jeudi 21 janvier 2016

Les pompeux analphabètes sont donc bien au pouvoir


J'ai reçu aujourd'hui, dans ma boitamel, le message suivant (port de la ceinture de sécurité obligatoire avant lecture) :


Bonjour,

Important acteur de l’éducation populaire et de la diffusion scientifique et technique, l’association PLANETE SCIENCES vous annonce l’ouverture du 1er Fab Lab éducatif et expérimental du Sud Francilien à Ris Orangis le 13 Février 2016 à 11 h.
Cet événement, important pour la Région Ile de France, le département de l’Essonne et la nouvelle agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Senart et la ville de Ris Orangis, s’inscrit dans le développement des nouveaux usages citoyens et collaboratifs qui participe à transformer, à coup sur, le lien social de nos territoires urbains et péri-urbains.
En souhaitant que cette information retienne votre intérêt et celui du média auquel vous collaborez.


Eh bien, Monsieur Jean david NOVEL (sans majuscule à votre second prénom mais beaucoup trop à votre patronyme), avant de vous occuper de science, voire de sciences, je vous conseillerais, si vous voulez vraiment communiquer avec moi, d'acquérir quelques notions de base de la langue française, dont je crois deviner qu'elle nous est peut-être commune.

En attendant, je vous emmerde.

43 commentaires:

  1. "usages citoyens et collaboratifs".
    Il manque "festifs", cela ne vaut pas le coup d'y aller !
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut pas être parfait du premier coup : sachons rester indulgents.

      Supprimer
  2. Alors là, vous nous avez dégoté un perle mais elle ne me surprend pas, c'est à peu près le même sabir que je peux trouver, chaque mois, dans le " mensuel " de mon département

    RépondreSupprimer
  3. Dites, vous faire publier "Aux belles lettres" ne vous dispense pas de voir ce qui fait sens !
    Et de rester poli.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison, je me suis laissé emporter : c'est mal.

      Supprimer
  4. Mais qu'est-ce que vous avez contre le développement collaboratif péri urbain du truc ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien, évidemment ! Je suis même à fond pour, en fait.

      Supprimer
  5. Du même auteur: "Je pilote en transversalité les campagnes liées aux compétences déployées..."

    J'y vois une référence au Paris-Dakar, sans être sûr de mon coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais dit "je déploie les compétences transversales pour les campagnes de pilotage" mais j'ai sûrement tort

      Supprimer
  6. Je suis consterné, enfin je crois, je n'ai pas le temps de chercher dans le Littré ce que cela signifie exactement, mais c'est en tout cas plus que Charlie...
    Ça commence bien, avec une photo parfaite : un noir, un hindou, une lesbienne et un juif (ou un pédé il faudrait demander l'avis de Corto).
    Mais après...aïe...le second prénom, c'est david, et avec ou sans majuscule ça devrait allumer un gyrophare rouge dans votre éponge à Riesling.
    Vous allez vous faire allumer par Yann Moix quand vous passerez chez Ruqier et Léa Salamé se mordra la lèvre de désespoir.
    Dépêchez sur l'heure une attachée de presse à décolleté baveux à Ris Orangis pour tenter de rattraper le coup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai grand peur que les dégâts ne soient déjà irréversibles…

      Supprimer
    2. Tiens, je commençais à m'inquiéter : cela faisait bien deux ou trois messages que Jazzman ne faisait aucune allusion aux juifs...

      Supprimer
    3. car comme le disent si bien des penseurs aussi profonds et politiquement incorrects que Dieudonné, Soral ou Serge Ayoub, la pollution, les maladies, la pauvreté, la mort... Tous les malheurs du monde ont été inventés par les juifs, cette caste de sous-hommes qui pourtant sont en théorie aux commande du monde voire de l'univers, qui pour permettre leur domination insidieuse (quoi ? l'antisémitisme est très répandu dans le monde y compris parmi les occidentaux de souche , comment ose tu dires cela, toi ? T'es avec eux, c'est sur) divisent l'ensemble des goys-ensemble des goys, qui, si les juifs n'existaient pas, se feraient des poutous 2424 et se jetteraient des fleurs a la figure plutot que des balles ou des coups de poing-pour mieux régner Plutot que de dire que tout est de la faute du chat ou de la plante verte, si vous ne savez pas qui incriminer en cas d'erreur de votre part ou de démélés avec la justice, dites que c'est la faute des juifs, ça revient a la mode

