jeudi 7 juin 2012

Je suis gagné d'avoir content ou le désarroi du blogueur de fond

On les a connus plus pêchus, personne ne me contredira, je pense. Depuis un certain 6 mai, nos camarades blogueurs de gauche sont à la peine – et c'est pour camoufler cette peine, sans doute, qu'ils arborent, tous ou presque, ce masque de félicité niaise, d'exaltation surjouée, de mécanique enthousiasme qui, personnellement, commence à me concasser peu ou prou les joyeuses. Oh, je sais, on va dire que je grince des dents parce que je suis mauvais perdant. Même pas vrai : je suis peut-être mauvais mais je ne me sens nullement perdant. Il y a simplement que lire ad nauseam depuis un mois des pages et des pages de dithyrambes hollandiens, résolument sans objet mais d'une dégoulinante latrie, voilà qui exténuerait les plus endurcis. Mais au fond, de l'ironie ou de la commisération envers ces pauvres blogueurs privés du tuteur qui les maintenait en état d'excitation haineuse depuis cinq ans, c'est plutôt la seconde qui l'emporte : on s'attriste de les voir s'exercer maladroitement à l'encensement de front lauré, on s'impatiente à voir se dérouler la mue difficile et un peu risible qui, de l'enveloppe sèche d'un contempteur mort, cherche à faire naître un thuriféraire en état de marche.

« Je suis content ! Je suis content ! », répètent-ils à s'en saouler : on dirait de ces fiancées froides qui trahissent qu'elles le sont en théâtralisant un peu trop leurs orgasmes factices.

26 commentaires:

  1. Rassurez-moi, ce cliché, ce n'est quand même pas celui d'un militant socialiste normal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'entendez-vous exactement par “militant socialiste normal” ?

      Supprimer
    2. Il a plutôt l'air d'un type qui vit mal la crise de 29.

      Supprimer
    3. Pas du tout : il a l'air d'un type qui se souvient de la crise de 29 et qui se met en condition mentale pour sa réédition prochaine.

      Supprimer
  2. Ils sont contents, si contents qu'ils sont 83%, les sympathisants de gauche, à avoir leur "moral economique " au beau fixe et retrouver une confiance dans l avenir économique du pays !

    RépondreSupprimer
  3. Décidément vous ne vous en remettez pas.
    Faites vous un Sarkozy en cire, installez-le sur votre cheminée, entre deux petits chandeliers,sur un napperon et récitez des alléluia devant, en vous inclinant, et le messie reviendra, chassant le démon, il s'installera sur son trône élyséen dans la gloire du père, entouré des dominations.
    Et nous pourrons à nouveau manger des pomme de terre frites!

    RépondreSupprimer
  4. Est-ce qu'une âme compatissante, et tant soit peu bricoleuse, pourrait se charger de remplacer la pile Duracell qui se trouve dans le dos de Léon ? On sent un net essoufflement de notre petit lapin, depuis quelque temps…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Marchenoir7 juin 2012 à 14:19

      C'est à dire que les piles Duracell, c'est excessivement cher, ça pollue et ça tue les petits oiseaux.

      Par conséquent, je propose qu'on fasse pédaler Cécile Duflot à la place.

      Du coup, elle aurait un peu moins de temps pour niquer encore davantage (si c'est possible) le marché du logement français, en aggravant la politique dirigiste qui produit les bons résultats que l'on sait depuis l'Abbé Pierre (1954) et même, en réalité, depuis 1918.

      Un siècle de conneries socialistes appliquées avec constance, et les Français en redemandent.

      Supprimer
  5. "« Je suis content ! Je suis content ! », répètent-ils à s'en saouler : on dirait de ces fiancées froides qui trahissent qu'elles le sont en théâtralisant un peu trop leurs orgasmes factices."

    C'est tout à fait ça ! Une consolation : ça ne va pas durer. La simulation s'arrêtera la lune de miel passée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parti pour une descente d'orgasme.

