lundi 3 octobre 2011

Hip ! hip ! hip !… Houria !

C'est Suzanne qui m'a donné l'idée de ce petit billet. Dans le sien, elle signale qu'une pétition vient d'être lancée pour soutenir Houria Bouteldja, la papesse des Allogènes de la République – rebaptisés par mes soins –, laquelle semble être poursuivie pour “injure raciale envers les Français”. Naturellement,  d'Alain Badiou à Christine Delphy en passant par Étienne Balibar ou Denis Sieffert, toute la lie collaborationniste de ce pays s'est déjà empressée de faire allégeance à la dame – sans parler des habituelles associations de nuisibles appointés et tout perfusionnés d'argent public –, en parlant de “dérive inquiétante”, sans pour autant se croire tenue de préciser en quoi ce serait une dérive ni en quoi elle serait inquiétante. Si j'ai bien compris le sens et le ton de son billet, Suzanne semble s'en offusquer quelque peu. Je crois qu'elle a tort : il est en effet important d'apporter le soutien le plus massif possible à Mlle Bouteldja, afin qu'elle puisse continuer d'exprimer librement et avec cette belle franchise naïve qui la caractérise le fond de sa pensée ; dans la mesure où elle pense et dit exactement la même chose que nous – nous les réactionnaires rancis, malodoriférants et naziformes –, à savoir que ce que Renaud Camus nomme désormais Le Grand Remplacement est bel et bien en marche, qu'il devient chaque matin plus illusoire de penser qu'il est encore résistible, et que l'on ferait mieux de remercier nos futurs maîtres de ce qu'ils se soucient des minorités, ou feignent encore un peu de le faire – car demain, les minorités, ce sera nous. Donc, pour que tous les Français véritables sachent bien ce qui les attend, ce qu'on leur concocte et mitonne, il est important, primordial, que Mlle Boutedja puisse continuer à donner de la voix ; puisqu'elle est celle de l'avenir.

Et puis, après tout, si la majorité des Françaises de demain doit ressembler à cette houri-ci, à cette houri-là, ce n'est pas moi qui viendrai m'en chagriner. À condition bien sûr d'avoir encore le droit de lever les yeux vers elles.

43 commentaires:

  1. Vous relayez des pétitions, maintenant ? On aura tout vu, ici...

    RépondreSupprimer
  2. Eh ! oh ! je n'ai pas non plus encouragé à la signer !

    RépondreSupprimer
  3. Didier: les Célestissima ont de la belle et bonne pétition à se mettre sous le lien, ça crépite dans twitter.

    Cette bonne femme est navrante pour les tenants de la coexistence pacifique, de la laïcité et de l'intégration. Evidemment.

    RépondreSupprimer
  4. Je me disais tout à l'air (avec un sourire en coin) qu'elle devait être détestée par les “conquérants masqués”, façon Tarik Ramadan, simplement parce qu'elle étale au grand jour ce qu'ils s'efforce de cacher ou, au moins, de présenter sous des couleurs attractives.

    RépondreSupprimer
  5. Mais on s'efforce moins en moins de cacher! Depuis quelques années, on voit le glissement.
    Quand il y avait ces débats sur les filles voilées à l'école, ceux qui prenaient position pour tolérer leur présence disaient qu'il fallait leur laisser accès à l'éducation, ne pas les enfermer chez elle, que grâce à l'école elles s'intégreraient et que le voile symbole de soumission finirait par disparaitre.
    On a vu le discours évoluer, maintenant plus personne ne dit ça mais: nous devons admettre l'existence de ces français musulmans qui nous enrichissent de leur différence, et ne rien faire qui contrarie l'expression de ces différences. Et quand le discoureur ajoute "dans le respect des lois de la République", on a encore un peu de chance.

    RépondreSupprimer
  6. Elle est jolie, mais bientôt on ne la verra plus… sous la burka !

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. ...et le discours "au fond, vu comment qu'elle est pourrie notre société, l'islam est peut-être une chance" se cache encore chez les gensdegauche, mais de moins en moins. On en a eu de jolis aperçus du temps qu'on discutait encore avec les ceusses qui causent maintenant des "juifs arrogants et intéressés par l'agent" ou "pourquoi pas la burqa et la polygamie". Je pense qu'il y a un vrai retour de la gauche antisémite, avec le programme des Verts-Rouges-Trotskomachinchoses dans une poche et le petit guide de la Charia et du djihad à l'usage des nouveaux convertis dans l'autre.