      Supprimer
    4. Ah Andy, vous n'avez pas compris le rôle subtil d'Alain Soral.
      Un peu comme Emmanuel F. pour Philippe Grasset (dedefensa.org)
      Je laisse de côté l'aspect "Réconciliation" bien qu'il vaille son pesant de cacahuètes.
      Soral semble faire un travail "antisémite" alors qu'en réalité l'important de son message est : LE JUIF DU QUOTIDIEN N'Y EST POUR RIEN.
      Il dénonce la puissante oligarchie juive, mais que risquent ces gens ? Rien.
      Que peut faire un français moyen contre Georges Soros ? Rien.
      Même contre BHL, il ne peut rien.
      Soral a pour mission d'essayer de sauver les fesses de crétins comme Andy quand ça tournera mal. Car il est suffisamment probable que cela tourne mal pour que des gens haut placés y pensent.

      Supprimer
  7. Celui-ci est tellement beau qu'il eût été dommage de le planquer chez les Modernœuds.

    RépondreSupprimer
  8. Malgré l'oubli du ^,cet "à coup sur" est remarquable.

    RépondreSupprimer
  9. Pensez-vous que quelques notions de base de la langue française suffiraient à masquer le néant sidéral de sa pensée?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, bien sûr ; mais il faut encourager tout le monde.

      Supprimer
  10. Ce n'est pas pire que ce qu'à subi hier au soir, Alain Finkielkraut, qui grâce à la télévision d'état, France 2, et à son domestique, Pujadas, s'est vu insulté de belle manière, à la veille de son intronisation à l'Académie française, par une jeune et jolie enseignante musulmane qui a osé lui dire, devant la France entière: "Pour le bien de la France, taisez-vous !"
    C'est le symbole que beaucoup attendaient. Nous savons aujourd'hui à qui nous devons nous adresser "pour le bien de la France".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien content d'avoir manqué cet épisode.

      Supprimer
  11. Bonjour... j'ai compris Bonjour et la dernière phrase, bien que personnellement je ne l'aurai pas tournée de cette manière mais bref, je pense en avoir saisi le sens... entre les deux, si vous avez une version sous-titrée, je suis preneur.
    Nous vivons une époque formidable...GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'où le libellé sous lequel j'ai rangé ce billet.

      Supprimer
  12. C'est aussi vomitoire que par exemple les informations parfaitement intelligibles (hélas) elles, sur le plan du fond et de la forme d'un journal comme France Dimanche, qui se fait payer, lui, pour livrer en gros titres, ses sottises, insignifiantes quand elles ne sont pas dégradantes.

    David

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien compris, tant sur le fond que de la forme, si ce n'est que ce David travaille à l’œil.

      Supprimer
  13. Bonjour Monsieur Goux :
    Faites attention, Monsieur Goux, car, d'après la page Twitter de Jean David Novel, ce monsieur a le bras long et des relations haut placées. En effet viendront à l'inauguaration de son "Fab Lab" le Secrétaire d'Etat à l'Enseignement Supérieur, le député de la circonscription, le maire du patelin, et un astrophysicien (peut-être pour expédier tout ce beau monde en orbite...).
    Méfiez-vous : ces gens-là ont de l'argent, de l'entregent, et rarement beaucoup d'humour.

    https://twitter.com/jeandavidnovel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aie, un aveu. En général, les personnes dotées de peu d'humour ont, également, peu d'intelligence.

      Supprimer
  14. Savez-vous que ce texte me rappelle un épisode de mon enfance ?
    C'était, au lycée, une composition d'histoire-géo sur "Le riz dans le monde"; le prof m'avait dit : "Il y avait pas mal de choses dans votre copie, même s'il en manquait beaucoup; je vous avais mis la moyenne, mais quelque chose me gênait, et je l'ai relue; et, là, je me suis aperçu que, bien que vous ayez rendu 6 pages, il n'y avait , en fait, strictement rien, et je vous ai mis 2/20 : Arié, vous avez une vocation de journaliste : vous êtes capable de pisser de la copie sur un sujet auquel vous ne connaissez rien, en ne disant strictement rien, mais en donnant l'impression que tout cela a un sens".
    Je crois que c'est le cas de ce message.

