samedi 6 décembre 2014

La citation du samedi midi (moins cinq)


Quand le monarque a le Ciel pour témoin, il a Bossuet pour visiteur du soir ; quand il pense à Vercingétorix, il a Malraux ; quand il pense au taux d'intérêt, il a Jacques Attali.

Régis Debray, L'Erreur de calcul, éditions du Cerf, p. 34.

36 commentaires:

  1. j'ai enregistré la vidéo de son échange avec Zemmour et Nolleau sur FrançaisdeSouche : un régal d'intelligence à trois. Une remarquable habilité en plus : il sait très bien dire les choses en évitant celles qui lui vaudraient une renaudcamusisation ou une richardmilletisation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai vu aussi. Malheureusement, son opuscule n'est pas à la hauteur des promesses : M. Debray est tout sauf un styliste… Bref : les pamphlétaires, c'était mieux avant !

      Supprimer
    2. Merci de nous informer que vous l'avez enregistré.

      Supprimer
    3. Mais non. J'ai simplement acheté petit ouvrage en question.

      Supprimer
    4. Mais ce n'est pas à vous que je parle, andouille !

      Que la dame nous parle de la conversation entre les trous je comprends mais le fait qu'elle dise l'avoir enregistrée, moins. Un forme de vantardise surréaliste : comme c'était bien je l'ai enregistrée.

      Supprimer
    5. Je ne comprends rien à ce que vous racontez ! Qui vous dit qu'elle ne l'a pas enregistrée simplement parce qu'elle passait trop tard le soir et qu'elle préférait la regarder tranquillement le lendemain ?

      Supprimer
    6. Mais on s'en fout. Je suis payé pour troller. Le fait qu'elle ait enregistré le truc a peu d'intérêt. Qu'elle l'ait vu, en revanche, justifie son commentaire.

      Supprimer
  2. et pour le che Guevara, il a Debray

    Robin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erreur, non de calcul, mais de jeunesse…

      Supprimer
  3. Et Debray parle ici en connaisseur, puisqu’il a été longtemps voisin de bureau d'Attali à l’Élysée, du temps de Mitterrand...

    RépondreSupprimer
  4. Terrible cette phrase !!! .Mais l'homme vaut mieux que cela . Sauf, sauf si l'on est de parti pris . N'est il pas le visiteur du soir de nos deux derniers Président ?... et que l'intérêt de ces visites ne sont, pour ces derniers ; que purement financières .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette citation est vacharde, l'homme vaut bien plus que cette insinuation perfide .
      ... Souvent perfidie retourne sur son auteur ( La fontaine je crois) mais chacun est libre de sa pensée .

      Supprimer
    2. En même temps Attali fait partie de ces "penseurs" pipoconomistes (avec Alain Minc également) qui se sont systématiquement plantés dans toutes leurs prédictions.

      Mettre une pique à Attali c'est comme dénigrer BHL ou expliquer que Minc n'écrit aucun de ses livres, ça devrait être remboursé par la sécu.

      Supprimer
  5. Vous voulez faire un sort aux trucs "du dimanche" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Ils me font rire, les blogueurs grégaires, avec leur chanson, citation, etc. "du dimanche".

      Supprimer
    2. A la Comète, il y a le vin du mois. Le même depuis l'ouverture, d'ailleurs.

      Supprimer
    3. Si vous éclusez le vin du mois dès le 6, que boirez-vous le 20 ?

      Supprimer
    4. De la bière.

      (C'est le même vin du mois depuis l'ouverture du bistro en juin 98).

      Supprimer
  6. Bah ! S'il vient avec une bouteille...

    (Je repasse quand je trouve un commentaire à faire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « (Je repasse quand je trouve un commentaire à faire). »

      Ça va, on devrait être tranquille pour un but de temps.

      Supprimer
  7. Ah ! Le mediologue vous a séduit....non, non c'est tout

    RépondreSupprimer
  8. Pour moi, Debray, c'est le type qui retire de l'argent au distributeur du Luxembourg, à vélo, vous savez, ces grands vélos noirs de luxe pour bobo du XVIe arrondissement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question qui demeure en suspens : pourquoi un bobo du XVIe arrondissement vient-il retirer de l'argent dans le quartier du Luxembourg ?

      Supprimer
    2. Ne cherchez pas : c'est un truc de bobo.

      Supprimer
    3. Il y va sans doute car L'élevage y est bien meilleur qu'ici. Un billet toujours en pleine forme, qui ne se froisse pas au moindre mauvais usage. Une sorte de copain secret, qu'on garde pour soi.

      Supprimer
  9. Je n'ai jamais réussi à calculer Régis Debray ! Peut-être est-il lui-même une erreur de calcul ?

    RépondreSupprimer
  10. En tout cas, il a fait un bel éloge des frontières.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais, dans un premier temps, il a fait l'éloge de tant de choses qu'il a reniées dans un deuxième temps !

      Supprimer
  11. La phrase de M. Debray est limite stigmatisante non ? L'usure, les banques, Attali versus Bossuet et Vercingétorix, tout cela a des relents nauséabonds.

    RépondreSupprimer
  12. Je n'ai jamais particulièrement été impressionné par Debray, mais là c'est un vrai trait d'esprit, percutant et juste.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.