mercredi 6 mai 2015

H 16 et son Petit Traité d'anti-écologie

H 16 est un homme malade… H 16 est un homme méchant. Alors que les écologistes forment une ronde rieuse et pleine d'avenir sous un ciel bienveillant, il rampe dans le souterrain que chacun cherche à obstruer et nous y entraîne à sa suite, afin de nous montrer les pauvres décors qu'y entreposent les clowns citoyens qui entendent bien régenter le monde. Il a raison de se cacher sous un masque à gaz : il doit être atrocement laid, si l'on en juge par la noirceur de son âme, laquelle se révèle dans ce répugnant opuscule que les Belles Lettres se déshonorent d'avoir publié ces jours derniers. 

Son Petit traité d'anti-écologie est sous-titré, de façon odieuse, À l'usage des lecteurs méchants. Quel cynisme ! Quel mépris pour les marshmallows éco-responsables que nous nous efforçons d'être, chaque fois que nous fermons le robinet au moment du matutinal brossage de quenottes ! Quelle enfance pénible, voire martyre, a dû être la sienne pour qu'il en vienne à oser réfuter le réchauffement climatique, abondamment prouvé, tous les blogs de gauche vous le confirmeront ? La fin des énergies-qui-puent ? La menaçante existence du Chat spatial géant rose ? Qui fera le compte des haines et des frustrations qui ont pu donner naissance, dans le cerveau plus bouffé qu'une couche d'ozone de ce garçon, à ces 107 pages évidemment marquées du sceau de Monsanto, de Jean-Marine Le Pen, du fantôme de Pinochet, de deux ou trois laboratoires pharmaceutiques aux noms soigneusement cachés, de quelques sionistes retors, d'une société secrète anti-GIEC, bref : d'un Satan ripoliné, cet anti-socialiste dont le nom est Légion ?

Certains vertueux prétendent que les gloussements et les ricanements ont une influence directe sur le réchauffement climatique. S'ils ont raison, H 16 portera une lourde responsabilité dans l'explosion prochaine de la planète et l'avènement immonde du libéralisme. Le pire, c'est qu'il a l'air de s'en foutre.

46 commentaires:

  1. Et hop, commandé !
    Mais, décidément si la fachosphère se met à la promotion de ses éléments les plus sombres,
    nous marchons vers les heures les plus nauséabondes de notre histoire !!
    Suis sur que vous êtes payé par Mosento, comme H16 d'ailleurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évidemment ! D'ailleurs, c'est confirmé plus bas par Nicolas, l'un des hommes les mieux informés sur les forfaitures et les compromissions des réacs.

      Supprimer
  2. Il va faire plaisir aux lobbys agricoles qui pourront se faire dédicacer le bouquin à Bruxelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! les méchants lobbies, toujours invisibles mais partout présents et démoniaques ! Un peu comme l'internationale juive d'il y a cent ans ou les 200 familles chères aux staliniens de haute époque.

      Supprimer
    2. D'où l'impression que j'ai du pitre H16 bien planqué qui ne vaut pas mieux qu'un VRP de chez Monsanto.

      Supprimer
  3. Bravo Monsieur Goux, vous en rajoutez une bonne couche dans la même veine !
    Mais puisque vous me permettez ainsi de faire mon intéressante en annonçant la bonne nouvelle au lectorat tribal, je ne pense que du bien vous.
    Et de la fée que vous avez la chance d'avoir pour épouse.

    RépondreSupprimer
  4. Monsieur Goux est un pistonné, il a les livres avant les autres :)
    Bien écrit ? instructif ? passionnant ?
    J'achète ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est écrit comme l'est son blog et dans le même esprit. Vous pouvez y aller en confiance (et puis, hein, 9 € seulement…) : on rit beaucoup, même si, finalement, le fond de l'opuscule est plutôt déprimant.

      Supprimer
  5. H16 est un sacré bonhomme : un - parfois deux - billet chaque jour , qui appuie ou ça fait mal .
    Acide , corrosif même , sarcastique , avec cependant un humour dévastateur qui me met en joie dès
    le matin , avant d ' attaquer Bld . Voltaire . Au dessert , c ' est Goux !

    Jérôme

    RépondreSupprimer
  6. Koltchak911206 mai 2015 à 22:28

    De toute façon, H16 c'est le mal incarné, celui que tout le monde aime haïr. Normal, il est pire qu'un néo-libéral, pis qu'un ultra-libéral, c'est un libertarien, autrement dit un turbo-libéral. Autant dire que lorsque la gauche aura définitivement trusté la république afin d'assurer à tous un avenir radieux, précautionneux par principe, tout plein de ce merveilleux vivre-ensemble métissé, il risque d'être tondu en attendant le verdict final.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il avoue lui-même manger de petits enfants communistes et se faire des salades de thon : c'est vous dire la profondeur du mal.

