samedi 27 décembre 2014

Conseils pour se remettre d'un réveillon


– Abandonner, au moins pour quelques jours, les hurlements et les contorsions dostoïevskiens ; revenir aux nouvelles de Tchékhov.

– Écouter Tristan dans la version donnée par Karajan à Bayreuth en 1952 ; penser à boire une tasse de café non sucré à chaque entracte.

– Blogodiète pendant quarante-huit heures au moins.

– S'abstenir rigoureusement de lire quelque déclaration gouvernementale que ce soit.

– Penser à descendre chercher du pain avant que ça ferme.

11 commentaires:

  1. Vous avez oublié de sortir le chien pour qu'il pisse ailleurs que dans le salon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le chien sait fort bien demander la porte pour, ensuite, sortir tout seul.

      Supprimer
  2. L'illustration est horrible, mais au moins cette fois, je sais qu'il ne s'agit pas de vous !

    RépondreSupprimer
  3. Vous avez oublié : regarder les plus jolies cartes de Noël qu'on a reçues, comme celle-ci :

    http://www.marianne.net/elie-pense/Une-carte-de-Noel-pour-tous-_a539.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand le racolage pour tous se transforme en répulsif pour tous.

      Supprimer
    2. Aucun racolage ( je ne veux surtout pas de gens comme vous dans les commentateurs de mon blog !) ; quant à l'effet répulsif de cette photo, les avis sont bien plus partagés que vous ne l'imaginez...

      Supprimer
  4. Je ne voudrais pas avoir l'air d'une vieille emmerdeuse mais le journal de novembre se fait attendre...
    Le service se dégrade !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le journal est publié (en principe…) l'avant-dernier jour ouvrable du mois ; ce qui nous met à mardi prochain…

      Supprimer
  5. Garder des bouteilles vides à côté du litbpour pisser dedans quand on est trop saoul pour se lever ou qil fait trop froid.

    RépondreSupprimer
  6. pourquoi 3 verres, dont 1 seul renversé?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.