( vexé qu'il ne me l'ait pas plutôt demandé à moi); vous y aviez mis en I horizontal le mot "fliboquet", qui n' existe pas à ma connaissance, mais que j' avais trouvé du 1er coup (oublié votre brillante définition ).
    L'Alxheimer débuterait- il dans les rêves ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idée de me promener dans vos rêves est à la rigueur acceptable… mais en compagnie de l'autre olibrius, alors là, c'est non !

      Supprimer
  9. Pour ceux qui aiment les promenades de cauchemar, je vous conseille celle-là :

    https://www.youtube.com/watch?v=-WRMZaGpCZ4

    Le professeur Laurent Alexandre fait son entrée environ à la 20e minute !

    Attention, c'est de lourd ! Public fragilisé pour toutes sortes déraisons s'abstenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un youpin qui débloque parce que sa circoncision au 8ème jour l'a rendu psychopathe. Rien de nouveau sous le soleil. Il emploie lui-même le mot malin à la place d'intelligent...
      Malin, habile à faire le mal, tout est dit.
      Ah oui, cerise sur le gâteau, il écrit un livre avec JF Copé - non merci je n'ai plus faim.

      Supprimer
    2. Si même jazzman implore grâce, imaginez le cauchemar !

      Supprimer
    3. (à jazzman : Laurent et Alexandre sont en effet un prénom et un nom typiquement juifs 😁...)
      Laurent Alexandre a été trop loin dans les provocations (réussies) pour pouvoir reculer: toute personne qui s'intéresse à ces questions sait, en effet, qu' il est impossible de définir l' intelligence ( que LA assimile au QI), ni la réussite de l' utilisation de l' intelligence (que LA assimile à la seule réussite financière )

      Supprimer
    4. Et comme ça, c'est un peu plus clair ?
      Les gens qui ont deux prénoms en guise de nom-prénom, sont souvent des crypto-juifs, prenez-en note à tout hasard.

      Supprimer
    5. Dit autrement : Laurent Alexandre est la version laïque d'un projet messianique.
      En novlangue on n'a plus le droit de dire suprémacisme juif, on doit dire suprémacisme de certains au détriment d'autres.
      Mais au bout du compte, ce sont toujours les mêmes qui foutent le dawa.

      Supprimer
  10. pour toutes sortes déraisons s'abstenir

    C'est bien la peine de railler Fredi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma mère avait coutume de dire, dans son français traduit de l'allemand sans doute, à moins que ce ne soit de l'anglais : quand deux font la même chose, ce n'est pas la même chose !
      Mais je crois que le fabuliste nous mettait déjà en garde :
      "Ne forçons point notre talent,
      Nous ne ferions rien avec grâce…"

      Supprimer
    2. "Sans technique un don n'est qu'une sale manie "
      Brassens

      https://www.paroles.net/georges-brassens/paroles-le-mauvais-sujet-repenti

      Supprimer
  11. Pour publier un commentaire, me dit-on, il faut être "membre du blog". Comment faire ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.