vendredi 27 février 2015

Décision irrévocable


La décision rigolote que je viens de prendre est la suivante : en dehors des visiteurs “historiques” de ce blog, qui se reconnaîtront (et ils sont peu nombreux), je n'accepterai plus les commentaires que de gens qui auront un prénom et un nom, dans cet ordre, et quoi que puissent avoir envie de dire ici les réfractaires au nouvel ordre des choses.

D'autre part, seront impitoyablement détruits les commentaires qui ne commentent rien, les intervenants qui n'interviennent pas, les preneurs de parole qui ne prennent rien. Que chacun s'y retrouve et en tire les conclusions qui s'imposent.

Voilà.

66 commentaires:

  1. Ca c'est du billet ! on dirait du Cambadélis fustigeant les frondeurs ! :), bon Ok, je sors !

    RépondreSupprimer
  2. C'est radical comme mesure.
    Mais quel en est l'élément déclencheur ? A quoi ressemble un preneur de parole qui ne prend rien ?
    Et refuser les pseudonymes sur un blog n'est-pas aller contre l'esprit des blogs ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne refuse pas les pseudonymes, j'ai simplement décidé de ne plus accepter les plus stupides d'entre eux.

      Supprimer
    2. Mais la crevette c'est complètement idiot! je ne pourrai plus le prendre chez vous? Je l'aime beaucoup ce pseudo, il date de mes (rares) années d'études supérieures!

      Supprimer
  3. Ceci dit en relisant un ou deux commentaires de votre précédent billet je comprends mieux.

    RépondreSupprimer
  4. Jean-Louis Schoonheere27 février 2015 à 22:17

    C'est bien... hem... je respecte le 1er point, pas sûr pour les autres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, vous savez, il en ira sans doute comme toujours chez moi : une décision radicale, puis, avec le temps, des assouplissements, des accommodements…

      Supprimer
  5. ... vous me connaissez: Daniel Fattore, alias DF. Le seul, le vrai, même si j'ai vu passer chez vous un autre commentateur aux initiales identiques.
    Je vous souhaite une excellente fin de semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui ! C'est pour cela que j'ai précisé – mais peut-être pas assez clairement – que les signatures "historiques" ne sont pas concernées et peuvent très bien demeurer telles.

      Supprimer
  6. Vous avez raison, pour juillet, il fait un peu frais.

    Anonyme Untel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un bon pseudonyme, ça, Anonyme Untel. Je me demande pourquoi personne n'y avait pensé avant vous.

      Supprimer
    2. avant qu'un gros frisé ne dépose le pseudo je tente anonyme mousse

      Supprimer
  7. Je suis une visiteuse réguliére n'ayant jamais rien commenté.. j'approuve votre décision, j'aime votre maniére d'écrire ainsi que celle de vos visiteurs historiques..vous êtes droles, fins. Comme je n''ai aucune répartie dans la vie courante, vous me faites beaucoup de "bien" et me mettez souvent en joie... voila... :-)
    est ce que les lignes sus jacentes constituaient un " commentaire" suffisant ?
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La galanterie vous perdra
      Voilà déjà un bel accroc dans votre Edit du Banc.
      Très vieille France, néanmoins ...

      Supprimer
  8. Donc, si on veut raconter des trucs essentiels, genre la première fois que j'ai touché la chatte à Nadine ou que je me suis branlé en regardant Nathalie Rihouet ou du télé-achat, ce n'est donc pas chez vous qu'il faudra se pointer à l'avenir. Bien, bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se branler en regardant Mme Rihouet me paraît surtout dommageable pour votre santé mentale et révélateur d'un certain dévoiement esthétique.

      Supprimer
  9. Sage décision. Puis-je continuer â dire des conneries ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que vous voudriez dire d'autre ? Je ne demande pas l'impossible non plus !

      Supprimer
    2. Soit poli avec notre futur voisin !

      Supprimer
    3. Mais il est poli. Je revendique le fait de raconter des conneries dans les réseaux sociaux dont les blogs.

      Supprimer
  10. Ce blog, c'est votre banc.
    Je comprends tout à fait qu'on puisse refuser la compagnie d'un écureuil louche.

    D'ailleurs je me dis, si j'ai bien saisi votre billet, que mon commentaire pourrait ne pas paraître demain. Et vous aurez eu raison de me virer.
    Rassurez-vous, je ne faisais que passer,.

    En espérant tout de même que l'état légifère bientôt sur la manière d'occuper les bancs dans les espaces publics.

    Mes amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a pis que les écureuils : les tourterelles qui chient sur le banc.

      Supprimer
  11. Après quelques instants de perplexité, j'en suis venue à la conclusion qu'il s'agit là d'une décision courageuse et pour tout dire virile, destinée à protéger la fonction de l'écrivain.
    Car qui dit écrivain dit auteur, ce qui semble de moins en moins évident dans la mélasse anonyme du web, lequel apparaît désormais comme le meilleur instrument du plagiat et de la déconstruction culturelle.
    Encore un coup des petits gris ? ("Ils sont déjà parmi nous", prophétie de David Vincent, 1960 et des poussières).


    RépondreSupprimer
  12. Ne craignez-vous pas une prolifération d'Evariste Tartempion et d'Alphonse Bidonnard ?

    RépondreSupprimer
  13. Je ne sais pourquoi, mais je me sens visé !

    RépondreSupprimer
  14. Vous en avez marre des commentaires de Jegoun, c'est ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, lui, il a tous les droits.

      Supprimer
    2. Et les devoirs Mr Goux ?? Vous en faites quoi des devoirs ?

