lundi 4 mai 2015

Comment les écrivains écrivent…

M. Claude Carron est écrivain ; c'est ce qu'il proclame. Il est surtout commentateur attitré à l'enseigne de Sarkofrance, où il tient le rôle du gauchiste envieux et aigri, mais entortillé dans un indéfectible amour du peuple dont le drapé évoque davantage le plomb que le satin. À la suite d'une envolée particulièrement abstruse – mais l'homme en est fécond –, je lui avais adressé la remarque suivante :

« Vous faites de si méritoires efforts pour coller à l’image que j’ai de vous que c’en devient touchant. »

Bien entendu, tout en me disant inexistant, il n'a pas manqué de me répondre à son tour. Et ça donne ceci :

« Mister mes goûts : J’ai au moins cet avantage sur vous, que je ne cherche même plus à tenter de percevoir une quelconque image pour essayer de vous représenter. Vous êtes tout bonnement inexistant. Un non citoyen qui se pavane dans une curieuse jouissance passive de spectateur fabriquant la tuile qui va lui arrive en pleine tronche. Un « malgré-nous » de la citoyenneté qui essaie d’exister en déposant son mépris de la chose publique, comme un constipé larguant son laborieux caca dans un mépris libérateur,quoi. PDR. ARAMIS »

On notera que M. Carron est, à ma connaissance, le seul blogobouliste qui signe chacune de ses interventions de son véritable nom ET d'un pseudonyme, lequel lui va aussi bien qu'à moi un tutu de danseuse étoile. L'avantage de ses commentaires est qu'ils nous dispensent de lire ses livres, dont on suppose qu'ils doivent être écrits à peu près dans la même langue. Merci pour ce temps gagné, donc.


46 commentaires:

  1. Vous vous êtes fait un nouveau copain, quoi.

    RépondreSupprimer
  2. Vous devriez vous méfier, il est prof de karaté... Une raison pour laquelle je tiens à rester neutre dans ce grand débat d'idées...

    RépondreSupprimer
  3. Koltchak911204 mai 2015 à 20:15

    Étonnant pseudonyme, car d'après mes souvenirs de jeunesse, Aramis nourrissait un certain goût pour la chose religieuse. Gauchiste et inculte ? Ce serait trop beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il finit même général des Jésuites, ce bon Aramis !

      Supprimer
    2. Apparemment on peut être de droite réac et se cantonner à une vague évaluation sans creuser un peu plus la question (relisez bien Dumas père, si ce n'est pas trop vous demander:out au long des trois romans, il devient clair qu'Aramis est un visionnaire qui a compris l'importance du pouvoir religieux. Son ascension dans les rangs de l'église ne sert, en réalité, qu'à lui offrir un pouvoir supérieur à celui du roi : son rôle-clef dans le complot de l'homme au masque de fer (dans Le Vicomte De Bragelonne) le prouve... une fois de plus (« À vous la couronne, à moi la tiare. »). Il tente de détrôner Louis XIV pour le remplacer par son frère jumeau : son complot est cependant déjoué par Nicolas Fouquet, qui refuse d'y participer et délivre le roi.
      Une bien drôle d'épée que ce Koltchak qui va si bien avec l'esprit tordu de mister ma Goux. Mais à propos de "souvenirs de jeunesse", vous-même n'avez-vous pas été enfant de chœur prêt à courber l'échine devant quelques prêtes pédophiles, pour chercher ainsi miséricorde de blog en blog ? A moins que ce ne soit-là qu'un restant de connerie crasse mal expurgé... Voyons voir si mister Goux va publier çà sur son blog vengeur.

      Supprimer
    3. Koltchak911205 mai 2015 à 16:35

      Non, je n'ai pas eu à subir les turpitudes que vous évoquez, mais il est vrai que mes parents ont eu la bonne intuition de m'enlever de l'école publique pour le privé, ceci explique peut-être cela.

      Supprimer
  4. Oui mais la photo, c'est qui ? Pas Claude Caron, quand même ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, c'est bien lui (mais avec deux "r"…).

      Supprimer
    2. Non, juste Aramis... faites dont voir un peu vos faciès qu'on se marre un peu.

      Supprimer
    3. Il faut reconnaître que ce n'est pas très sport de s'en prendre ainsi à un type qu'on ne connaît pas. Mes excuses à monsieur Carron.

      Supprimer
  5. A évoquer ainsi la chose, cet homme doit aimer se vautrer dans le pipi-caca.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant qu'il ne fait pas ça sur mon paillasson…

      Supprimer
    2. Pas autant que vous tout de même. juste en cas de nécessité.

      Supprimer
  6. Comment vous avez eu sa photo ?

    Numérotons les points.

    Petit 2 : un type qui essaies de vous imager sans représentation ou vice versa mérite considération.

    Petit 3 : s'il signe de son vrai nom et d'un pseudo c'est parce qu'on lui a dit que son pseudo était ridicule et que de commenter anonymement l'était aussi. Accordons lui le mérite de vouloir battre des records.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment j'ai eu sa photo ? En tapant son nom dans Goux Gueule. Je vous rappelle que M. Carron est un écrivain à compte d'auteur de grande renommée.

      Supprimer
    2. Pour votre cas c'est gagné. Vous venez de battre un record sur vous-même. Pour ce grand "blogueur" de Didier Goux de chiottes c'est plus difficile à évaluer, car ce n'est ni son nom ni son "oeuvre". Et vous venez suivre çà au quotidien ? Vos femmes sont moches ou quoi ? Vous aussi vous subissez le syndrome de l'oignon ? Quel souk à poufs ! Goux ! Vous êtes au max, là ? PDR.

