dimanche 25 décembre 2011

Réveillon au panier, Pâques au chantier – proverbe

 La grosse masse noire avec de vagues reflets, à mon pied, c'est le troisième chien…

11 commentaires:

  1. Noël, c'est pas la fête des enfants, normalement ?

    RépondreSupprimer
  2. PRR : oui, Bergotte est une assez jolie damoiselle.

    Sand : c'est parce que les bouteilles sont hors cadre !

    Gaston : pas chez nous, grâce au Ciel…

    RépondreSupprimer
  3. Je comprends mieux pourquoi vous rêvez d'un Chesterfield...

    RépondreSupprimer
  4. Le chat c'est un peu la minorité visible non ?

    RépondreSupprimer
  5. Pensée du troisième chien : "mais quand va t-il arrêter de fumer ce con ? Pense t-il à mon nonosse de Noël ?"
    @ Fredi : sauf erreur, (mais je n'ai sans doute pas tout suivi) mais Didier est assis dans un Chesterfield comme j'en ai un — excellent pour tous les vieux dos de gauche ou de droite, s'il en est. Mais je ne saurai vous dire s'il en fume (des Chesterfield, pas des fauteuils, ni des chats ou des chiens, ou des dos hein !)

    RépondreSupprimer
  6. @Martin Lothar
    Non....
    Ah merde alors !
    C'est encore pire que ce que j'imaginais ou croyais connaître !
    Mais si c'est bon pour le dos des vieux réacs...

    RépondreSupprimer
  7. Il a l'air de s'y sentir tout à fait bien en tous cas. Il semble méditer à cet vieil adage qui dit "qui a fumé fumera".

    RépondreSupprimer
  8. Mis à part la prise de la bouteille, vous avez une allure de patriarche Monsieur Goux l'objectif droit dans le collimateur..

    Cette scène me fait penser au film " Didier ", c'est vrai quoi et si c'était le chien qui voudrait se tirer une bonne blonde..

    Vous fumez des Chester Monsieur Didier ? hihi

    RépondreSupprimer
  9. "Vous fumez des Chester Monsieur Didier ?"

    Tant qu'il ne fume pas comme un munster épanoui...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.