vendredi 25 septembre 2015

On va essayer d'éviter François H.


Demain matin, pas trop tôt, on n'est pas des esclaves, nous mettrons Bergotte dans le coffre de Liselotte et prendrons la route pour rallier, quelques heures plus tard, le village de Saint-Augustin, sis au cœur de la Corrèze, et qui sera probablement débaptisé bientôt afin de ne pas froisser la susceptibilité religieuse de nos frères mahométans. Nous comptons y passer une semaine, durant laquelle, bien entendu, nous rencontrerons Messire Étienne du Lonzac en sa nouvelle seigneurie ; semaine durant laquelle nous serons bienheureusement privés de toute connexion fâcheuse avec le monde virtuel. C'est la raison pour laquelle le journal d'août ne paraîtra pas avant le 6 octobre. 

Si je fournis toutes ces précisions, c'est afin que MM. les monte-en-l'air sachent qu'ils pourront opérer chez nous en toute tranquillité durant ce temps. Qu'ils se méfient tout de même : notre voisin le plus immédiat est un homme perspicace et armé.

13 commentaires:

  1. En Corrèze, quelle drôle d'idée ...
    Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourquoi donc ? Vous m'auriez plutôt vu en villégiature à Villeurbanne ou dans les quartiers nord de Marseille ?

      Supprimer
  2. C'est charmant ce village ; bon voyage (et si Catherine pouvait prendre des photos pour Dimanche et Croix, sa rubrique me manque; (enfin si elle n'a plus de douleurs au bras évidemment) (j'ai trop lu Jaenada))

    RépondreSupprimer
  3. Je vous fiche mon billet que vous voulez inaugurer la salle-de-bains (si on peut appeler ça comme ça) rose de Jacques avant le passage des plombiers syriens !

    RépondreSupprimer
  4. Vous n'oublierez pas, sans aucun doute, quelques tranches de jambon de Madranges.

    RépondreSupprimer
  5. Z'avez quoi contre les quartiers nord de Marseille? C'est joli, accueillant , les autochtones sont confits en diversité, bref un côté bigarré que vous ne trouverez pas en Corrèze. Bon je vous le concède, l'atmosphère est un poil plombante... Et puis Catherine pourrait étrenner sa nouvelle burka .
    Bonnes vacances ( pour nous c'est pas encore...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement (nous allons le vérifier très vite), je crains que la bigarrure dont vous parlez ne soit plus tout à fait absente de Corrèze : le Bien fait des progrès énormes. Mais, évidemment, elle doit tout de même être moins criarde que par chez vous où, bientôt, celui qui réclamera plus de diversité voudra en fait dire, à l'instar de Manuel Valls : remettez-nous donc quelques blancs dans cette marée marron. Le moment approche où vouloir la diversité, ce sera être fasciste…

      Supprimer
  6. Les monte-en-l'air n'ont-ils pas mieux à faire que du tourisme dans votre charmant département ?
    Profitez bien de votre séjour en Corrèze et saluez ce brave Jacques Etienne de ma part. (Dites lui qu'il cesse de trouver de mauvais prétextes pour négliger son blog)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me vois mal l'admonester à ce sujet, moi qui suis arrivé à la moyenne d'un (minuscule) billet par semaine…

      Supprimer
  7. Qu'est ce qu'on mange en Corrèze ?
    Qu'est ce qu'on boit en Corrèze ?

    Faites nous voyager.

    hélène dici

    RépondreSupprimer
  8. Un minuscule billet mais tant qu'il évoque les voitures de notre jeunesse, il me suffit.
    Faites attention quand même, il parait qu'en Corrèze y reignent des prédateurs plus voraces que les loups, le socialiste en herbe.

    RépondreSupprimer
  9. Commentaires fermés durant une semaine à partir de tout de suite…

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.