vendredi 27 février 2015

Le ressort comique


Pour déclencher de grands éclats de rire, provoquer des pouffades d'anthologie, point n'est besoin de longs développements, ni de se ruiner en tartes à la crème : parfois deux phrases courtes et d'apparence bien anodine suffisent ; tout le secret est dans leur juxtaposition. Prenons, à titre d'exemple, les deux qui forment aujourd'hui l'un de ces titres merveilleux dont Atlantico a le secret, sinon le monopole. D'abord :

État islamique : des djihadistes détruisent des antiquités au musée de Mossoul, en Irak.

Puis :

L'Unesco tire la sonnette d'alarme.

23 commentaires:

  1. Les pompiers arrivent… (Brrr!)

    RépondreSupprimer
  2. Les djihadistes ont détruit des antiquités au musée de Mossoul. Mais une personnalité dirigeante de l'Institut de Monde Arabe nous a expliqué sur BFM TV, que les autochtones ignorant tout de ces statues, le geste était dirigé contre les Occidentaux. J'en conclus que c'est donc beaucoup moins grave qu'on aurait pu le penser et c'est sans doute la raison pour laquelle l'UNESCO se réveille si tard.

    RépondreSupprimer
  3. Tirer la sonnette d'alarme après coup me semble d'une efficacité discutable. L'Unesco aurait mieux fait de "condamner fermement" ces actes "inacceptables". Mais, c'est vrai, vous auriez peut-être trouvé ça moins drôle.

    RépondreSupprimer
  4. "Faites chauffer la colle!", comme on disait au temps où la colle n'était pas vendue en tube.

    RépondreSupprimer
  5. Ceci ne me fait pas spécialement rigoler, car c'est une illustration de ce que veut être l'intégrisme " RIEN ne doit exister en dehors de l'islam"; comme l'écrit l'écrivain algérien Kamel Daoud (auteur du remarquable "Meursault, contre-enquête"), il s'agit tout simplement du déchaînement de l'instinct de mort .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vois pas en quoi ça devrait nous empêcher de nous moquer des cons. Il est passé où, cet "esprit Charlie" dont vous étiez si fier le mois dernier ?

      Supprimer
    2. L'humour ne doit pas exister en dehors de l'islam.

      Supprimer
    3. Alexandre Koltchak9112028 février 2015 à 10:34

      Mais Elie, ça n'a rien à voir avec l'intégrisme. Pouvez-vous me rappelez ce qu'a fait Mahomet de toutes les représentations des Dieux qui se trouvaient en terre devenue d'islam ? Exactement la même chose que ce que font les barbus de la vidéo, ni plus, ni moins. Ce sont juste de bons musulmans qui suivent les enseignements de leur prophète. Ceux qu'on appelle "modérés" chez nous, encore que cela reste à prouver, les modérés attendant généralement leur heure pour rejoindre ceux qui sont du bon côté du manche, ne sont jamais que de mauvais fidèles.

      Supprimer
    4. Vous vous trompez: quelles que soient la doctrine, la religion, l'idéologie, etc. , la grande masse des supposés "fidèles" finit toujours par la suivre de façon plus ou moins élastique, distraite et approximative .

      Supprimer
  6. Mieux vaut précaution qu'imprécation :
    - "...des djihadistes" : Au cas où un djihadiste aurait mis un pancarte "not in my name"...
    - "...des antiquités" : Ils n'ont pas touché aux œuvres de Duchamp...
    Amike

    RépondreSupprimer
  7. Il y en a qui aimeraient bien ne pas avoir à la tirer, cette sonnette.
    Libération consent à nous faire savoir que des statues et des frises ont été "vandalisées". Ils avaient utilisé la même expression lorsque le plug anal de la place Vendôme avait été dégonflé....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors qu'en fait, il ne s'agit pas du tout de vandalisme mais d'art conceptuel version djihadiste :)
      Cette performance artistique, reliant le passé au présent, est à marquer d'une pierre blanche (et même de plusieurs, au vu de l'état actuel des statues).

      Supprimer
    2. Vous plaisantez mais avec un bon montage et vidéo et une musique bien choisie, nous l'avons notre performance moderne.

      Supprimer
  8. Non pas rigolo, bête à pleurer, retour à la préhistoire.
    Contente d'être vieille et d'avoir connu les livres et le site de Didier Goux.
    Bon, on dit rire comme ça, par bravade, par élégance ... pour ne pas dire sangloter à chaudes larmes !

    RépondreSupprimer
  9. Si jamais la sonnette d'alarme est reliée à une cloche mal accrochée, cela va faire une victime culturelle supplémentaire ( la cloche, pas celui qui tire la sonnette)..
    C'est dangereux de tirer la sonnette d'alarme !
    Faut bien réfléchir avant.

    RépondreSupprimer
  10. Vous n'y êtes pas. Il s'agit d'une performance Neo-Dada réalisée par l'avant garde musulmane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la destruction créatrice de schumpeter enfin mise en pratique pour les nuls

      Supprimer
  11. J'ai été heureuse d'apprendre, ce matin, que les oeuvres détruites étaient des copies.
    Il n'empêche que si l'on doit mettre sous abri toutes les oeuvres témoins de leur temps,
    notre temps deviendra de plus en difficile à vivre.
    Alice Cordier

    RépondreSupprimer
  12. Je sais!
    Je viens de voir la vidéo. Enfin du moins 10 secondes.. Et bien c'est Tous ensemble version aljazeera.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.