samedi 11 octobre 2014

On me l'a demandé gentiment…


Voici donc, comme proposé, les paroles de la chanson mise en ligne hier. Je décline toute responsabilité quant à à la fidélité de la traduction, ne faisant que recopier ce qui est écrit sur la pochette du disque : on attendra le verdict des russophones, s'il en passe par ici.


François Villon

Tant que la terre tourne encore, tant que la lumière est vive,
Seigneur, donne à chacun ce qu'il n'a pas :
Au sage une tête, au poltron un cheval,
À l'heureux de l'argent… Et ne m'oublie pas.

Tant que la terre tourne encore – Seigneur c'est en ton pouvoir !
Donne à ceux qui veulent le pouvoir de régner à loisir,
Donne à souffler au généreux, au moins jusqu'au soir,
À Caïn donne le remords… Et ne m'oublie pas.

Je le sais : tu peux tout, je crois en ta sagesse,
Comme un soldat tué croit vivre en Paradis,
Comme chaque oreille croit à tes doux propos,
Comme nous croyons nous-mêmes, ne sachant ce que nous faisons !

Seigneur, mon Dieu, mon doux Seigneur aux yeux verts !
Tant que tourne encore la terre, et cela paraît bien étrange,
Tant qu'il lui reste encore du temps et du feu,
Donne à chacun un peu… Et ne m'oublie pas.

Et pour ne pas se quitter comme ça, je vous offre ce petit bonus d'un autre chanteur russe, tout aussi mort que celui d'hier, et nettement plus “rugueux” que lui : Vladimir Vissotsky (photo). J'ai choisi une chanson déjà sous-titrée en français, sinon on risquerait la chaîne sans fin.


13 commentaires:

  1. Monsieur Goux, je ne vrais pas acheter des litres de Vodka pour écouter toutes les chansons russes que vous nous proposez même si ces dernières sont magnifiques, je préfère ceci /

    https://www.youtube.com/watch?v=b101ovJdMeo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mal, évidemment. Il y a ça aussi, qui est très bien.

      Supprimer
    2. (À part l'immonde illustration, évidemment…)

      Supprimer
  2. La chanson d'hier était bien, mais celle d'aujourd'hui me plait beaucoup plus... Surprenant non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand vous passerez à la maison, je vous prêterai un CD de Vissotsky, si vous voulez…

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Elle a été la femme de Vissotsky de 1970 à sa mort, en 1980. Elle a d'ailleurs écrit un livre sur lui, mais qui n'est pas bien terrible.

      Supprimer
  4. Кристина11 octobre 2014 à 23:03

    Comment ! Vous ne parlez pas russe ?

    RépondreSupprimer
  5. Ni même arabe, selon mes informations, c'est vous dire !

    RépondreSupprimer
  6. Aucun rapport avec la choucroute, mais j'ai pensé à vous : Quelqu'un (sur Facebook), à qui je disais que je plaçais Trenet au-dessus de tous les autres chanteurs français, me répond : « Dans la même veine que Trenet, il y a Jacques Higelin, qui d'ailleurs adore Trenet. »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dans la même veine qu'Higelin, il y a ma voisine Gertrude, qui possède un disque de lui.

      Supprimer
    2. Et dans la veine de Gertrude, y a du calva ?

      Supprimer
  7. Un troubadour russe contemporain :

    http://www.youtube.com/watch?v=Jaa8ZnFL8Zs

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.