dimanche 29 octobre 2017

Charlus is well and alive and toutes ces sortes de choses


Première sortie dans le jardin, pour se dégourdir les pattes après le voyage initiatique à bord de la caisse à chat, véhicule forcément un peu humiliant pour un chien de haute race et de lignée ancienne. Puis, présentation à Sa Majesté Golo 1er : en sujet docile et connaissant les préséances voulues par l'étiquette, c'est le nouvel arrivant qui a fait le premier pas. L'entretien a été bref, relativement frisquet, mais aucune rupture des relations diplomatiques n'a été à déplorer.


22 commentaires:

  1. Très contente pour vous et pour lui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour lui, il faut voir à l'usage ! Pour nous aussi, d'ailleurs.

      Supprimer
  2. Mais quelle délicieuse rencontre dominicale !
    Et si je l'ose, je tiens à présenter mes compliments à Madame Catherine pour la belle allure du maître de maison...

    RépondreSupprimer
  3. Brigitte a dit ce qu'il fallait dire.
    J'ose espérer que ce n'est ni le : "ça devient répugnant" de l'un, ni le : "il baisse" de l'autre, qui vous ont décidé à faire cette mauvaise manière à Davila ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Davila squatte ce blog depuis deux mois et demi : il pouvait faire une petite place à Charlus.

      Supprimer
  4. Ils sont de même couleur. Vous seriez pas un peu raciste ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fallait éviter les contrastes trop violents.

      Supprimer
  5. Non, Dávila est de couleur différente.

    RépondreSupprimer
  6. Faudrait pas que ça grandisse...

    RépondreSupprimer
  7. Oh mais, mais quelle beauté !
    J'en suis raide dingue (pas de commentaire merci 😉)

    Planquez vos chaussures, chaussettes, slips, coussins et autres babioles qui nous semblent insignifiantes, mais qui pour Charles seront les premiers ennemis à déchiqueter.

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  8. Je rêve ou le balcon est refait ou repeint à neuf, on dirait que partou tout est rutilant.

    Hélène dici

    RépondreSupprimer
  9. So, it is marvelous, and i hope qu'il vous mettra en charpie toutes vos chaussettes, lingerie, panty, bonneterie, torchons, serviettes, nappes,...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va tâcher de se montrer plus malins que lui. Grâce à l'expérience acquise avec les quatre précédents.

      Supprimer
    2. Un pot de médicaments posé sur la table, un téléphone portable et 2 zapettes, il pourra difficilement faire pire !

      Supprimer
  10. Maître Goux est un homme fort occupé. Entre ses amis à quatre pattes, son jardin â entretenir, ses lectures et l'écriture de son blog... comment fait-il?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais vous donner la réponse classique de la plupart des retraités : j'avions point une minute à moué !

      Supprimer
  11. Il est vrai que les retraités n'ont jamais assez de temps pour leurs occupations. Petit aparté, j'aime quand vous parlez ou plutôt écrivez en patois normand, ça me rappelle mes grands-parents cauchoix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fallait lire "couchois" et non cauchoix". Arrgh !Il faut vraiment que je me relise avant de poser un commentaire. Je vous demande pardon ainsi qu'à vos lecteurs.

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.