      Supprimer
  7. H16 est fonctionnaire à la commission européenne. Il joue le rôle du libéral de service mais un des types les plus planqués au monde. Ce qui me dérange "dans" ce type, c'est qu'il donne des leçons à tout le monde alors qu'il ne risque absolument rien. Il peut faire des bouquins pour nier le réchauffement climatique et tout ça mais il est payé pour défendre la position de la commission européenne alors qu'il est relativement évident qu'il touche du pognon des lobbies divers parce qu'il est très bien placé pour le faire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de nous rajeunir à ce point ! J'ai l'impression d'être revenu dans les années cinquante et soixante, quand toute personne osant émettre quelques réserves à propos de l'URSS était automatiquement stipendié par la CIA. Comme quoi, il est moins facile qu'on ne le pense de se débarrasser de ses gènes staliniens…

      Supprimer
    2. J'ajouterai que je ne vois pas très bien pourquoi on ne pourrait pas être libéral ET fonctionnaire. Que je sache, les libéraux ne réclament pas la suppression totale, complète et définitive de toute fonction publique. Par conséquent, ils doivent forcément admettre qu'un certain nombre de personnes devront bien continuer à l'être, fonctionnaires.

      Supprimer
    3. Koltchak911207 mai 2015 à 10:54

      Le boulot d'H16 n'a jamais été un mystère. J'ai pas mal conversé avec lui sur un forum libéral vers les années 2000 et suivantes. Pour ma part, je ne vois pas trop où peut bien se situer le problème que Nicolas semble voir. On peut fort bien être fonctionnaire et libéral, après tout, je l'ai été un temps. Le tout c'est d'être conséquent et militer pour la refonte complète du statut de la fonction publique, position qui est encore la mienne aujourd'hui (fin de l'emploi garanti, évaluation des résultats, etc.). Quant au réchauffement climatique, il y a une différence entre le nier, ce qui ne me semble pas être la position de notre ami, et affirmer qu'il est exclusivement dû à l'activité humaine, qui est la thèse officielle.

      Supprimer
    4. Oui, mais ça, c'est la technique habituelle : l'outrance visant à discréditer. Ainsi, quand vous émettez la moindre minuscule réserve à propos du darwinisme censé être l'alpha et l'oméga de toute chose, vous devenez automatiquement un "créationniste".

      Supprimer
    5. H16 ne nie plus le réchauffement climatique ? Je l'ignorais. Habituellement il a plutôt tendance à expliquer premièrement qu'il n'y a pas de réchauffement et subsidiairement que s'il y avait quand même un réchauffement les hommes n'y seraient pour rien.

      Son blog est intéressant et surtout original. Je veux dire par là qu'il y développe des idées que l'on ne retrouve pas trop ailleurs, ce qui est signe de qualité.

      Il est quand même amusant d'être libertarien et de bosser à la commission européenne. Mais bon il y a bien des policiers de gauche, et des instits de droite et des racistes qui votent PS.

      Supprimer
    6. Au moins H16 récupère en salaire une partie de ce qui lui est volé chaque année par l'Etat...

      Supprimer
    7. On devrait lâcher H16 dans le monde qu'il défend, lui qui fait partie des gens les moins exposés au monde du marché. C'est l'arroseur arrosé. Ce type n'est absolument pas crédible en rien.

      Supprimer
    8. Il est d'autant plus crédible qu'il est installé au cœur du système.

      Supprimer
  8. Les billets de H16 sur Hashtable (voir la blogroll de Didier Goux) sont chaque jour instructifs et délicieux...

    RépondreSupprimer
  9. Je pense que lorsque quelques îles, voir quelques villes côtières auront disparu de la planète, il se trouvera toujours quelque turbo-libéral pour nier le réchauffement climatique.
    Quand le jour qui suivait l'épandage de quelque chose dans le champ juste à côté, la moitié des abeilles de mon père sont mortes, il y aura toujours un libertarien pour nous affirmer que ça n'a absolument rien à voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement pour vous, c'est une chose que H 16 rappelle dans son petit livre : il y a dix ans, les catastrophistes prévoyaient ("scientifiquement", bien entendu) à l'horizon 2010 des dizaines de millions de "réfugiés climatiques", des archipels entiers engloutis, etc. Or, il ne s'est rigoureusement rien passé de tout cela.

      Supprimer
    2. Il ne faut pas tout mélanger. Le fait que le réchauffement climatique d'origine humaine pourrait être une fumisterie ne signifie pas que toutes les pollutions sont fausses. A vrai dire la survie et la prospérité des abeilles me semble un sujet écologique bien plus important que des histoires de CO2 et d'apocalypse climatique.