    RépondreSupprimer
  9. "et le discours "au fond, vu comment qu'elle est pourrie notre société, l'islam est peut-être une chance" se cache encore chez les gensdegauche"

    Le problème, c'est que ce discours n'est pas non plus tout à fait absent à Droite, et surtout à l'extrême-droite, surtout la catho.

    La Tradition, la désacralisation du monde dans la très méchante société libérale, toussa toussa.

    RépondreSupprimer
  10. Xp: oui, et les catholiques qui misent sur ce numéro perdront au tirage comme certains perdent déjà au grattage . Bien fait pour eux, mais à terme ce sera bien fait pour tout le monde, si on ne réagit pas un peu. (Cathos d'extrême-droite et islamistes dans le même combat, c'est comique)

    RépondreSupprimer
  11. Entendu de la part d'une Française : "La viande hallal, c'est meilleur pour la santé, je l'ai lu dans le Nouvel Observateur".

    RépondreSupprimer
  12. C'est fou quand on y songe que nous en soyons arrivés là. Mais comment ne pas se souvenir de JM Lepen qui en son temps dénonçait le phénomène de l'immigration de masse. On lui rétorquait: "fantasmes ! Vous jouez avec la peur des gens ! proportion inchangée depuis les années 70 ! On devrait interdire un parti comme le vôtre !" Et la machine à naturaliser, à françiser, tournait à plein régime.
    Aujourd'hui nous en sommes là; à croiser les doigts en espérant que tout se passera bien. Et les catholiques font ce qu'ils peuvent puisque la loi les oblige.
    Quand à savoir quand nous deviendrons minoritaires dans notre pays, des projections situent le basculement vers 2050, peut-être avant.
    Et ne comptez pas sur fredi pour faire le troisième enfant: il n'est plus certain que le cadeau de la vie en soit un.

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  15. "c’est ce que j’ai appelé ailleurs la Grande Déculturation, l’enseignement de l’oubli, l’effondrement des systèmes de transmission",

    C'est curieux que l'on (Renaud Camus et ses thuriféraires, je suppose) reproche en même temps à ce peuple moderne, à la fois le devoir de mémoire et l'enseignement de l'oubli!

    RépondreSupprimer
  16. Cette fille est jeune, elle est allée à l'école de la république etc... comment et par quels chemins peut-elle tenir de tels discours ?
    Ce sont là les mystères de l'intégration à la Française.

    RépondreSupprimer
  17. L'intégration "à la française" n'a rien à voir là-dedans.

    Cela se passe exactement de la même façon en Belgique, en Suisse, en Allemagne, en Angleterre, en Suède, aux Pays-Bas, en Australie, en Autriche, aux Etats-Unis, en Inde, en Afrique...

    Il n'y a rien de mystérieux à cela, et la réponse tient en un mot : islam.

    L'islam, ce n'est pas une religion, c'est une méthode et une mentalité, et c'est ce que vous voyez à l'oeuvre chez Houria Bouge-toi de là.

    Ca fait mille quatre cents ans que ça marche comme ça. L'étonnant est que l'on s'en étonne. Il fut un temps où les Français connaissaient les musulmans, pour les avoir colonisés. Aujourd'hui qu'ils sont colonisés à leur tour, ils ont l'air de ne rien comprendre à ce qui leur arrive.

    RépondreSupprimer
  18. @Fredi M

    "Cette fille est jeune, elle est allée à l'école de la république etc... comment et par quels chemins peut-elle tenir de tels discours ?"

    ^^

    Génial!

    RépondreSupprimer
  19. C'est justement parcequ'elle est allée à l'école de la république qu'elle tient ce genre de discours...

    RépondreSupprimer
  20. @Skandal

    C'est ça qui est génial! C'est que notre ami n'a pas compris!

    Décidemment, je me plais ici^^

    RépondreSupprimer
  21. Marchenoir: mais je l'ai lu sur mon blog, aussi! (que l'agneau halal est meilleur que la viande industrielle). Comme s'il venait directement des prairies marocaines, gardé par des petits enfants sur des ânes.

    Beaucoup de personnes ne savent pas ce qu'est le halal. Ne savent pas qu'il s'agit d'un abattage rituel effectué par un sacrificateur-égorgeur agréé par une des mosquées qui ont l'agrément pour le faire, et qu'il y a pour chaque bête abattue une taxe perçue par la mosquée.
    Il y a des associations maghrebines militant pour la cause animale qui ont réussi à imposer l'étourdissement préalable pour les bestiaux halal. On peut considérer que c'est un progrès, et pendant ce temps Mâtines nous fourgue des "oeufs halal", ce qui fait rire les musulmans pas cons. Vive le commerce !

