samedi 19 novembre 2016

Va voter et remonte du pain !


Et si on allait y voter, à leur bon sang de primaire ? L'idée a point lorsque je me suis aperçu, entre poire et fromage, que nous disposions d'un bureau idoine à Pacy-sur-Eure, où il fallait bien descendre chercher une baguette fraîche ; la décision fut prise, pour ainsi dire dans la foulée. Comme nous sommes un couple uni, nous voterons évidemment pour le même primate. Lequel ? À vous de deviner.

67 commentaires:

  1. Je donnerai la réponse demain soir, après fermeture des bureaux, comme il se doit !

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est tout de même pas celui qui manque sur la photo de groupe ?

    RépondreSupprimer
  3. Pour celui qui manque sur la photo, peut-être ?

    RépondreSupprimer
  4. En tout cas pas celui de droite.

    RépondreSupprimer
  5. Celui qui a les plus gros seins?

    RépondreSupprimer
  6. Poisson, parce qu'il n'est pas en photo ?

    RépondreSupprimer
  7. J'espère que ce sera Poisson ! Ne pouvant pas voter, j'essaie de faire voter Poisson par procuration (bien que les procurations soient formellement interdites).

    RépondreSupprimer
  8. Je croyais qu'ils étaient sept et il n'y a que six photos ?

    RépondreSupprimer
  9. Je livre un petit indice : en choisissant cette photographie, je ne m'étais même pas avisé qu'il manquait un prétendant…

    RépondreSupprimer
  10. J'ai cru à un Poisson de novembre.

    RépondreSupprimer
  11. Un petit poisson, un petit oiseau
    S'aimaient d'amour tendre
    Mais comment s'y prendre
    Quand on est dans l'eau
    Un petit poisson, un petit oiseau
    S'aimaient d'amour tendre
    Mais comment s'y prendre
    Quand on est là-haut

    ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dire que si j'avais décidé voter, il faudrait que je me rende rue du Béguin, ça ne s'invente pas !

      Supprimer
    2. Prends un petit poisson
      Glisse le entre mes jambes
      Il n'y a pas de raison
      Pour se tirer la langue.

      Toi,toi, mon toit
      Toi,toi, mon tout, mon roi
      Toi,toi, mon toit
      Toi,toi, mon tout, mon roi

      Qui c'est qui chantait ça?

      Supprimer
    3. Elli Medeiros. Vous n'avez pas ixquick ? Estelle.

      Supprimer
  12. Quant à vous, Didier, je ne vois pas pour qui d'autre que Sarko vous pourriez voter, en fin de compte et tout honte bue !

    RépondreSupprimer
  13. Demain,c'est messe et restaurant avec ma cadette et son copain.

    RépondreSupprimer
  14. Je conseille le plus réac. Mieux encore, s'il est un tantinet antidémocrate, un peu, comme ça sur les bords, pour dire en passant, rien que pour faire (hum) les démocrates, les gardiens du temple. Pour avoir, dès lundi, de beaux défilés comme on les aime dans les rues du Frankistan et du Navaristan des défenseurs zélés des faiblesédéz'opprimés. Parce qu'on se fait un peu (humhum) en ce moment dans ce pays…

    RépondreSupprimer
  15. N'oubliez pas la piécette de 2 euros !

    Je ne vois pas trop qui sera votre candidat préféré, en tout cas, surement pas Juppé,qui a vraiment trop l'air ahuri sur la photo que vous avez choisie !


    RépondreSupprimer
  16. Je suis sûrement tres impertinent mais je me permets de jouer et je propose Fillon ...par élimination mais pas seulement.

    RépondreSupprimer
  17. J'aime bien la tête de Sarko, c'est celle de demain soir?

    RépondreSupprimer
  18. Et puisque vous avez décidé de veauter, je n'aurais qu'un mot : braveau !

    RépondreSupprimer
  19. en fait j'imagine Catherine voter plutôt Poisson et que vous allez la suivre...

