mercredi 1 octobre 2014

Humour, héroïsme et nez rouge

 Ce qui est souvent amusant, mais parfois déprimant, dans ce poulailler où la volaille est autogérée et que l'on nomme couramment la blogosphère, c'est que l'on est amené à côtoyer des individus dont la vie réelle nous préserve en général de connaître même l'existence. René Paul Henry est de ceux-là ; il tient blog à cette enseigne

René Paul Henry est ce qu'on pourrait appeler un “homosexuel tardif”, comme il y a des vendanges tardives : il semble ne pas revenir lui-même du jus automnal qu'il tire désormais de ces grains fripés qu'il pensait voués au compost. Ce changement de cap ne lui a heureusement pas fait perdre son humour, ni son formidable courage à combattre sabre au clair les hydres de toutes sortes. Il écrit :

« Un jour des témoins de Jéhova sont venus sonner chez moi. Pour m'en débarrasser à coup sûr je leur ai dit "Oh, Jésus! Moi vous savez, je lui pisse à la raie." Très efficace ils sont repartis en hurlant.... »

Où tout le monde peut voir que René Paul Henry est un menteur éhonté. Chacun ici a déjà rencontré des témoins de Jéhovah : on peut les juger fous à lier si l'on veut, mais on m'accordera qu'ils sont en général bien élevés et maîtres de leurs nerfs ; les siens ne sont donc évidemment pas repartis “en hurlant”, mais plus probablement tout tranquillement, en se disant qu'ils venaient de tomber sur un con mal élevé, comme cela doit leur arriver douze fois par jour lors de leur chemin de croix de porte en porte. De là à penser que, foireux matamore, jamais René Paul Henry ne leur a jeté au visage sa sublime réplique, le pas est court.

Par ailleurs, contempteur de Jéhovah et de ses troupes, René Paul Henry n'aime pas beaucoup que l'on brocarde les autres minorités, surtout une, ni même que l'on s'oppose à leurs exigences sociétales. Et l'on aimerait bien voir fondre le nez rouge dont il aime s'affubler, le jour où, faisant preuve du même humour corrosif que le sien, un abruti lui assènera un « Moi, les pédés, j'les encule ! » qui, n'en doutons pas, le fera s'enfuir en hurlant.

21 commentaires:

  1. Mais c'est naturel d'enculer les pédés, non ? Alors que passer à la raie du Christ est plus rare. Votre démonstration ne tient donc pas ce qui mérite une tournée générale ?

    Et si vous m'incendiez quand j'engueulerai un blogueur (déjà que vous me donnez tort dans le journal), je sortirai ce billet.

    RépondreSupprimer
  2. « Mais c'est naturel d'enculer les pédés, non ? »

    Seulement avec leur consentement. Pour le reste, je trouve qu'engueuler les blogueurs aussi cons que RPH est une œuvre de salubrité publique.

    (Dans le journal, je ne vous donne tort qu'à 75%…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je n'ai jamais enculé un pédé sans son consentement. Avec non plus, je crois.

      RPH était recemment à la Comete, il est pas plus con que vous et moi, même reunis.

      Supprimer
    2. " Avec non plus, je crois. "

      Vous n 'êtes pas sur ? Seriez vous une tapette refoulée ? Il faut allez consulter Gérard Miller de toute urgence !

      Supprimer
    3. Pourquoi utiliser le mot "tapette" ? Homophobie ordinaire.

      Supprimer
    4. Pourquoi pas ?

      Vous avez bien utilisé pédé et enculé (à la place "d'homo" et de "pénétration annale")... c'est pas moins péjoratif que tapette....

      Supprimer
    5. Peut-être pour vous mettre d'accord Nicolas Jégou et Skandal...
      "Enculer des pédés" consultez vite un diccionnaire, Jégou, pour voir de quoi pédé est diminutif...
      Quant à vous Skandal, bien que votre pseudo s'écrive avec un k et sans e, écrire "pénétration annale" me laisse, à sa lecture, assez perplexe!

      Supprimer
  3. Il n'est pas sûr que je m'enfuie si quelqu'un me dit "moi les pédés je les encule". Je lui répondrait certainement " faut voir"...
    Je suis ravi de vous avoir inspiré ce billet. Le plus étonnant c'est qu'il est déjà référencé dans Google.. La gloire.....! . Ceci dit mes rapports avec les témoins de Jéhovah sont parfois très amicaux... http://renepaulhenry.blogspot.fr/2011/09/le-diable.html
    Pour ce qui est de l'anecdote je vous assure qu'ils sont repartis en hurlant. C'était certainement la première fois qu'ils entendaient ce genre d'horreur. Pourquoi mentirais-je ?

    RépondreSupprimer
  4. RPH, un modèle d'intolérance, de sectarisme et de bouffe-curés, bref, tout ce que j 'exècre, en pire quand cela est le fait d'homos

    RépondreSupprimer
  5. Je ne lis plus les blogs avec des lettres blanches sur fond noir.
    En général c'est mauvais.

