dimanche 23 novembre 2014

Un nouveau parti moscoutaire

Lorsqu'on tape “FN + banque russe” dans Google, on obtient, entre autres, cette photo. Pourquoi pas, après tout ?

J'ai trouvé l'information chez l'ami Corto : le Front national aurait emprunté neuf millions d'euros à une banque russe. C'est évidemment d'un complet inintérêt – si l'on peut dire, à propos d'un emprunt –, mais ce qui l'est tout particulièrement, intéressant, et que ne manque pas d'indiquer Corto, c'est l'inquiétude teintée d'indignation qui a aussitôt poigné les chevaliers blancs de Médiapart. Voir et entendre des crypto-communistes non repentis pousser des hauts cris parce qu'un parti politique français a reçu de l'argent en provenance de Moscou : je suis bien heureux d'avoir vécu assez vieux pour jouir d'une si savoureuse pantalonnade.


35 commentaires:

  1. "qui a aussitôt point", Didier, et non "poigné" ! C'est le verbe poindre ! Bouh les cornes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le verbe poindre ne convient pas du tout dans ma phrase ! Et puis, même s'il n'existe pas en France (car au Québec, le verbe pogner est très courant), j'aime bien mon poigner, qui est , dans mon esprit, équivalent d'empoigner, mais en plus ramassé.

      Supprimer
    2. Vous avez raison de bien aimer votre poigner, cher Didier. D'ailleurs, quel autre verbe eutmieux convenu pour désigner une inquiétude poignante ?

      Supprimer
  2. Merde... faut-il craindre les chars russes comme en 81 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne voudrais pas vous alarmer, mais j'en ai bien peur, oui…

      Supprimer
    2. True, hélas, on ne peut jamais faire confiance aux Russes. Allez poser la question aux Baltes, aux Polonais, aux Géorgiens et à tous les peuples slaves contraints pendant 45 ans de supporter le joug moscovite.
      Quand je vois les prises de position de Philippe de Villiers et d'autres sur Poutine je m'en désole.

      Supprimer
    3. Ah, Roland Gérard marque le retour des trolls judéo-atlantistes qui annoncent le début de l'hiver avec cette année une guerre très froide pour commencer.

      Supprimer
  3. Corto est une blague à lui tout seul.

    RépondreSupprimer
  4. Ravi d avoir pu, grâce à cette info, ensoleiller votre journée ! Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dirait qu'il tire dangereusement à sa fin, votre dimanche…

      Supprimer
  5. Où voyez vous des cris à part chez Corto, l'imbécile qui est persuadé qu'il y en a ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Corto couine comme une vierge parce que son coeur hésite toujours entre Marine et Sarko. Ce n'est pas un réac a poils dans les oreilles n'oublie pas.

      Supprimer
    2. Eh bien, sur Mediapart, précisément : les sourcilleux gardiens du temple trouvent à redire…

      Supprimer
  6. Ce qui prouve in fine que les banquiers moscovites sont plus malins que les nôtres. Quant à s'indigner pour cela, franchement... Mais bon, ce n'est que Mediapart,après tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai peut-être un peu forcé la note en parlant d'indignation. Mais enfin, ça les défrise un peu tout de même.

      Supprimer
    2. Non, non, du tout. Ils ont l'indignation très sélective par chez eux. Je suis bien placé pour le savoir...

      Supprimer
    3. Mon cher, je crois qu'on a tous l'indignation sélective ! Par exemple : tu es un vieux con de gauche, il paraît que je suis un vieux con de droite. On gardera toujours nos petites indignations sans importance, quand le monde nous a déjà virés des débats "importants".

      Bonne soirée à toi et à Martine : le reste est sans importance.

      Supprimer
  7. Oignez un Russtre il vous poindra,poignez un Russtre il vous oindra! ;-)
    Dom.

    RépondreSupprimer
  8. la russie comme le fn c'est l'interne marché le moscoutaire de la distribution

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On aurait tous intérêt à arrêter de boire, apparemment.

      Supprimer
    2. Mais non, pas vous, andouille !

      Vous, vous êtes notre "buveur étalon".

      (Cela étant, ce soir, je suis en train de faire assez bien l'étalon aussi…)

      Supprimer
    3. Faites pas l'étalon noir. Pour un réac, ça la foutrait mal.

      Supprimer
    4. J'ai une trop petite bite pour faire l'étalon noir. C'est évidemment pour cette raison que je déteste les nègres, à part Bembelly qui, si j'en crois ce qu'on me dit, à une toute petite bite de blanc, voire d'Asiatique - mais noire quand même. On n'aimerait vraiment pas être à sa place.

      Supprimer
    5. Oui mais petite comme ça, on aimerait la prendre dans son cul par rapport à d'autres. Je dis ça au cas où on ait une occasion de prendre une bite dans le cul. Sinon...

      Arrêtez de parler de cette andouille.

      Supprimer
  9. Le FN a échangé cet argent contre des Emprunts russes que le patriarche du mouvement a récupéré chez des généreux donateurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et vous-même êtes un con parfait, incapable d'exprimer une idée (si tant est que vous en ayez une) dans un langage intelligible.

      Supprimer
    2. Dites donc le vieux, vous pourriez respecter les cons de Loudéac, hein ?

      Supprimer
    3. En tant que vieillard nauséabond et très tenté par les thèses nazies, il est hors de question que je respecte un crétin en chaise roulante, j'aimerais que vous le compreniez. Si le monde correspondait à ce que je souhaite, les connards incapables de tenir sur leurs deux jambes passeraient immédiatement dans les fours que les nazis n'ont pas réellement éteints.

      (Putain, ça fait quand même du bien !)

      Supprimer
    4. Connard ! (Si je puis me permettre, hein !)

      Jamais un type en chaise roulante ne revendique votre tabouret de comptoir et en plus si ils le font vous pouvez les frapper. Vous courez plus vite (faut faire attention, ils sont souvent musclés).

      Supprimer
    5. Continuez comme ça, j'ai des actions d'une briquetterie réfractaire !

      Supprimer
    6. C'est ce que je disais également sur les binoclards

      Supprimer
  10. Après avoir lu vos dernières reponses, je vous confirme que vous avez bien fait l'étalon. Tant pis, vous êtes chez vous après tout, mais je prédis que vous allez regretter une ou deux phrases demain.
    Cela dit, on s'endette là où on peut. Et en l'occurrence, le FN peut peu mais pas seulement dans le domaine financier. Voilà une belle revanche de l'emprunt russe....

    RépondreSupprimer
  11. Je reviens de vacances et voila le genre d'info que je vous communiquez...

    Bon aller, je repars d’où je viens !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.