    RépondreSupprimer
  20. Allez, je me lance : Sarko dernière chance pour le fun ou Fillon et sa nouvelle stature d'une virilité folle, qui devrait plaire aux femmes ainsi qu'aux hommes avisés...

    RépondreSupprimer
  21. Lecanuet ?

    (captainhaka...depuis la lune)

    RépondreSupprimer
  22. A voté ! (Ou plus exactement : ont voté…)La seule chose que je puis dire pour l'instant, c'est que, croyant avoir choisi une heure où le bureau de vote de Pacy serait désert, pour cause de déjeuner dominical, nous fûmes un peu surpris de trouver trois personnes attendant leur tour devant nous… et encore plus quand, ressortant un quart d'heure plus tard, nous pûmes constater que c'était cette fois une vingtaine d'aspirants électeurs qui faisaient patiemment la queue, telles des ménagères devant une boulangerie en régime socialiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo ! c'est bien joué.
      Mais vous nous devez bien le nom des élus, sans fausses pudeur. C'est comme si nous allions manger ensemble au restaurant, chacun de nous prendrait un plat différent sans pour autant se fâcher...
      Ou peut-être attendez-vous l'heure ou le Fillon sera servi pour vous exclamer : "C'est le mien, c'est moi qui l'ai commandé !".

      Supprimer
    2. Idem chez moi pour l'affluence. Avec en prime un doute terrible : étais- bien dans le bon bureau de vote ? Une grosse demi-heure après le doute fût levé et je pus voter normalement.

      Supprimer
    3. Madame Schreyer : Ce blog ayant la puissante influence que l'on sait, je ne puis dévoiler mon vote avant sept heures du soir, de peur de fausser le scrutin…

      Monsieur M. : même à Pacy on pouvait s'y tromper, dans la mesure où, à l'intérieur du "centre socio-culturel" où se déroulait la sauterie, l'ensemble des villages était réparti entre trois bureaux différents.

      Supprimer
  23. La foule des votants ayant l'air d'être considérable, quelqu'un saurait-il si Hollande est allé voter ? En scooter avec un casque sur la tête, il me semble que ça devrait le faire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au point où il en est, de toute façon…

      Supprimer
  24. Et la baguette fraîche, avez-vous au moins pensé à l'acheter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il restait une baguette entière d'hier. Et, maintenant que je dois vivre avec ma maigre retraite, plus question de gaspiller !

      Supprimer
  25. C'est couru d'avance ! Tel que nous vous connaissons vous n'avez pu que voter blanc ...
    C.Monge

    RépondreSupprimer
  26. Nathalie Cofimaire-Jupoisark ?

    Duga
    Avoté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un nom comme ça, c'est sûr qu'il avait ma voix.

      Supprimer
  27. J'élimine sarko, fillon, juppé et copé.
    Comme au cluedo je propose le colonel Lemaire avec une pince à linge dans la cantine de l'école primaire

    RépondreSupprimer
  28. Purée d'nous aut'...
    On n'est pas sortis de l'auberge...

    RépondreSupprimer
  29. Ceux qui ont pronostiqué un vote en faveur de François Fillon ont gagné le droit de revenir en seconde semaine…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes ! On a gagné ! Les Bretons l'ont élu avec une belle majorité.

      Supprimer
  30. J'arrive un peu tard mais Fillon forcément. Lorsqu'il est devenu évident qu'il caracolait en tête, ont commencé à pleuvoir sur BFM les qualificatifs infâmants de "russophile", "libéral-conservateur" et "danger pour le service public". Le portrait craché de monsieur Didier pwésentement.

    RépondreSupprimer
  31. Moi aussi. Vous avez la classe, Me Goux !