    RépondreSupprimer
  15. Je me dois d'apporter un rectificatif à l'odieuse tentative de Mr Goux visant à caricaturer le communiqué de Mr Novel. Voici donc le texte original :

    "Important acteur scientifique de l’ouverture du 1er Fab Lab social de l’éducation technique et de la diffusion populaire à 11 h, l’association PLANETE SCIENCES vous annonce le développement des nouveaux usages collaboratifs qui participent à cet événement important et expérimental du Sud Francilien qui s’inscrit à coup sur le 13 Février 2016 dans le lien de nos territoires du média urbain et péri-urbain. auquel vous collaborez à transformer votre intérêt éducatif pour la ville de Ris Orangis et pour les citoyens de la nouvelle agglomération du Grand Essonne-Senart, du département du Sud Seine et de la Région Ile de Ris Orangis"

    Désolé
    Duga

    RépondreSupprimer
  16. Je dois être un peu cruchon, mais je n'ai rien compris au message de ce monsieur. Mais vous lui avez joliment répondu.
    J'en ris encore !

    RépondreSupprimer
  17. Monsieur,
    En ma qualité d'ami du bon peuple, dont le zèle à répandre sur lui les lumières de la Science et des Arts mécaniques est, comme je le crois, digne de votre très-gracieuse considération, j'ai l'honneur de vous faire part de l'ouverture prochaine, en la douce ville de Ris et d'Orangis, d'un Laboratoire, ou Cabinet de curiosités, d'où nous nous flattons que le vulgaire puisse tirer quelque parti pour son agrément & instruction particulière. Est-il, ô mon Goux, pour notre province et baillage et sénéchaussée, ainsi que nouveau grand évéché de Hurepoix, de Gâtinais et de Brie françoise, & c., plus éclatante Illustration et Gloire non-pareille, que cet objet si doux qui frappe galamment nos sens asteure, et allume dans nos coeurs le vif désir de faire les ténèbres de l'ignorance barbare se dissiper, afin que resplendisse, dans un ciel serein, la Concorde civile et la divine Piété ?
    C'est pourquoi, assurément, je gage que ceci, à savoir la nouvelle que je viens de vous mander, retiendra le vôtre intérêt, non sans titiller agréablement les ouies du salon dans les ors duquel vous pérorez à longueur de divan, et où je suis très humblement vautré de vous, Monsieur, le très-respectueux et dévoué serviteur Jean David de Novelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh ben voilà, il suffisait de s'y mettre !

      Supprimer
    2. Le même, passé au Débiltron:

      Important acteur de l’éducation populaire et de la tribu de pygmées orthopédique et antipathique, l’association PLANETE SCIENCES vous annonce l’ouverture du 1er Fab "Salut l'artiste !" Lab adhésif et expérimental du Sud Francilien à Ris "Oh la belle bleue !" Orangis le 13 Février 2016 à 11 h.
      Cet ébabyfoot, important pour la Région Ile de France, le paquebot de l’Essonne et la nouvelle agglomération Grand Paris "chewbacca" Sud Seine-Essonne-Senart et la cigogne de Ris "le zombie" Orangis, s’inscrit dans le clavecin des nouveaux usages citoyens et contraceptifs qui participe à transformer, à coup sur, le toboggan social de nos cerisiers du Japon urbains et péri-urbains.
      En mimant que cette chemise à fleurs retienne votre parapluie et celui du morpion auquel vous vrombisserez.

      Supprimer
    3. "transformer, à coup sur, le toboggan social de nos cerisiers du Japon urbains et péri-urbains."
      C'est du Baudelaire.

      Supprimer
    4. Non ! C'est le Débilitron: http://www.debilitron.com/

      Supprimer
  18. L'auteur de "gloubiboulga" est peut être le même tâcheron qui fit le texte pour la fondation Abbé Pierre.

    RépondreSupprimer
  19. En même temps c'est vrai que c'est intelligent et sympa les FabLab (j'avais accompagné mon fils s'inscrire à un des premiers en région parisienne et j'avais été très séduit) mais le vrai message devrait être :
    "Grâce à vos impôts et aux subventions que l'association Planètes Sciences a reçues...."
    Comme dirait l'autre "ça ne coute pas, c'est l'état qui paie.."
    Droopyx

    RépondreSupprimer
  20. on a bien élu un fiekelkraut à l'académie française
    on peut donc tout se permettre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Expliquez-nous donc, en quelques lignes, en quoi Finkielkraut serait indigne de l'Académie (ou l'inverse : on ne vous comprend pas très bien…).

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.