mardi 22 octobre 2013

Une taupe dans les services


Parce qu'elle tentait de me résumer le film anglais d'espionnage qu'elle a regardé hier soir, et dont je n'ai vu, moi, que la première demi-heure, Catherine me dit soudain quelque chose comme : « Là, ils se rendent compte qu'il y a une taupe dans les services… » J'ai immédiatement cessé d'écouter ce qu'elle me racontait, parce qu'une image, cocasse mais tenace, s'est brusquement imposée à moi : celle de locaux aseptisés, climatisés, sans fenêtre, où glissent silencieusement des hommes et des femmes aux visages impénétrables ; et, çà et là, de gros monticules de terre coniques sortant de la moquette crème. Parfois, les agents qui travaillent ici, dans le plus grand secret et l'anonymat le plus rigoureux, peuvent voir une nouvelle taupinière se former, et même deux grosses mains humaines sortir des entrailles de l'immeuble afin de repousser la terre vers l'extérieur. Mais jamais la taupe ne passe la tête au jour, si bien qu'ils en restent pour leurs frais et continuent d'ignorer l'identité de cet agent doublement secret – ce qui les fait bien enrager. 

7 commentaires:

  1. Rassurez-vous, cela se passe en France, il n'y a donc rien à espionner…

    RépondreSupprimer
  2. Dans certaines circonstances il est nécessaire d'avoir recours à un habile taupier tant les galeries de la bestiole, sympathique au demeurant, sont profondes et aux ramifications complexes.

    RépondreSupprimer
  3. La vraie question, me suis-je laissé dire, est de savoir si les taupes creusent elles-mêmes leurs galeries ou bien si elles ne font que récupérer celles qui existent déjà. Est-on bien au clair là-dessus, mmh ?

    RépondreSupprimer
  4. Hier au soir, j'ai regardé "Mots croisés". C'était très amusant. On sentait que la Socialie, toutes institutions confondues, était infestée de taupes en tout genre dont la moindre n'est pas le Premier secrétaire du parti !

    RépondreSupprimer
  5. LeVertEstDansLeFruit22 octobre 2013 à 15:35

    Attention ! Pente glissante!

    A les évoquer ainsi, on va très vite en arriver aux très nauséabondes taupes dorées..

    RépondreSupprimer
  6. Taupe là camarade comme disaient les conpagnons

    RépondreSupprimer
  7. Robert Marchenoir23 octobre 2013 à 20:45

    Il serait bon d'envoyer cette taupe chez le toiletteur. Son pelage me paraît un peu terreux.

    Je constate qu'il y a les gros chiens de riches qui prennent le soleil et se font papouiller trois heures chez le masseur, et les pauvres taupes aveugles qui rampent sous terre et n'ont droit à rien.

    En plus, ce serait une bonne décision sur le plan économique. Un manteau en peau de chien, ça ne vaut rien. Tandis qu'un manteau de taupe, c'est le taupe niveau.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.