jeudi 25 décembre 2014

Nauséabond Noël !


Il détestait si fort les nègres, les bicots et les faces-à-napalm qu'il laissait ses baguettes dorées reposer deux à trois jours, pour s'offir ensuite l'intense satisfaction de savourer du pain raciste.

28 commentaires:

  1. Le pain raciste, on en fait du pain perdu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas perdu pour tout le monde…

      Supprimer
    2. ouiii, du bon pain perdu au sirop d'érable !

      Supprimer
    3. Au sirop d'Arabe ???? Pas d'ça chez moi, tudieu !!!!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Catherine, toi qui voulait, hier soir, écouter de la musique de Noël, tu dois absolument cliquer sur le lien de Georges !

      (Mais attends peut-être demain car ça dure près de deux heures et demie…)

      Supprimer
    2. toi qui voulaiS, sombre abruti !

      Supprimer
    3. Georges, laquelle vous émoustille : l'alto ou la petite noire qui sopranise ?

      Supprimer
    4. La mezzo, Bernarda Fink ! Je l'épouse la semaine prochaine à Las Vegas.

      Supprimer
    5. C'est bien ce que j'avais pensé.

      Supprimer
  3. La baguette, qu'on tient debout, n'a jamais fait de pain rassis.

    Au bout d'une journée à l'air libre elle se transforme en un gourdin très raide.

    Pour cela qu'on l'appelle baguette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « Au bout d'une journée à l'air libre elle se transforme en un gourdin très raide. »

      On voit que vous ne vivez pas en Normandie ! Ici, au bout d'une demi-journée, c'est déjà du chewing gum…

      Supprimer
  4. Non Nicolas, le pain raciste on en fait du petit Beur, non mais...
    et pis une blagounette :

    Un très gros raciste croise un petit beur et l'écrase au volant de sa mercedes.
    Descend pour voir son oeuvre et reluque une liasse dépassant de la poche du dealer beurré.
    La prend, la fourre dans son escarcelle et là coup de tonnerre divin , euh allahouesque j'veux dire, une voix retentit et tonne: le beurre je veux bien mais putain l'argent du beur c'est niet foi de soviet !!!
    Bises à tous

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Pas trop mon genre : je préfère l'alto de Georges…

      Supprimer
    2. Julia Fischer est à peu près aussi sexy qu'un glaçon en porte-jaretelles.

      Supprimer
    3. Chacun voit sexy à sa porte…

      (Cela dit, comme vous devez vous en doutez, je me trouve assez d'accord avec votre abrupte appréciation.)

      Supprimer
    4. Suffirait de l'habiller correctement.

      Supprimer
    5. Cher Monsieur Goux vous me semblez être bien distrait ces jours-ci... après le "voulait, voulais", vous voilà avec un "comme vous devez vous en douteZ". Ce n'est tout de même pas la bûche de Noël... ah ah ah!

      Supprimer
    6. Et même pas l'excuse de l'alcool ! Cépabo, de vieillir…

      Supprimer
    7. Non, justement, il ne suffirait pas de l'habiller correctement !

      Supprimer
    8. Georges préfère les femmes avec un look de bûcheron.

      Supprimer
    9. Je préfère les femmes, tout simplement.

      Supprimer
  6. Vous avez oublié un espace entre Nauséa et Bond. C'est le frère de James. Un jumeau caché en quelque sorte.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.