    RépondreSupprimer
  32. Bon, puisque le vote blanc, identitaire, ne vous a pas séduit, c'est que vous avez avant tout pensé à votre estomac, faisant fi des sentiments élevés et nobles que vous nous aviez habitués à rencontrer sur ce blog.
    Alors, après la conservation des pains (rassis) qui en permet la multiplication bien nécessaire en raison de la retraite misérable à laquelle vous êtes condamné après une vie de farniente, de dilettantisme et de votes farfelus, il ne vous reste que le poisson pour avoir la manne.
    Ainsi, au lieu d'un choix politique et glorieux vous vous abaissâtes au vote utile et consumériste, au vote alimentaire, peut-être vegan, et même pas pour un plat de lentilles !
    Sic transit ...
    C. Monge

    RépondreSupprimer
  33. Jeune retraité, avec une situation financière confortable (sans être richissime non plus), réac, vous êtes l'électeur type de François Fillon.

    C'était pas bien difficile.

    Sachez que ce choix manque cruellement d'originalité vu votre profil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour ça que je voyais Didier voter pour Poisson pour le plaisir de faire n'importe quoi.

      Supprimer
    2. Quand vous aurez fini de me prendre pour un zozo immature, vous le direz… Ce n'est pas parce que je commente régulièrement chez Juan Sarkofrance que je suis devenu comme ses autres pique-assiette !

      Supprimer
    3. Mais je ne vous prends pas pour un zozo immature. Moi-même il m'arrive de faire n'importe quoi pour rigoler sachant que cela ne changera rien.

      Supprimer
    4. C'est parce que vous êtes un zozo immature…

      Supprimer
    5. Bah moi j'ai voté Poisson. Je savais que ça ne servait à rien mais j'ai été mu par un reste d'idéalisme adolescent, j'ai donc bêtement voté pour le plus proche de mes idées et qui me semblait aussi le plus sincère.

      Bon vu le choix de mes amis retraités je vais devoir me résoudre à voter Fillon dimanche prochain, en espérant que pour une fois je me serais trompé, et que le mec appliquera au moins 30% de son programme (on peut toujours rêver).

      Supprimer
  34. Bravo pour Fillon mais votre commentaire attire mon attention. Juanito voit la justification de son existence disparaitre avec l'élimination de Sarko. Suicide en vue ?
    Thierry

    RépondreSupprimer
  35. Le ton monte et tourne à la guerre de religion, tout cela à cause de cette moule de Fillon, bien connu dans l'Ouest. Quelle misère !

    Jusqu'où vont-ils descendre ces empaffés du Camp du Bien, ces Joffrins et consorts ? Vont-ils crucifier François – la prétendue Margaret – "l'homme à abattre" quel qu'en soit le prix ?

    La Jupette a failli, et c'est la consternation des Gôches... du FuN, et de tout le ban et l'arrière-ban de ceux qui mènent le rigodon depuis des décennies. Pôvres choux, quelle souffrance ! « Nos places ! nos prébendes ! nos strapontins tant convoités par papa, maman, la bonne et moi... ». L'hystérie des étatistes a déjà atteint son paroxysme. Vite, se disent-ils, tentons de rallier à notre cause pédés, lesbiennes, cocos, gauchistes, francs-maçons, soi-disant écolos, réformés, néo-cathares, néo-bouddhistes, juifs et toute la joyeuse bande des assujettis à M. ÉTAT républicain.

    Le mâle blanc au regard ténébreux, au sourcil broussailleux, catholique, bambochard dans sa jeunesse, voilà l'ennemi des pisse-vinaigre bien-pensants !

    Le païen bien disposé pourrait le cas échéant se rallier au prétendu 'tradi'.

    Sus à Juppé et à sa clique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien joué. joli troubadour !
      Allez donc répandre la bonne parole dans toutes les auberges honorables...

      Supprimer
    2. Je ferai tout mon possible pour vous satisfaire douce dame jolie...

      Supprimer
  36. Z'ont voulu voir Sarko et y z'ont vu Fillon
    Z'ont voulu voir Fillon et y verront Juppé

    Ça pourrait presque faire une chanson, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout qu'à la fin, tout le monde l'aura dans le Fillon !

      Supprimer
    2. Ah! vous êtes donc aussi tombée sous le charme du "sourcil broussailleux", comme le dit avec humour le talentueux ménestrel...

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.