    RépondreSupprimer
  22. Les rouges-bruns de Fortune-Fdesouche ont des complaisances pour la finance islamique :

    Finance islamique : la solution ?

    RépondreSupprimer
  23. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  24. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  26. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  27. "s'il n'y a qu'XP qui a droit de se foutre de la gueule des commentateurs"

    Quand c'est XP qui le fait, c'est drôle, le public en a pour son argent.

    C'est moins drôle pour les malheureuses victimes, mais que voulez vous, c'est la loi du genre...

    RépondreSupprimer
  28. Suzanne, vous dites : "Cathos d'extrême-droite et islamistes dans le même combat, c'est comique".
    Oui, et je suppose que cela vous fait rire jaune, tout comme moi. Mais cette alliance se comprend : les cathos d'extrême-droite bavent d'admiration devant les mosquées remplies, et admirent la "soumission" des fidèles aux rites et diktats divers. Regardez ce qui se dit lors du Carême : "nous devrions prendre les musulmans en exemple, eux suivent intégralement le Ramadan". J'ai beau me tuer à expliquer sur leurs différents sites que le Carême n'a rien à voir avec le Ramadan, qu'il est écrit dans l'Evangile "quand tu jeûnes, quand tu jeûnes, parfume ta tête, lave ton visage afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là, dans le secret", rien n'y fait. Le contrôle total de leurs ouailles, c'est leur rêve !
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  29. Il y a un "quand tu jeûnes" en trop !
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  30. Grand remplacement (déjà effectif dans pas mal d'endroits)
    et GRAND SILENCE sur cette "affaire" dans les médias.
    Quand Hortefeux fait une mauvaise 'blague" sur les auvergnats ça tourne dans tous les médias pendant des mois. Y a-t-il discrimination?

    RépondreSupprimer
  31. Geneviève, vous croyez vraiment que ceux des catholiques qui ont des complaisances pour l'islam ont des desseins maléfiques ?

    J'ai plutôt l'impression qu'il s'agit d'un mélange d'ignorance, de naïveté, de bonne volonté, d'envie que cela marche, qu'on se réconcilie...

    Après tout, la vie est plus simple et plus agréable si l'on arrive à être amis. Et comme, en plus, le dogme chrétien y incite...

    Et puis nous ne sommes plus habitués à la notion d'ennemi, de haines inexpiables, de luttes à mort... (sauf pour des périls imaginaires, comme le retour de Hitler).

    RépondreSupprimer
  32. Je “plussoie” le dernier commentaire de Marchenoir.

    Et ferme la taule pour la nuit parce que, comment dire ? Je sens que Clémentine et consorts ne sont pas près d'aller au lit…

    RépondreSupprimer
  33. A propos du "grand remplacement", juste une réflexion (peut-être stupide) : la quantité fait-elle la qualité ? une minorité intelligente, entreprenante, ne peut-elle pas diriger une majorité ?
    Un petit nombre peut fort bien résister au grand nombre, à condition d'en avoir la volonté : voir Israël.
    Et pourquoi l'islam, majoritaire dans une grande partie du monde, n'a-t-il engendré aucun progrès, bien au contraire ?
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  34. Il manque quelque chose, il me semble, à ce que vous écrivez tous, c'est l'Algérie, la colonie ! Badiou dans ce paysage fait sens, il est né au Maroc n'oublions pas et leur discours politique à lui et aux indigènes de la république (si "indigènes" n'a pas de sens anticolonialiste alors ..) c'est l'anticolonialisme sans colonies ça plus l'islam ça fait une bombe à retardement, plus la fermentation due aux "intellectuels" algériens qui se retrouvent en France frustrés de n'avoir jamais eut de place réservée à la tête de l'état algérien occupé par les anciens bouchers du FLN..
    deux choses encore : les débats Badiou/ Finkelkraut que Finky ne pourra jamais dominer parce qu'il n'est pas habité et pour cause, de la perversité narquoise de Badiou qui me fait penser a Kannapa pour le coup!
    et enfin entendre Houria Boutelja ou a un des autres "indigènes" parler du respect DES altérités ...l'école de la Répubique n'est plus ce qu'elle était ... ou si ??

    Daniel

    RépondreSupprimer
  35. Daniel:
    Oui, et la faiblesse de ce pauvre Finkielkraut dans ce même débat fait peine à voir. Sûr, il n'est pas habité, lui. Entre la défense d'une sorte de caste, blanche,nantie, non arabe, ni musulmane, ni banlieusarde, occidentale, bien fermée sur elle-même qui serait porteuse d'une mémoire exclusive (des rois, de la chrétienté, etc.) et une vision globale de l'humanité, ouverte, prospective,(de ses échecs, comme de ses réussites, et de son avenir)on ne joue pas en effet dans la même catégorie.

