mardi 27 décembre 2011

De qui qu'il est, le quatrain ? Hein ?


Que les heures sont lentes,
Mais les années furtives !
La vie bien maladive
Et si menue la rente.

17 commentaires:

  1. En tout cas j'ai connu un OS de chez Renault qui disait à peu près la même chose: "la vie est courte, ce sont les journées qui sont longues".

    RépondreSupprimer
  2. "La vie est courte mais on s'ennuie quand même." (Georges Feydeau)

    RépondreSupprimer
  3. Si menue la rente... Liliane me tenait ce discours pas plus tard qu'hier soir.

    RépondreSupprimer
  4. C'est pas moi, m'sieur ! Je ne fais jamais rimer ensemble singulier et pluriel. Mais qui donc a peint (vers 1820 ?) cet Orphée ? Le paysage fait un peu calendrier des Postes.

    RépondreSupprimer
  5. Un singulier ne rime pas avec un pluriel. C'est du mirliton.

    RépondreSupprimer
  6. C'est du Toulet, ça...

    RépondreSupprimer
  7. Hé bé, M'sieur Bily, si Renaud Camus apprenait que vous confondez du Toulet avec du Goux de six heures du soir, ça risquerait de chauffer pour votre matricule !

    Cela dit, j'avoue avoir pensé à Toulet, lorsque cette mirlitonnade a traversé mon esprit assoupi…

    RépondreSupprimer
  8. ah j'aurais voté "Amours Jaunes" mais on peut se tromper, hein!! Geargies;

    RépondreSupprimer
  9. Changez donc de rive
    Si la peine est violente
    Faites un tour aux Maldives
    Pour remonter la pente

    Duga

    RépondreSupprimer
  10. Ah, si on se lance dans les variations, alors…

    RépondreSupprimer
  11. Pirée, ce tableau intitulé "La tristesse d'Orphée" ou "Les regrets d'Orphée" est l'œuvre du peintre néo-classique Charles-Paul LANDON (1760-1826). Il se trouve au musée des Beaux-Arts et de la Dentelle d' Alençon (Orne) ainsi qu'un autre du même Landon , "Paul et Virginie" inspiré du roman de Bernardin de Saint-Pierre.Ce n'est certes pas le chef d'œuvre visible en ce musée qui possède par ailleurs un magnifique Philippe de Champaigne, "Le couronnement de la Vierge" , et surtout un étage consacré à la dentelle d'Alençon qui a été classée en 2010 au patrimoine immatériel de l'UNESCO.Quand même,y a pas que des ploucs, en Basse-Normandie!

    RépondreSupprimer
  12. Toulet a tout prix à Goux, c'est bien connu...

    RépondreSupprimer
  13. ("a tout prix", c'est ça, c'est ça, Bibi...)

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.