vendredi 29 avril 2016

Ciel fâché


Le ciel a brusquement haussé le ton, sa main s'est appesantie sans faiblir sur les toits et les faîtes ; l'orage a éclaté tout proche, tel un coup de théâtre, l'ordinateur s'est éteint et la lampe avec lui, sans doute à leur corps défendant ; les oiseaux se sont tus, hébétés, et nous aussi ; il ne restait que la mitraille sur les tuiles et le grand stroboscope de l'atmosphère ; plus, sur l'herbe frais taillée, les grêlons rebondissant comme un pop-corn céleste.

21 commentaires:

  1. Ca vous apprendra de vous installer à côté d'un golf...
    Les deux dernières lignes sont parfaites.

    RépondreSupprimer
  2. Ah! c'est beau, on entend le bruit, l'atmosphère est explosive.
    Bien joué, Maître Goux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a quand même fallu réinitialiser la live box…

      Supprimer
  3. Votre pop-corn ressemble plus à des balles de ping-pong !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est qu'il ne s'agit pas du mien, heureusement.

      Supprimer
  4. Même chose par chez moi. Mes belles lavandes,plantées amoureusement il y a quinze jours, s'en remettront-elles ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, vous verrez : ç'a la vie dure, ces charogneries-là…

      Supprimer
  5. Ce n'était pas le moment de randonner à vélo dans votre région. Pas trop de dégâts?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ça n'était pas bien méchant, en fait.

      Supprimer
  6. Joli billet; il faudrait l'intégrer dans la prochaine édition de votre roman.

    RépondreSupprimer
  7. Au fait ! Vous avez des nouvelles de Céleste ?

    RépondreSupprimer
  8. Faudrait commander une citerne de pastis, pour accompagner ...
    On dirait que le barbu vous a à la bonne, veinard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela dit, s'il pouvait éviter les micro-coupures de courants qui plantent l'ordinateur et la live box, il m'arrangerait.

      Supprimer
  9. Dans Sa grande sagesse, le barbu a donné à l'homme le pouvoir d'inventer le remède aux micro-coupures.

    RépondreSupprimer
  10. Bel exemple d'allitération.
    Dommage les nouveaux manuels de français viennent d'être publiés.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
  11. Soufflez dessus, c'est que des fleurs de pissenlit...

    RépondreSupprimer
  12. Vous avez des pigeons énormes chez vous et nombreux.

    RépondreSupprimer
  13. Oooohhhh le joli terrain de golf éphémère.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.