lundi 23 avril 2018

En Arles

Paul-Jean Toulet, 1867 – 1920

Dans Arles, où sont les Alyscamps,
Quand l'ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps,





Prends garde à la douceur des choses.
Lorsque tu sens battre sans cause
Ton cœur trop lourd ;





Et que se taisent les colombes :
Parle tout bas, si c'est d'amour,
Au bord des tombes.


Et ce sera tout.

11 commentaires:

  1. Le seul mot qui me vient à l'esprit :
    Ouf !

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Je trouvais que c'était une assez jolie façon de prendre congé…

      Supprimer
  3. Oui, j'ai trouvé moi aussi ces vers très beaux. Et l'espace d'un instant j'ai pensé que vous nous quittiez, finalement cela m'a paru impossible.
    Mais vous êtes certainement plus sensible, plus midinette qu'il n'y parait...

    A propos de Toulet j'avais pris note de ces mots, qui me font sourire :

    " Les éditeurs prennent mes livres pour du vin, et les mettent à vieillir dans les caves, feuilletés sans doute par les spectres des catacombes, toutes choses qui vous expliqueront qu’aucun vivant n’en ai jamais lu."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pourrais en dire autant des miens… qui doivent déjà avoir tourné en vinaigre !

      Supprimer
  4. Je ne dirai qu'une chose à l'exemple de Fredi M., c'est "ouf". J'avoue avoir quelque peu paniqué à voir votre site en navire-fantôme...
    Si c'était pour tester vos plus fervents disciples, c'est réussi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certainement pas ! L'idée était plutôt de prendre le large tout seul et de m'évanouir dans la brume…

      Supprimer
    2. Vous avez bien vu que nous vous estimons trop pour vous laisser partir ainsi. Ne sentez-vous pas le soutien mental de vos lecteurs qui vous porte en cas de coup dur ?

      Supprimer
  5. A propos, nous ferez-vous l'honneur de votre journal du mois d'avril ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non : le journal cesse de paraître jusqu'à nouvel ordre (pour des raisons strictement privées).

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.