      Supprimer
  15. Vous avez raison, canal historique.

    RépondreSupprimer
  16. Du coup j'hésite, ne sachant pas si je fais partie du canal historique ou de la masse grouillante et informe des "autres", dois-je continuer avec mon pseudo ou bien signer Alexandre Koltchak ? Le doute m'habite et l'angoisse m'étreint.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Monsieur Goux
      Tout comme l'amiral Alexandre Vassilievitch Koltchak je ne pense pas être "du canal historique mais plutôt de la masse grouillante ... des autres".
      Suis-je encore "persona grata" ici ?

      Supprimer
    2. Et pourquoi ne le seriez-vous point ?

      Supprimer
  17. Parrain, vous ne serez pas étonné que je ne me sois pas le moins du monde sentie visée !

    RépondreSupprimer
  18. Voilà que je me pose une question: suis-je historique?

    RépondreSupprimer
  19. Je me demande si je n'aurais pas mieux fait de fermer mon clapet, moi…

    J'entrevois à peu près autant d'exceptions qu'il y a de pseudonymes. Pff…

    RépondreSupprimer
  20. ... et si je signe Nathalie Sarraute, serai-je acceptée ?
    ou Nadine Morano mais elle me paraît moins vivante que NS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Usurpation d'identité ? Votre compte est bon !

      Supprimer
  21. Vous pourriez penser que j'ai un pseudo ridicule, plus idiot encore que celui de la Crevette. Mais ce n'est pas un pseudo! Comme aurais-je pu choisir quelque chose d'aussi crétin? Je m'appelle réellement comme ça: Noix est mon prénom et Vomique, mon nom -et dans cet ordre, s'il vous plaît.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, vous êtes absout, bien entendu !

      Supprimer
    2. Nux Vomica, un classique de la pharmacopée homéopathique destiné à soigner entre autre chose la gueule de bois, ainsi que les excès en toute chose et surtout de nourriture grasse et alcools, ce qui fait que vous avez peut être une place ici.
      Je n'ai pour ma part rien compris du tout à la nouvelle règle d'édition des commentaires, je m'étais avisé assez tôt de ce billet, et m'apprêtant à répondre que je trouvais la règle confuse et plutôt ridicule, je décidais finalement de ne rien dire et d'observer, respectant le désir de solitude de l'écrivain en gestation de son oeuvre.
      L'evolution des choses me fait maintenant soupçonner une manoeuvre du maître des lieux pour relancer les commentaires, à moins qu'il ne s'agisse que d'un prurit résultant de la conjugaison d'un apéritif trop prolongé et d'une fréquentation trop assidue d'un certain écrivain misanthrope.
      Voici donc pour fêter cette nouvelle règle, un commentaire bavard et verbeux qui nous fera regretter l'ancienne.

      Supprimer
    3. Tes commentateurs te connaissent bien !

      Supprimer
  22. La question est : est-ce que je suis "historique" ou pas ???
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  23. Pour ma part j'avais pris la décision irrévocable, voilà déjà plusieurs mois, de ne plus rien commenter sur les blogs que je continue de lire pourtant régulièrement, dont le votre.
    Mais puisque vous prenez cette décision radicale, je décide d'assouplir et d'accommoder la mienne. Voilà.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, j'ai assoupli la mienne dès ce matin !

      Supprimer
    2. "Oh, j'ai assoupli la mienne dès ce matin !" : n'oubliez pas que l'on reçoit un mail avec le contenu des commentaires, mais qu'il ne reprend pas le contexte.

      Supprimer
  24. Et ceux qui, comme moi, sont tout aussi réfractaires au nouvel ordre des choses qu'à l'ancien et qu'aux futurs ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, je conseillerais la corde.

      Supprimer
    2. Vous avez tort , parce que ce qui pose problème, c'est l'idée même d' "un ordre enfin idéal des choses" ( c'est la vision du monde des intégristes musulmans qui cassent les statues qui ne s'y accordent pas); tout "ordre des choses" est appelé à étouffer une part de la vie, à être contesté, puis détruit un jour; la vie, c'est le désordre ; et l'ordre, c'est "la grande paix des cimetières" - et c'est pourquoi il s'en trouvera toujours certains pour venir les profaner .

      Supprimer
    3. Pourquoi CONSEILLER la corde ? Et d'ailleurs pourquoi la corde ? En attendant l'euthanasie, je préconiserais la guillotine, c'est beaucoup plus républicain !

      Supprimer
    4. J'avais d'abord écrit "le gaz", mais j'ai eu peur que ce soit mal interprété…

      Supprimer
  25. Pourquoi avoir choisi ma photo pour illustrer votre billet ?

    RépondreSupprimer
  26. Je ne commente pas souvent (très peu, en fait) mais mon pseudo est préenregistré, comment je fais, moi ?

    RépondreSupprimer
  27. Si cela vous agrée je puis signer Shaya Nyna pour que vous ayez un "nom" et un "prénom". Après n'ayant pas encore 30 ans (pas loin, pas loin, mais pas encore !), j'ai quelques réticences à me déclarer "historique" si bien que je tremble devant mon écran, vais-je passer l'examen strict ?

    RépondreSupprimer
  28. Hubert Le Testeur28 février 2015 à 20:39

    Juste pour voir si le nouvel algorithme de tri des commentaires fonctionne bien.

    RépondreSupprimer
  29. Ceci dit, je ne vois pas bien le lien avec l'illustration de votre billet.

    Signé la Marquise de Sévigné née Rostopchine...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.