mardi 5 avril 2016

L'affaire panama


Je dis : chapeau !

47 commentaires:

  1. Au moins quelques uns qui ne sont pas sur la paille !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, chapeau !
    Et curieusement les seuls noms qui sortent, à de rares exceptions, sont ceux des proches de Marine Le Pen.
    En tous cas c'est sur eux que l'on braque tous les projecteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et des troisièmes couteaux, qui plus est.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Encore un effort, vous y êtes presque…

      Supprimer
  4. Ils ont même découvert que Le Pen père possédait des lingots d'or !

    RépondreSupprimer
  5. Excellent billet qui restera dans les annales de Panama.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi que le ramassé de l'expression est admirable.

      Supprimer
  6. Superbe! Et j'adore James Coburn.

    RépondreSupprimer
  7. Vite ! Une loi pour dénoncer ceux qui refusent de dénoncer ! Quand la carte de sycophante sera devenue obligatoire, l'univers enfin sera propre.

    Alain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dénonciation est très bien portée, ces temps-ci : il suffit de la déclarer "citoyenne" et ça passe tout seul.

      Supprimer
    2. Et comme on n'arrête pas le progrès, la dénonciation citoyenne va bientôt devenir lucrative :

      http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/04/06/20002-20160406ARTFIG00111-michel-sapin-veut-remunerer-les-lanceurs-d-alertes.php

      Mais attention, hein ! Dans un cadre stricte !
      Fouille-merde, un métier d'avenir...

      Alain

      Supprimer
    3. Il faut reconnaître que "lanceur d'alerte", ça vous a tout de suite un aspect plus pimpant, plus primesautier même, que "délateur".

      Supprimer
    4. Je ne serais pas étonné que, dans cette saine ambiance, des « lanceurs d'alerte » installent des caméras cachées dans les coins sombres propices à certains commerces sexuels aujourd'hui devenus illégaux, et publient sur le ouèbe les photos des clients sous les applaudissements de la foule vertueuse. Ne restera plus qu'à les attendre devant chez eux avec des cris de haine dûment approuvés par les associations féministes, comme cela se fit jadis sous les fenêtres de DSK. Car un lynchage c'est bien, mais un lynchage citoyen, c'est mieux.
      Je me demande quel statut les lyncheurs pourront revendiquer, et pour quel salaire. Mais je suis sûr qu'ils vont trouver.

      Alain

      Supprimer
    5. Je peux me tromper mais il me semble cependant qu'il y a ici déplacement de l'expression "foule vertueuse".

      Supprimer
    6. La foule indignée est toujours vertueuse, c'est ce qui lui donne le droit de lynchage. René Girard vous expliquera ça mieux que moi.

      Alain

      Supprimer
  8. Deux jours après le déclenchement du " scandale du siècle " et " un parti politique français de premier plan " cité " : une seule démission, celle du 1er ministre islandais, c'est dire si c'est le scandale qu on nous promettait

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais même pas que ces gens-là avaient un Premier ministre, c'est vous dire.

      Supprimer
  9. Le soleil brille, il est venu le temps de sortir le panama.

    Homme d'affaires lié au FuN, joueur né, arnaqueur... le flambeur Chatillon ravale un peu plus ce parti à la commune indignité. Comme le tricheur a besoin de la règle, l'escroc a besoin de la loi pour se remplir les poches.

    « Aux modernes » (deux derniers tercets) Charles-Marie Leconte de Lisle.

    Hommes, tueurs de Dieux, les temps ne sont pas loin
    Où, sur un grand tas d'or vautrés dans quelque coin,
    Ayant rongé le sol nourricier jusqu'aux roches,

    Ne sachant faire rien ni des jours ni des nuits,
    Noyés dans le néant des suprêmes ennuis,
    Vous mourrez bêtement en emplissant vos poches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison : un peu de poésie ne fait jamais de mal.

      Supprimer
  10. Mais est ce une raison pour vendre un panama Montecrissti au prix de 500 €.
    Ça, c'est le véritable scandale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non ! Vive le luxe inaccessible, au contraire ! Les salauds de pauvres n'ont qu'à s'acheter des bérets.