      Supprimer
    3. Oui, vous avez raison, ça sera moins catastrophique que certains l'annoncaient. L'estimation de la vitesse du processus est difficile. On prévoit entre 0,5 et 1 mètre d'augmentation de la hauteur des océans à la fin du siècle et la capitale des Maldives aura alors quelques soucis à se faire. http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89l%C3%A9vation_du_niveau_de_la_mer
      Il est de fait que le niveau des océans varie. Il fut un temps où les mammouths broutaient au milieu de la mer du nord.....

      Supprimer
    4. Pour les abeilles en revanche c'est bien l'hécatombe.

      Supprimer
    5. Sans doute. Mais c'est un domaine que H 16 n'aborde nullement.

      Supprimer
  10. Si, selon Jegou, on ne peut être fonctionnaire et libéral, j'en déduis qu'on ne peut pas être anti-libéral et travailler pour une société privée...

    Et sinon la schizophrénie, ça se passe comment ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas confondre libéral et libertaire ! H16, c'est un libertarien !

      Supprimer
  11. Au delà du talent et de la force de travail de H16 (bon être fonctionnaire UE ce n'est pas le bagne, à la différence de la fonction publique française...) je ne l'ai jamais pris en défaut, qu'il s'agisse des domaines où j'ai quelques connaissances ou d'autres dans lesquels de plus savants que moi donnent leurs conclusions.
    Au sujet de Monsanto et d'autres sujets de cette nature on pourra lire (si le chef de blog le permet) :
    - http://pensee-unique.fr/index.html (le blogeur n'est pas n'importe qui et s'il consomme de la bière elle ne l'aigrit pas)
    - http://imposteurs.over-blog.com/ et là aussi c'est du lourd.
    Où l'on verra donc que les journalistes sont des charlots (y a pas qu'eux!)
    C. Monge

    RépondreSupprimer
  12. H16 est un très bon écrivain qui règne avec maestria sur un troupeau de moutons-commentateurs déguisés en chiens-loups qui attendent le billet de 09h00 pour sonner l'hallali depuis leur place de travail open-space d'une entreprise privée, gage de turbo-libéralisme pas du tout capitaliste de connivence, non mais.
    En ce moment on peut assister aux débuts émouvants de Barbara Bonsaï qui parfois donne la papatte à contretemps et se fait rabrouer par l'encadrement. Elle rêve d'accéder au statut de femelle dominante comme Black Mamba.
    Pourtant le terrain de jeu est parfaitement délimité.
    Imaginons qu'un comique s'avise par exemple de parler de la dizaine d'américains qui ont marché sur la Lune en pyjama blanc sans se prendre la moindre micro-météorite ou baffe de vent solaire...
    Le regard de H16 se fige, on ne rigole plus, et il récite :
    Cela n'a pas de sens de se demander si c'était techniquement possible, cela a eu lieu donc c'était techniquement possible.

    Des heures sombres, oui, mais seulement grâce aux ray-ban teintées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes quand même sacrément obsédé, Jazzman.

      Supprimer
    2. Sont forts,ces judéo-américains.
      rocardo

      Supprimer
  13. Salut Yo man ! Avec un peu plus d'imagination et de conceptualisation de la complexité, ça ira mieux. Mais vous êtes sur le bon chemin...
    Vous êtes-vous par exemple demandé si la fonction de ce fonctionnaire n'était pas précisément de publier un article par jour, sauf le samedi. Avec toujours le même leit-motiv. Dans quel but ?
    Pour l'instant, vous ne faites que trébucher dans les décors du théâtre et tenter de démasquer les acteurs dans leur loge. Ne pas oublier que la Bonsaï a frappé comme la foudre le 25 septembre 2014, en annonçant la parution sur son propre blog d'un article sur Hastable. Emoi et stupéfaction des commentateurs réguliers.
    Ce premier article fut rapidement suivi d'un deuxième, encore pire si l'on peut dire, en date du 15 octobre 2014, intitulé "La vie monacale du commentateur de weblog".
    A méditer sur http://seuilcritique.blogspot.ch/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Bonsaï a frappé comme la foudre
      Euh...enfin, l'essentiel c'est d'y croire, hein...
      J'ai bien aimé votre méthode pour dépister les blogs louches donc pilotés de l'extérieur en gros du bas de l'immeuble à Alpha du Centaure.
      Si un blog a :
      - beaucoup de commentaires, c'est louche.
      - peu de commentaires, c'est louche.
      - pas de commentaires, c'est louche.
      Je comprends mieux ce qui vous a attiré chez Didier Goux.
      Puisque vous êtes philosophe, je suppose que vous n'avez pas lu la longue bagarre qui m'a opposé à gameover sur le blog de H16 à propos de la NASA. C'est vrai que discourir sur l'interférométrie à très longue base dénote un manque d'imagination et de conceptualisation de la complexité que vous avez raison de me reprocher.
      On ne vit pas dans le même monde, mais j'aime bien votre côté bimbêche de permaculture.