    RépondreSupprimer
  6. IL faudrait qu'un jour Monsieur RPH et tout les RPH de la terre comprennent, une fois pour toute, qu'on se fout qu'ils soient PD ou qu'il ne le soient pas ; que cela ne m'intéresse pas de la savoir s'ils le sont ou pas ; que je ne lui ai rien demandé ; que je m'en tape comme de l'an quarante ; et qu'en définitive s'il continu de me casser les oreilles avec sa sexualité, tardive ou pas, je lui pisserais à la raie…

    RépondreSupprimer
  7. René semble poli.
    Votre réponse sur le bon accueil réservé à quiconque sonnerait chez vous, même un coco, montre que monsieur René se comporte en véritable petit génie du lien social.
    Alors qu'il est de notoriété publique que le connard dans la vie, c'est le reać!

    RépondreSupprimer
  8. Chaque fois qu'un type me téléphone pour me vendre du vin, je lui réponds " Impossible, je me suis converti à l'islam la semaine dernière" : ils raccrochent aussitôt, sans même rigoler...Racisme ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. arretez de mettre le racisme a toute les sauces, les croyances et les idéologie ne sont pas une race, il y a des blancs musulmans très connus comme ribéry ou akhenaton et des arabes chrétiens ou athées Je comprend bien le type, l'alcool représente pour la majorité des musulmans l'occident perverti et décadent et comme l'apostasie et l'incroyance sont punies de morts dans le coran, tout ce qui pourrait detourner un musulman de sa foi est diabolisé Et comme les musulmans ne sont pas réputés pour leur clémence et leur tolérance envers tout ce qui n'est pas hallal...

      Supprimer
  9. Pour mémoire, lorsque j'étions plus jeune , habitant seul sans maman, je fus réveiller un dimanche matin par la sonnerie de ma porte d'entrée,n'écoutant que mon courage, j'allais ouvrir cette saloperie de porte, je découvris deux charmantes damoiselles ayant sous le bras diverses revues des témoins de Jéhovah.

    Elle me regardèrent de façon bizarre et me dirent un gentil au-revoir, je compris en arrivant devant mon miroir, j'étions nu et dans une forme olympique, je suis certain que si l'une d'entre elles était restée en ma compagnie, elle aurait pu me convertir.

    Maintenant dans Paris, ils font le pied de grue à la sortie des bouches de métro et il s'agit souvent de vieilles rombières boutonnées jusqu 'au menton, certaines sont aussi boutonneuses.

    Hors sujet mais pour votre jardin, voici de quoi vous amuser.

    http://lageekerie.com/deco-geek/1033-nain-de-jardin-zombie.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais être honnête, contre une après-midi de sieste crapuleuse je peux me convertir à n'importe quoi....

      Supprimer
  10. C'est prendre un risque inconsidéré que d'insulter des témoins de Jéhova au sommet d'une grue pendant une tempête avec 3 grammes d'alcool dans le sang, on risque une chute.

    RépondreSupprimer
  11. Loin de vouloir polémiquer avec qui que ce soit sur quoi que ce soit, j'aimerais apporter les commentaires suivants:
    -> "homosexuel tardif": non, interne à partir de l'âge de dix ans j'ai eu une adolescence riches en émois masculins. C'est après que ça s'est gâté, quand j'ai essayé de faire comme tout le monde, ce à quoi je suis parvenu d'ailleurs, mais juste pendant un certain temps,
    -> merci Nicolas pour ton aide sympathique..
    -> Corto74 : tu es pitoyable.. Lis ce que tu écris à longueur de pages, les commentaires qu'on dépose chez toi et que tu acceptes...
    -> Brindamour : c'est un choix que je respecte..
    -> monsieurY : " Me pisser à la raie". Oui, nous pourrions essayer cela ensemble, un bon plan uro. Ça sera nouveau pour moi comme pour vous, j'imagine, mais nous en tirerons peut-être les plus extrêmes extases...
    -> Fil : je subodore de l'humour au 2e ou au 3e degré dans votre commentaire, ce qui me laisse circonspect quant à son interprétation..
    -> Elie Arié : autre tactique que j'utilise, je réponds que je suis chômeur, ce qui marche pas mal aussi. Je le reconnais, cher Didier, c'est un mensonge...
    -> grandpas : la tenue d'Adam, véritable retour à nos origines bibliques, aurait dû les mettre en joie...
    -> Skandal : oui, je suis d'accord avec vous les mots peuvent blesser.
    -> Beret vert : votre commentaire , c'est une chute qui convient parfaitement au sujet dont on parle...

    Voilà. Je vous remercie tous d'avoir participé à cette "œuvre de salubrité publique". Je n'ai pas pu y participer en direct car j'étais occupé à terminer une salle de bain chez ma fille, et ensuite j'étais en voyage... Mes salutations, s'il les accepte, au tenancier de cet établissement, avec lequel , je dois bien l'avouer, j'aurais certainement du plaisir de partager une bouteille..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi ??? Un homme qui aime les hommes (ça va ? Je suis assez tolérant là ?) et qui a une fille ??? Mais comment est ce possible ??? L'auriez vous acheté ?




      (Je précise, c'est de "l'humour", ayant moi même dans mon entourage 3 amies très chères dont le père est également homo)

      Supprimer
    2. Les mots ne sont souvent que des mots, finalement ce sont souvent les actes qui comptent...

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.