lundi 25 juin 2012

Pitchs du coq à l'âne


Puisqu'il était question de lectures dans mon précédent billet, continuons sur cette lancée mais dans un genre sensiblement différent. Il en est peu, de lectures, qui soient aussi rapidement consommées que celle des arguments de film (en français : des pitchs) tels qu'ils sont présentés par les magazines de télévision. Les malheureux jeunes gens sous-payés que l'on enchaîne à cette tâche ingrate ne sont nullement en cause : l'espace qui leur est alloué est si restreint, si confiné, qu'il leur est souvent impossible d'éviter les jubilatoires coq-à-l'âne et les raccourcis fulgurants qui font ensuite mes délices, ou au moins mon amusement. Ainsi, dans le Télé-Cable-Sat de la semaine prochaine, pour la journée du jeudi 5, je tombe sur ceci, à propos d'un film intitulé Super

« Un cuisinier est dévasté quand sa femme le quitte. Il décide alors de devenir un superhéros. »

Et, pour cette même journée, décidément fort fertile, à propos du film d'Érick Zonca, Julia :

« Une femme à la dérive n'arrive plus à cacher son alcoolisme. Elle enlève un enfant. »

On observera que si l'on réunit ces deux pitchs et qu'on les mélange vigoureusement,  le second  ne devient pas plus absurde : « Une femme à la dérive n'arrive plus à cacher son alcoolisme. Elle décide alors de devenir un superhéros. » Quant au premier, il y gagne nettement en cohérence : « Un cuisinier est dévasté quand sa femme le quitte. Il enlève un enfant. »

Ce qui est dommage, et même un peu triste, c'est que les films ainsi présentés sont rarement à la hauteur de leurs promesses.

17 commentaires:

  1. Ils pourraient fusionner : "un cuisinier est dévasté quand sa femme le quitte en sombrant dans l'alcoolisme. Il décide de devenir un superhéros pour retrouver l'enfant qu'elle a enlevée".

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Je ne sais pas ce qui se passe aujourd'hui avec vous : vous atterrissez systématiquement dans la boîte à spams…

      Supprimer
    2. C'est pareil sur plusieurs blogs blogger...

      Supprimer
    3. Nicolas est un spam, c'est notoire.

      Supprimer
  3. Welcome : Pour impressionner et reconquérir sa femme, Simon, maître nageur à la piscine de Calais, prend le risque d'aider en secret un jeune réfugié kurde qui veut traverser la Manche à la nage.

    Ma 6T va cracker : Au cours d'une soirée hip-hop, très attendue par les jeunes d'un quartier, une fusillade éclate. La police intervient, un policier tire. Un mort. Les jeunes du quartier, désorientés, se révoltent.

    Marieus & Jeannette : Les amours de Marius et Jeannette qui vivent dans les quartiers Nord de l'Estaque à Marseille. Marius vit seul dans une cimenterie désaffectée qui domine le quartier, gardien de cette usine en démolition. Jeannette élève seule ses deux enfants avec un maigre salaire de caissière. Leur rencontre ne sera pas simple car, outre les difficultés inhérentes à leur situation sociale, ils sont blessés par la vie.

    Il n'y a pas à dire, si le ciné US produit des navets à la tonne, le cinoche français à prétention sociale a certainement quelque chose à voir dans le boom des antidépresseurs dans notre pays. Et encore, j'ai fait dans le light, j'aurais pu tout aussi bien attaquer avec les "oeuvres" du tandem Bacri/Jaoui.

    RépondreSupprimer
  4. Version Trash
    Un enfant à la dérive n'arrive plus à cacher son alcoolisme. Il dévaste alors la femme d'un superhéros qui décide de devenir cuisinier.

    Duga

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est comme pour l'horoscope: on secoue les mots, on les jette sur le tapis, et il en ressort toujours quelque chose.

      Supprimer
  5. Comme disait Pierre Dac, c'est le Sagittaire avant de s'en servir

    Duga

    RépondreSupprimer
  6. Amour, Gloire et Bescherelle: Rosa s'ennuie. Savoyarde, femme au foyer, la quarantaine (l'âge, pas le statut, enfin pas encore), elle mène sur la toile un combat d'avant-garde contre tous les racistes, les cons, la pompe à l'huile et le bon goût. Un jour, elle bascule sous l'emprise tutélaire d'un "vieux" réactionnaire QUE elle finit par tomber secrètement amoureuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est affreux ce que vous nous contez là, Pétrone !

      Supprimer
  7. Un cuisinier est dévasté quand sa femme devient un superhéros (transsexuel). Il décide alors d'enlever un enfant alcoolique (le pitch ne précise pas si c'est pour le cuisiner).

    On peut donc écrire de multiples scénarios originaux pour des films passionnants à partir d'une "moulinette" internet, sur le mode du Meirieutron. http://www.sauv.net/meirieutron.htm

    Anonyme tire-au-flanc.

    RépondreSupprimer
  8. Je m'étonne que personne, en ces temps de cannibalisme quasi militant, n'ait songé à cuisiner l'enfant enlevé à cette femme alcoolique par le superhéros dévasté.

    RépondreSupprimer
  9. Tenez; puisque le taulier est paresseux, lisez donc ça pour patienter.
    Ca vous rappellera peut-être un pays que nous avons bien connu.
    Sinon, vous pouvez aussi aller voir "le grand soir", pour bien mesurer dans quoi nous sommes tombés.

    RépondreSupprimer
  10. Le libéralisme, pour se survivre, nous tuera tous.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.