    RépondreSupprimer
  36. Cette fille, plutôt mignonne au passage, a dit un jour sur le plateau de Taddéï où elle était souvent invitée, devant un politique médusé (Chevènement je crois), que les enfants d'immigrés comme elle ne pourraient jamais vibrer à la mémoire du Général De Gaulle mais plutôt à celle d'Abd el-Kader.
    On comprend l'urgence qu'il y a à modifier nos manuels d'histoire, mais que l'on ne nous parle plus d'intégration réussie.

    RépondreSupprimer
  37. Léon, comment pouvez-vous proférer de telles stupides contre-vérités ? La curiosité et l'intérêt pour les autres cultures (l'ouverture à l'autre, en jargon post-moderne), etc. sont le fruit de l'Occident, et même son fruit exclusif. Jamais aucune culture ne fut moins "refermée sur elle-même" que la nôtre.

    Mais je me demande pourquoi je perds mon temps à énoncer de telles évidences, puisque jamais elles n'entameront votre catéchisme.

    RépondreSupprimer
  38. Oui, sans doute, curiosité de l'Occident mais aujourd'hui avec des gens comme vous,et vos phobies de ceux qui ne sont pas nous, ce chapitre risque de se refermer singulièrement.
    Si vous relisez pratiquement tous vos textes et les commentaires y afférant vous verrez qu'on est plus dans la hiérarchisation et le mépris de certaines cultures que dans leur respect.
    Mais bon, je ne donne pas de leçons vous pouvez bien faire ce que vous voulez, mais souffrez qu'on vous le dise.

    RépondreSupprimer
  39. Cette pétition est de toute façon bien inutile: je vois mal un tribunal la condamner à quoi que ce soit.

    RépondreSupprimer
  40. Elle se met des trucs bizarres dans les cheveux je trouve.

    RépondreSupprimer
  41. Geneviève: je ne trouve pas votre réflexion stupide. Une fermeté sans concession ni aménagements vis à vis de l'Islam serait un bon mode de résistance (et l'est déjà ci et là.)

    Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup d'immigrés ou descendants d'immigrés qui se reconnaissent en Miss Souchiensicide.
    J'ai une petite pensée émue pour les derniers militants du NPA s'il y en a encore, qui rêvaient d'un monde sans Dieu ni maître ni voile sur les cheveux des femmes. Pauvre Trotsky.

    RépondreSupprimer
  42. La xénophilie, comme seule tentative de régulation de ce futur jeu de massacre, s'élevant jusqu'à la prétention de cohabiter avec l'ennemi, est tombée en ruines. Houria en administre la preuve.

    Le " parti de la communication " enfonce le clou de l'intégration, il ne peut que se casser les dents. Cependant la publicité déiste et le catéchisme marchand, poursuivent sans désemparer le travail de sape. L'urgence consiste à briser ce jeu mortel pour les européens blancs.

    Comme à la guerre, la courtoisie est une règle rêvée par les victimes, et qui n'a pas tenu.

    Il est assez comique de constater le désarroi des tenants d'une société ouverte et tolérante, DeGauche et De Droite confondus dans le même sac à malices.

    L'universalisme républicain, comme tous les universalismes d'ailleurs, sont les vecteurs principaux de ce vaste chaos. Qu'ils en crèvent ! Et le plus tôt sera sans doute le mieux.

    Si aucune alliance n'est possible avec Houria, il serait vain de se tourner vers Rebecca, qu'on se le dise.

    Est venu le temps de la bagarre, ou la fin.

    RépondreSupprimer
  43. Comment commenter ce genre de nouvelles en occultant de fait la dimension colonialiste (i.e doctrine) de notre pays.
    La plupart des réactions nient totalement cet aspect de notre histoire et de celles et ceux qui l'ont vécu.

    Ceci dit, si elle ne reconnait pas le général De Gaulle, elle a au moins un point commun avec notre histoire depuis 1830 et Charles X, Louis Philippe 1er ou encore Napoléon 3 :)

    Bref, railler le Général libérateur est assez symptomatique de l'état d'esprit d'une partie de la population Algérienne abandonnée à la proclamation de l’indépendance.

    Quoi qu'il en soit, si procès il y a, j’ose espérer qu'elle sera inculpée.

    A moins qu'il y ait une jurisprudence Hortefeux :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.