      Supprimer
  14. Le pire c'est que H16 n'a aucune considération pour les chatons.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les chatons communistes, je ne vous dis pas.

      Supprimer
  15. Ce qu’il y a de jouissif chez H16 (pseudo derrière lequel se cachent « sans doute » plusieurs individus), c’est qu’il est un corrosif plaisant, un destructeur efficace et souvent très bien argumenté. Mais en plus, et contrairement à tant d’autres, il propose parfois des solutions aux « problèmes » critiqués. Le fait (évoqué plus haut) qu’il soit en même temps un fonctionnaire du Léviathan énarquiste européen et un « minarchiste con-vaincu — une sorte d’anarchiste, philosophiquement causant, quoi —, en rajoute de sympathie et me fait personnellement rêver à l’extermination prochaine de certains à jamais insupportables molochs-zombies bureaucratiques et historiques que vous savez.
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « (pseudo derrière lequel se cachent « sans doute » plusieurs individus), »

      Non, non, ils sont bien un seul, si je puis dire. Enfin, je crois.

      Pour le reste, il est amusant de voir des gens de gauche reprocher à un libéral d'être fonctionnaire européen : dans ma jeunesse, ces mêmes gens de gauche (enfin, leurs parents, plus exactement) ne parlaient que de "noyauter de l'intérieur" ce qu'ils prétendaient détruire. Ça manque de cohérence, tout ça…

      Supprimer
    2. Didier, je vous cite : « Non, non, ils sont bien un seul, si je puis dire. Enfin, je crois. »
      Votre « je crois » équivaut à mon « sans doute » (ce quantique « sans doute » dont nous avons déjà causé ici-même, je crois…)
      Même si je lis H16, tous les jours, depuis beaucoup plus d’un lustre et que j’ai participé à ses côtés à la rédaction de textes pour un bouquin d’un tiers auteur (qui à priori n’a jamais été édité ?) je ne le connais intuitu personnae, ni d’Ève, ni du vert Adam, sans m’en brosser. Mais la différence « de style » entre divers et multiples articles de son blogue me font penser que H16 est plus qu’un. (Et pour sa santé, j’espère ne pas me tromper !)
      Je suis étonné que le grand lecteur (et re-lecteur) que vous êtes, n’ait pas remarqué ces flagrantes nuances stylistiques.
      Cela étant, quant au fond, nous savons depuis Lao Tseu, Aristote, Montesquieu, Voltaire, Bonaparte, Darwin, Einstein et tant d’autres, que toute véritable métamorphose ou révolution ne se fait que de l’intérieur du système concerné (du machin à foutre en l’air d’urgence, quoi).
      Or donc, ne sont que foutaises méprisées et méprisables (par le soviet-pouvoir en place, hein), les festives manifs des brioches versaillaises, de la prise de la Bastille, des barricades de Gavroche, des pavés de 68 ou autres (dé)marches populaires à la con de chez Charlie ou du Mariage Pour Tousser.
      Bref, si l’avenir de notre putrescent et pitoyable Frankistan dépend d’une nouvelle Europe, alors, vive H16 !
      Bien à vous

      Supprimer
    3. Tiens, voilà une hypothèse captivante.
      Je mettais personnellement ces variations stylistiques sur le compte de quelque pathologie psychologique dont pourrait être atteint l'auteur du blog sulfureux. Son style doit aussi être analysé au niveau des commentaires où il intervient fréquemment : ses sautes d'humeur sont en effet légendaires et imprévisibles. Ses foudres sont létales et ses encouragements vous emmènent au paradis.
      La thèse de plusieurs personnes qui écrivent de manière régulière sous la direction d'un organisme central n'est autre que l'illustration de Matrix. Laquelle Matrix est en effet une projection de l'Union Européenne, telle que fomentée par l'OTAN et la CIA ...
      On n'est donc pas sortis de l'auberge !

      Supprimer
  16. une petite blague "litteraire" que vous n'etes pas obliger de publier.

    nous etions, ma copine et moi, sur la plage de la Baule, que j'apercois un enfant de 14 ans sur la plage en short avec dans la mains un volume de la Pleiade alors je dit a ma copine regarde le gamin avec sa pleiade il est trop drole, et la le gamin se retourne, c'etait Alain Minc !

    le pire est que c'est une histoire vrai en plus.....

    RépondreSupprimer
  17. Bof H16 ou pas H16 le mieux serait de s'enfouir dans un bunker et inhaler cO2 croyant être méchant envers soi même, jouir de se voir humilié par un gaz inerte et non toxique, c'est à dire non-humain..
    (Michael Pupazzo)

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.