      Supprimer
  6. Didier, franchement, est-ce bien raisonnable de m'avoir obligée à consulter un dictionnaire pour savoir ce que signifiait le mot "latrie" ?
    Pour le reste, bien qu'estampillée "degauche", je ne suis pas très loin d'être d'accord avec vous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la spécificité de ce blog : on n'y lit à peu près que des conneries, mais au moins on apprend des mots inutiles.

      Supprimer
  7. Heu... Que voudriez-vous qu'on fasse ? Des billets de type : "Ah ! Merde ! Le con ! Hollande tient ses promesses !" ou "C'est à désespérer des Français, ils font confiance à ce guignol" ?

    Et "l'inverse" est vrai : lisez donc les blogs de droite qui font des billets politiques plusieurs fois par semaine. Ils sont largement autant ridicule...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non, ils sont moins ridicule, évidemment. Mais je reconnais que c'est toujours plus gratifiant d'être ironique que béni-oui-oui. Il n'empêche qu'il va bien vous falloir trouver quelque chose pour sortir vos blogs de cette ornière-là.

      Supprimer
  8. Et paf, tout va bien dans le meilleur des mondes… et paf les français ont un meilleur moral, les d'jeunes aident les vieilles dames a traverser la rue, il fait beau, et paf François Hollande roule à 160 sur l'autoroute (je m'en tape comme de l'an quarante d'ailleur), et paf la France est enfin gouverné et pif Nicolas a toujours un gros derrière (je dis ça mais j'avoue que j'en sais rien) etc etc
    "Pourvou qu'ça doure!" disait la maman de Napoléon à Napoléon… espérons-le vivement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, à la propos de la mère de l'Empereur, je trouve que RAMOLINO irait très bien à notre président normal…

      Supprimer
    2. Didier, n'est-ce pas vous même qui avez suggéré et demandé -d'ailleurs- respect et déférence envers le Président Normal™ ?

      Supprimer
    3. J'ai dit que ça lui irait bien, pas que je comptais l'utiliser…

      Supprimer
  9. « Je suis content ! Je suis content ! », répètent-ils à s'en saouler : on dirait de ces fiancées froides qui trahissent qu'elles le sont en théâtralisant un peu trop leurs orgasmes factices.

    C'est vrai. Et ça sonne d'autant plus faux que les fiancées continuent à théâtraliser leur orgasme alors que leur amant, éjaculateur précoce, roupille depuis longtemps...

    RépondreSupprimer
  10. Bah merde on lit pas les messages de mon pote Rodo ! Gné ?

    RépondreSupprimer
  11. bah de deux messages qu'il a mis là... Il doit y avoir un anti-spam dressé contre sa pomme ! Les forces de l'esprit ?

    RépondreSupprimer
  12. Deux messages ? Oui, c'est curieux. Je me souviens en avoir vu passer un, hier soir ou ce matin, dans ma boitamel, mais il n'apparaît nulle part ici.

    Vous croyez que mon blog est équipé sans que je le sache d'un mur-de-la-honte anti-gauchistes ?

    RépondreSupprimer
  13. je ne le pense pas car j'en suis curieusement épargné !

    RépondreSupprimer
  14. Voilà, c'est le camarade Lediazec qui est maudit ! J'ai reçu de lui, à 10 h 10, le commentaire suivant dans ma boitamel :

    « Vous avez dépassé, je pense, avec bonheur, tous les murs de la honte, monsieur Goux. Un accident de la toile, tout au plus, que cette disparition. Je disais en substance que je partageais vos "inquiétudes" sur l'état d'esprit des blogueurs béni-oui-oui qui se la branlent sans prendre la peine d'ouvrir le parachute.
    J'espère que cette fois le spam se montrera plus indulgent. »

    Et pas de trace ici. curieux…

    RépondreSupprimer
  15. ou alors il use et abuse des croissants beurre de Perros... ça m'inquiète !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.