      Supprimer
  7. Didier Goux n'a pas envie de travailler,

    Didier Goux voudrait bien un copain pour jouer une scène de western dans un saloon, avec du verre cassé, des tables démolies et des tabourets sur les tronches.

    Mais "Aramis" lui, est plus collet monté et ne sort son épée que sur présentation avec parrainage ....

    Décidément difficile de dire qui est conservateur et qui ne l'est pas :°D

    hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça, je n'ai pas envie de travailler ? Mais je ne fais que ça !

      Supprimer
  8. Réponses
    1. On a dit : pas le physique…

      Supprimer
    2. Andy évitera donc de mettre sa photo. En plus d'un manque d'esprit, un manque d'image. C'est complet. Des hommes forts qui savent se cacher. Ce blog est une réunion de fantômes azimutés ? Qué misère !

      Supprimer
  9. On comprend tout de Claude Carron/Aramis lorsqu'on sait qu'il a écrit plusieurs fois (et sérieusement, il le pense vraiment) que, sil était né sous l' Occupation, il aurait été un grand résistant .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autant qu'être un grand résistant quand on est né sous la Résistance, cela dénote une précocité vraiment remarquable.

      Supprimer
    2. Mais il croit que tout le monde est aussi précoce que lui : il me reproche régulièrement d'avoir fui, en 1942, après le statut des juifs, en Espagne, à l'âge de 4 ans (avec mes parents, quand même).

      Supprimer
    3. C'est vrai que vous avez été très lâche, sur ce coup : vous auriez pu, de votre joyeux babil, convaincre vos parents de rester et de devenir des jeanmoulins, comme M. Carron n'aurait pas manqué de le faire à votre place.

      Supprimer
    4. Arrêter herr doctor. Sinon en va encore trouver à pleurer, déprimant et caché derrière vos boites de pacemakers. A quand le prochain voyage pour l'Espagne avec cet antisémitisme Grimpant ? Un cardiologue sans coeur qui vient se venger en loucedé sur le blog de son copain de connerie ! Çà manquait dans le décor.

      Supprimer
    5. Voiià, M. Goux : ce que vous avez gagné avec ce billet, c'est que le Grand Résistant Putatif débarque sur votre blog : c'est malin !

      Supprimer
  10. Je vois bien de qui vous parlez, évidemment, pour avoir lu souvent Sarkofrance.
    Mais même en plissant les yeux et en me grattant la tête derrière l'oreille gauche (ce qui est le signe pour moi de superlative réflexion), je ne pourrais citer de mémoire aucun de ses commentaires. Et pourtant, yen a eu des chouettes, là-bas, entre Rosaëlle, Euterpe, Petite Enclume perdue...

    -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ! ça fait plaisir de vous revoir, vous…

      Supprimer
    2. @ Suzanne : pourquoi votre blog est-il en sommeil ?

      Supprimer
  11. Caron anagramme conar ou encore carron anagramme cornar...désolé pour tous les Caron honnêtes mais entre Aymeric Caron et celui du post...les Caron ont plutôt mauvaise presse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se voit quand entre quatre yeux la chiasse ? Et ton nom réel en anagramme çà donne quoi ? Dupaf ou Dugland? Le courage d'une merde...

      Supprimer
    2. Ce sont juste des faits, conar est un anagramme de Caron et cornar celui de Carron. Je disais cela en passant, maintenant que vous le prenez pour vous, c'est votre histoire et après se voir entre 4 yeux, j'ai autre chose à faire. Maintenant ce n'est pas ici que l'on va régler nos comptes. Nous avons assez de tenue pour nous expliquer ailleurs qu'ici...

      Supprimer
  12. Combat de nains dans une maquette de tunnel.

    RépondreSupprimer
  13. Z'auriez pas une photo en tutu...

    RépondreSupprimer
  14. Quand je disais, dans le billet, que M. Carron faisait de méritoires efforts pour coller à son image, on voit que je n'exagérais pas…

    RépondreSupprimer
  15. Allez .... allez .... silence dans les rangs
    Mettez vous deux par deux et retour en classe.
    Il y a le brevet en fin d'année.

    Le consterné

    RépondreSupprimer
  16. L'inévitable référence au "caca" qui ponctue tout bon commentaire d'ordure gauchiste. Comme le signe irréfutable de leur damnation et leur attrait pour le laid, le puant et le rire sale.

    RépondreSupprimer
  17. En bon ivrogne, je dois dire que sur les 4 mousquetaires qui étaient 3, j'ai toujours préféré Porthos.
    J’espère avoir fait une contribution utile au débat.

    RépondreSupprimer
  18. Je ne sais pas où vous avez été chercher cette photo du sieur Carron ( sans doute dans le "Who's who"?), mais c'est exactement comme ça que je l'imaginais, au point que je 'aurais reconnu dans la rue sans l'avoir vue .

    RépondreSupprimer
  19. Didier Goux travaille.
    C'est bien, on le félicite et l'encourage.

    Mais peut-être qu'une deuxième photo de Charlus (sans billet, il ne faut pas déranger l'artiste)
    serait la bienvenue :°)

    hélène dici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attendez qu'il arrive ! Encore une semaine…

      Supprimer
  20. Mais qui est donc ce loquedu? Se prend-il pour un mousquetaire? Il serait écrivain? Sur du PQ? Mais qu'écrit-il? A lire la prose de ses commentaires je pense et je crains qu'il ne lui faille retourner à l'école! Il est connu par sa famille et sa voisine de palier?... Quel drôle d'hurluberlu...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.