jeudi 14 novembre 2019

Sa Majesté sur écran plat


Depuis une dizaine de jours, nos soirées sont occupées par une série télévisée anglaise intitulée The Crown. Comme son nom l'indique plus ou moins, elle retrace le règne d'Élisabeth II, la souveraine actuelle, en ses débuts pour ce qui est des deux premières saisons, c'est-à-dire où nous en sommes rendus. Si j'ai bien compris, quatre saisons sont prévues en tout, et l'histoire doit se prolonger jusqu'à l'arrivée dans le décor de la shampooineuse de luxe, Lady Diana – partie qui m'intéressera sans doute moins, dans la mesure où je risque d'avoir un peu l'impression de me retrouver à France Dimanche. Du reste, il y a déjà, dans les épisodes déjà regardés par nous, des aspects très people, notamment lorsque sont abordées les amours de la sympathique Margaret – qui, entre nous, devait être une fieffée cochonne. 

Mais enfin, pour ce qui est des deux premières saisons, qui vont du mariage de la future reine (1947) à l'assassinat de Kennedy, on peut dire que c'est une bonne série, comme savent en faire les Anglais, au contraire de nous autres : excellents acteurs (avec mention particulière pour John Lithgow, qui campe un très-savoureux Churchill), bon rythme – avec toutefois quelques baisses de régime dans certains épisodes –,  superbes décors (évidemment !) très bien filmés, somptueux châteaux, luxueux appartements, Rolls et Jaguar à tous les étages, etc. Surtout, on n'y voit pas l'ombre d'un pauvre, ce qui est tout de même bien agréable : nous en avons déjà deux à la maison, en les personnes de nous-mêmes, ce n'est pas pour en retrouver d'autres le soir dans notre téléviseur. Surtout s'ils ne parlent pas la langue.

25 commentaires:

  1. Sans avoir une Bentley garée dans l'allée de votre habitation que je présume pavillonesque,vous n'allez pas nous faire pleurer en vous qualifiant de pauvre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ne savez pas qu' on appelle la Bentley " la Rolls du pauvre"?

      Supprimer
    2. Ce n'est surement pas en pigeant à FD que l'on fait fortune...
      Mais enfin y'a pire !

      Supprimer
    3. D'autant que je n'ai plus la moindre pige nulle part ! Salaud de pauvre, que j'vous dis…

      Supprimer
  2. Je regrette, mais pour l'instant, je me contenterai de "Victoria" qui suffit à mon bonheur télévisuel du moment, d'autant plus que cela me gêne toujours de regarder des fictions où le rôle de quelqu'un que j'ai connu est tenu par un acteur.
    Cela étant dit, je suis d'accord avec vous, ces séries anglaises sont de vraies petites merveilles qui dégoûtent à l'avance de n'importe laquelle de ces séries françaises pour débile mental.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a aussi Downton Abbey,une merveille!
    Orage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous en avons regardé deux saisons, quand c'est arrivé en France. Puis, je ne sais pourquoi, nous nous sommes lassés. De plus, la série n'est pas disponible sur Netflix, alors…

      Supprimer
    2. @ M.Goux,
      Ne voulant pas "faire comme les vieux", dont on dit qu'ils passent leur temps devant la télé, je ne la regarde plus, sauf dans les très rares cas où il aurait un très bon film classique et non colorisé que je n'aurais pas vu.

      Pour la même raison, je ne jardine pas ( facile, je n'ai pas de jardin), je ne vais pas me promener dans le joli parc en face de chez moi, je ne picole pas, je ne consulte presque plus de médecins, etc.: je ne veux rien faire comme les vieux.

      Résultat : je ne fais pratiquement plus rien...comme la plupart des vieux.

      Supprimer
    3. Correction,tout de même : j'habite à 100 m. de la Cinémathèque ( film en direct,sans pubs, et en VO ).
      Pourquoi ne construit-on pas une Cinémathèque devant chaque maison de retraite ?

      Supprimer
    4. Sur mon téléviseur, je ne regarde que des films ou des séries via Netflix, ne recevant plus aucune chaîne. Je ne jardine pas, je marche (sauf aujourd'hui…) dans la campagne et non dans un p****n de parc à la c**, je ne picole à peu près plus (ma dernière bouteille de vin remonte à la mi-octobre), mais je fréquente la Faculté régulièrement, dont mon cardiologue, la semaine prochaine.

      Je n'ai pas de cinémathèque à portée de pieds (de toute façon je n'irais pas), mais j'ai des tas de livres qui ne demandent qu'à être lus ou relus.

      Tout cela ne m'empêche nullement d'être vieux.

      Supprimer
    5. La chair est triste, hélas, et j'ai lu tous les livres...

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    7. EA ne voulant pas "faire comme les vieux", du coup je m'interroge. Suis-je vraiment vieux? On en reparlera peut-être...

      Supprimer
    8. Pour les "vieux" je recommande Twitter, en faisant bien sûr une sélection appropriée à vos goûts.
      On peut même y suivre les aventures de Mr Jegoun en vacances.

      Supprimer
  4. "Sa Majesté sur écran plat" ou le sujet qui tombe à plat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non ! Grâce au bon Dr. Arié ça a rebondi, enfin si on peut appeler cela rebondir !

      Supprimer
    2. Rebondir ? Attention à l'atterrissage, après la soixantaine...

      Supprimer
    3. Commentaire à caractère informatif ou comment estimer l'âge des vieux. L'expression "regarder ou pas la TV" me semble être un indicateur de l'âge avancé du locuteur. Avec le développement d'internet, la télévision est avant tout un écran plat, comme l'indique le titre de ce billet. Cela permet de regarder des films, des séries, des concerts, soit à partir d'une box internet, soit en castant n'importe quel contenu video de son ordinateur vers l'écran. D'ailleurs, puisqu'il est fait mention de Netflix, ce nom est la contraction des termes « Internet » et de « flix », expression argotique du mot « film ». J'en conclus que Monsieur Goux doit être plus jeune que Monsieur Arié.

      Supprimer
    4. Vous en savez, des trucs !
      Ah, le plaisir de regarder "Autant en emporte le vent" sur son smartphone...C'est ça, la modernité !

      Supprimer
    5. Il n'empêche que la conclusion de M. Agan est impeccable : je ne suis effectivement qu'un morveux dérisoire, comparé au vénérable patriarche qu'est M. Arié.

      Supprimer
    6. Attendez, attendez...Tout vient à point à qui sait attendre, comme dit la sagesse populaire- qui ne dit d'ailleurs que des conneries.

      Supprimer
  5. le mot 'plat', sans doute le mot le plus riche de la langue française :
    plat: Sorte d'écran plus ou moins creux au service de sa majesté la table.

    - Sa Majesté sur écran plat,
    - repasser les [écrans] plats, ou, la 2e saison fait un four.
    - Faire du plat, ou, Margaret fieffée cochonne.
    - le passe-[écran]-plat de sa Majesté, ou, the crown in the wall
    - C'est un fort méchant plat que sa sotte personne (Molière)

    RépondreSupprimer
  6. Nous avons eu les Rois Maudits, feuilleton qui racontait l'histoire de France.
    Nous avons eu Les épisodes de Chez Maupassant.
    Mais, c'était AVANT.
    Avant que la France devienne une colonie des Yankees, grâce à notre élite américanisée.

    RépondreSupprimer
  7. Les pauvres entrent en scène, saison 3.
    Et sont déjà sous les gravats, normal ce sont des pauvres.. c'est moins photogenique aussi !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.