dimanche 18 décembre 2011

Réservons le droit de vote aux étrangers !


C'est ce que propose l'excellent Jacques Étienne (dont on se demande ce qu'il peut bien fumer dès le matin…) dans son billet du jour. On notera que les arguments qu'il développe sont parfaitement rigoureux et sensés, pour peu que l'on pense vivre dans un monde lui-même rigoureux et sensé.

27 commentaires:

  1. Non ! M. Etienne ne tire pas LA conclusion qui s'impose et je viens de le lui écrire...
    N'oublions pas que nous vivons dans un monde rigoureux et sensé qui cherche à faire des économies sur l'inutile !

    RépondreSupprimer
  2. Désolé, Didier, mais je ne fume rien. A part mes 30 cigarettes quotidiennes. Tout au plus m'arrive-t-il de boire (avec modération et des glaçons). Je réfléchis, je pèse, j'analyse, je conclus. C'est tout.

    Quant à tirer, Nicolas, ça risque de vous passer avant que ça ne me reprenne. J'en suis attristé pour nous deux.

    RépondreSupprimer
  3. Le Fredi, toujours d'un humour fracassant !

    Didier,

    Ils faiblissent, vos réacs. Faudrait en trouver une nouvelle cuvée.

    RépondreSupprimer
  4. l'image illustrant le billet fait vraiment plaisir à voir.

    RépondreSupprimer
  5. Et encore !

    Et toujours...

    Le sempiternel refrain des réacs sans imagination. Les photos "bateaux", les arguments éculés...
    Ça suinte le cerveau lent qui tourne en rond.
    Ça respire l'immobilité intellectuelle.
    C'est con, facile, médiocre.

    Chers réacs, plus je vous observe, plus vous ressemblez à ces vieux marxistes staliniens figés sur leur idéologie bancale.

    On devrait vous mettre en cage pour faire rire les enfants...

    Gravement grotesques.

    Concernant votre grossier commentaire chez "Bah by Cycee", mon cher Goux, vous devriez avoir honte... Je suis sûr, par ailleurs, que vous regrettez votre saillie.
    Ce serait tout à votre honneur de le confesser.

    RépondreSupprimer
  6. Ben mon Cui-Cui ? qu'est-ce qui t'arrive, à c't'heure ? On nous fait un petit coup de calcaire ? On se fâche tout rouge au lieu de rire un bon coup ? Je convoque illico la cellule de soutien psychologique : je peux pas te laisser dans cet état.

    (Quant à la saillie, pas question d'en regretter une seule : on ne sait jamais quand on aura l'occasion de la prochaine. surtout à mon âge.)

    RépondreSupprimer
  7. Elle est où la saillie, elle est où ? Hein ? on veut des références,des liens !
    C'est pas gentil monsieur Cui-cui de nous appâter tout en nous laissant sur notre faim. C'est un truc de soft-sadique, c'est pas bô et c'est pas gentil.

    RépondreSupprimer
  8. dxdiag : sans intérêt : un commentaire d'une ligne et demie par lequel j'émettais de sérieuses réserves, sur le mode ironique et outré, quant aux capacités des “profs” actuels à donner des leçons à qui que ce soit, et notamment aux enfants…

    RépondreSupprimer
  9. Cui-Cui, il faudra tout de même, si vous en avez l'occasion, nous expliquer comment un cerveau qui tourne en rond peut arriver à être taxé d'immobilité.

    RépondreSupprimer
  10. Je félicite ce blog pour s'intéresser de si près aux jeunes créateurs en vogue car les votantes sur la photo sont les top models qui présentaient la dernière collection printemps/été du prometteur couturier humaniste et britannique, Hussein Chalayan !

    http://www.vogue.it/en/shows/show/ss-2011-ready-to-wear/hussein-chalayan/collection/338371

    Anonyme à la mode.

    RépondreSupprimer
  11. La photo qui illustre l'article démontre que la libéralisation est en marche: il y en a une qui ne porte pas du noir.

    RépondreSupprimer
  12. Oui, hein !

    Didier,

    Vous avez un commentateur intelligent. Qu'est ce que vous avez foutu ?

    RépondreSupprimer
  13. Plus besoin d'acheter le Rivarol, les pages humour sont relayées ici.

    RépondreSupprimer
  14. Je suis navré de contredire Pangloss : la variété des styles vestimentaires sur la photo ne traduit pas une "avancée" de la libéralisation de la mode locale ; au contraire, elle traduit de façon aveuglante une mise au pas accrue des libertés de comportement. Et je suis sérieux (ça m’arrive) :

    Je m’explique. La photo a été prise en Afghanistan (cf. les cartes d’identité ou d’électrice, je ne sais). Or, dans ce pays le port du sac poubelle noir était quasi inexistant avant l’arrivée des talebs. Les femmes portaient quasi exclusivement le tchadri (la 3° sur la photo, plissé du haut en bas, tête enserrée avec grillage, dans toutes les nuances de bleu pastel) Le tchadri se portait surtout en ville et/ou par coquetterie… Je vois qu’aujourd’hui le noir linceul arabo-sunnite s’est imposé au détriment de la mode afghano-persane nationale…

    PS – Ceci-dit, aux dires de Mme Plouc, on crève épouvantablement de chaux sous un tchadri…

    RépondreSupprimer
  15. Noir c'est noir, il n ' y a plus d'espoir.

    Je suis pour l'uniforme noir sans aération pour toutes les musulmanes de France, on verrait réellement où en est la propagation de ce mal verdâtre.

    Tiens pour le droit de vote, on devrait aussi le rendre obligatoire,l' amputation* des mains pour les abstentionnistes,la lapidation* pour les non- inscrits.

    La mort par garrottage* du vaincu.

    Une balle dans la nuque* pour les contrevenants qui manifesteraient leur désapprobation face à la joie du vainqueur.

    * puisque certaines personnes sont pour le droit de vote des immigrés non européens, adoptons leurs coutumes, ça va être sympââ!!

    RépondreSupprimer
  16. C'est une photo porno!
    Les mains sont découvertes!


    "Majeur"

    RépondreSupprimer
  17. Quand je vois ces sacs poubelle sur notre sol français ça me rend méchante, et encore plus quand je lis la prose Cui-Cui-Léon, qui trouvent ces tristes habits super, etc.

    RépondreSupprimer
  18. Robert Marchentête (Derviche, il tourne)19 décembre 2011 à 18:48

    Sur la photo, celle de gauche a beaucoup plus de charme que celle du milieu, à moins que ce ne soit le contraire, je ne sais plus...

    Eh les gars, si on faisait une partie de bonneteau?

    RépondreSupprimer
  19. Sur les cartes d'identité, deux d' entre elles sont en photo, visage découvert.
    Il s'agit donc de faux papiers.

    Duga

    RépondreSupprimer
  20. Réservons le droit de bottes aux Allemands !

    RépondreSupprimer
  21. Je proteste. Il n'y a qu'un Belphégor, et c'était Juliette.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.