      Supprimer
    2. Le véritable béret, fabriqué en France par des menottes françaises, coute aussi la peau des fesses ( entre 40 et 60 €)
      Il ne reste que les casquettes offertes sur le tour de France.

      Supprimer
  11. Cette affaire, c'est clair comme du jus de chapeau.
    En tous cas, ce doulos lui donne une drôle de galure.

    Désolé
    Duga

    RépondreSupprimer
  12. ça me fait vomir cette manière qu'a lemonde de balancer ses infos au compte gouttes, de tirer sur l'élastique jusqu'à ce qu'il pète...de balancer des noms et de mettre tout le monde dans le même bateau...c'est-y pas de la stigmatisation. Mais sinon j'ai demandé au Monde sur leur page si les noms de Xavier Niel, Mathieu Pigasse & Pierre Bergé sortaient... pas de réponse pour le moment. En France, on parle de paradis fiscal, en anglais on dit Tax Haven, qu'on pourrait traduire par havre, comme un havre de paix en somme. Franchement, je ne connais pas beaucoup de suisses, de luxembourgeois, de types du Lichtenstein qui ont des comptes offshore...prenez en de la graine

    RépondreSupprimer
  13. Je commence à en avoir marre. On me culpabilise quand je mange de la viande,
    on menace d'une amende de 1500 € si je vais aux putes, et maintenant on va livrer mon nom à l'opprobre publique parce que je veux planquer un peu de pognon à Panama.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dire qu'il y en a qui veulent dénoncer les pédophiles à Lyon, quelle horreur.

      Supprimer
    2. Et ceux du PS, on en fait un élevage.

      Supprimer
  14. Réponses
    1. C'est ce qu'on appelle une tronche.
      Notre époque n'en fabrique plus beaucoup.

      Supprimer
  15. Et je vois que certains ne connaissent pas Coburn.
    Quel monde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me relèverai jamais de cette honte (une de plus...)

      Supprimer
    2. Messi, dit Lionel!

      Je sors, je connais le chemin.

      Supprimer
  16. A se demander si nos chers media n'ont pas jeté leur Panama par-dessus les moulins, le temps de soigner la macronite aiguë dont ils semblent tous atteints ce soir ?

    RépondreSupprimer
  17. Prom'nons nous dans le blog
    Pendant que le Goux n'y est pas
    Si le Goux y était
    Il nous mangerait
    Mais comme il n'y est pas
    Il nous mangera pas
    Goux, y es-tu ?
    Que fais-tu ?
    - Je mets mon chapeau !

    RépondreSupprimer
  18. Ne pourriez vous pas mettre en ligne un autre billet, pour qu'on cesse de lire ce que j'ai écrit sur Lee Coburn ?

    RépondreSupprimer
  19. Il y a effectivement une sorte d'urgence car certaine de vos admiratrices patentée est même déjà partie admirer ailleurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Madame Mildred, vous devriez ouvrir un blog, vous êtes une excellente chroniqueuse !
      J'adore vous lire, il y a toujours matière à réflexion dans ce que vous notez ici. Et qui plus est, vous avez la charité de sauver la mise du Dr. Goux, lequel vous laisse de plus en plus souvent la clé de la boutique...

      Supprimer
    2. Mais non, elle boude un peu, c'est tout. C'est fréquent dans l'audio-visuel.

      Supprimer
    3. C'est de ma faute, on s'est disputée sur faceb**k, du coup Didier est "puni" aussi.

      Supprimer
  20. S'il m'était donné de choisir un rôle sur ce blog, je crois que je choisirais celui du soutien-gorge, celui qui Soutient les faibles, réduit les forts et ramène les égarés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une vue plus politique : soutient la gauche, soutient la droite et évite le ballottage.

      Supprimer
    2. Mais où avez-vous vu qu'on fait de la politique ici ? On a bien d'autres chats à fouetter !

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.