jeudi 22 mai 2014

La beauté du monde


Moi aussi, j'en avais assez de tomber sur Leonarda Wurst dès que j'ouvrais ce damné blog. Pour dissiper le cauchemar, quoi de mieux que les sables de la Baie et ses pèlerins minuscules ? La photographie est de Catherine, comme il se doit.

27 commentaires:

  1. Voila. Cette photo va être dans ma blogroll alors que je m'y mets en principe que des photos de thons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'un autre côté, comme on est au bord de la mer, un thon va peut-être apparaître avec la marée montante…

      Supprimer
  2. et le mont , tu l'as mis dans ta poche ou tu l'as revendu pour ton budget boisson ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À votre avis, la photo a été prise d'où ? D'un ULM ?

      Supprimer
    2. J'ai cru que c'était la baie de Somme.

      Supprimer
    3. Ç'aurait pu en effet, mais non.

      Supprimer
  3. Robert Marchenoir22 mai 2014 à 13:30

    Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, c'est mieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souffler le chaud et le froid : tel est le secret de ce blog.

      Supprimer
  4. Bon, après la pub de la "vache qui rit" on a droit à celle du Club Med...

    RépondreSupprimer
  5. Catherine a du goût pour les belles choses!

    RépondreSupprimer
  6. Le bon Dieu a été bien cruel d'infliger aux chanoines un paysage si morne, gris et triste.

    Peut-être dans le but de provoquer chez eux des possées de luxure et de lubricité pour oublier ce spectacle sinistre qui pourrait même provoquer le suicide de mouettes neurasthéniques...

    Quelle différence avec le la vue somptueuse du Mont que peuvent admirer les fourmis du fond !
    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la merde que vous avez dans les yeux, le rouleau est juste à votre droite, là…

      Supprimer
    2. Pour éviter les troubles de l'âme, rien de tel qu'une vie ascétique, sans artifice.

      Supprimer
  7. Robert Marchenoir22 mai 2014 à 17:44

    Un bien bel endroit pour garer quelques centaines de caravanes, cela dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le futur camp de Roms doit déjà être dans les cartons, je fais confiance pour ça aux autorité de mon pays.

      Supprimer
    2. ... ou alors pour un gigantesque Centre Commercial amphibie.

      Supprimer
  8. Robert Marchenoir22 mai 2014 à 23:25

    Tandis qu'en France des lasagnes au cheval ont provoqué la tempête médiatique que l'on sait, Ikea (encore lui) s'est retrouvé au centre d'un scandale à cause de ses lasagnes à la viande d'élan.

    Mais Ikea n'a pas retiré ces lasagnes de ses magasins (de meubles, oui, essayez de suivre...) parce qu'ils contenaient de l'élan, mais parce qu'ils renfermaient des traces de porc.

    Le monde est bizarre.

    En bonus, un bébé élan dans un fast-food -- et pas sous forme de lasagnes.

    RépondreSupprimer
  9. Réponses
    1. Je pense que la durée de cette sonate doit permettre de marcher jusqu'à l'île de Tombelaine et d'en revenir…

      Supprimer
    2. Elle dure 18 minutes, ce n'est pas si long !

      Supprimer
    3. Mais quel imbécile je fais ! Lorsque j'ai vu le compteur, mes yeux ont enregistré 1 : 30' et j'ai sottement cru qu'il s'agissait de la durée de l'œuvre (ce qui, je dois dire, me paraissait particulièrement énorme…) ! Du coup, j'en ai remis l'écoute à plus tard…

      Supprimer
    4. 18 minutes à ce rythme là, c'est un peu comme jouer des sonates de Mozart durant une heure et demie… (Je vous avais fait le lien de manière à ce qu'il commence au début de la 7e sonate, mais on peut écouter toutes les sonates de Prokofiev, en effet, ce qui est encore bien mieux.) Ce pianiste, contrairement à la plupart de ceux qui jouent la 7e, joue les autres sonates, un peu comme Richter, à qui la 7e (et d'autres) était dédiée, et je pense que son jeu n'est pas étranger à cela.

      Supprimer
  10. Y a que chez toi que les pêcheurs de bulots à marée basse deviennent par miracle des pèlerins. J'aime bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des pêcheurs de bulots qui partent en groupe et qui marchent en ligne derrière un guide ?

      Supprimer
  11. Bah, c'était l'heure de rentrer ... le cheval au galop toussa ...

    RépondreSupprimer
  12. Photo magnifique.

    Ponocrates

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.