vendredi 15 juin 2012

Permanence de l'histoire


« Otto de Habsbourg était en Hongrie, récemment. On lui dit qu'il arrive bien, qu'il y a justement ce soir un grand match Autriche-Hongrie. “ Ah oui ? demande-t-il. Contre qui ? ” »

Renaud Camus, L'Esprit des terrasses – Journal 1990, lundi 23 juillet, p. 287.

16 commentaires:

  1. Heu... On dirait le vieux Jacques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas la photo, andouille, le jeu de mot. Tiens ! Ca me rappelle celui ci que j'avais fait dans le titre.

      Supprimer
    2. Mais où voyez-vous un jeu de mots là-dedans (abruti !) ?

      Supprimer
    3. Heu... (crétin). Un match de foot entre l'Autriche et la Hongrie qui devient un match de l'Autriche-Hongrie contre une autre équipe. Ce n'est pas une forme de jeu de mot ?

      Au fait, qui a gagné le match entre Toulouse et Lautrec ?

      Supprimer
    4. Je ne classerais pas ça dans les jeux de mots, non.

      Sinon, pour le match Toulouse-Lautrec, il faut s'adresser à Maître Lyon-Caen.

      Supprimer
  2. magnifique...j'aime cette permanence de l'histoire comme vous dîtes, peut-être même du sang...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sang ? Ouh la la ! Faisez gaffe à qu'est-ce que vous disez : on va encore nous accuser de répandre des nauséabonderies !

      Supprimer
  3. Je trouve à Camus et au prince une petite ressemblance... La moustache ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, effectivement. Mais Otto, sur ce cliché, c'est l'enfant…

      Supprimer
  4. Il s'agit de l'empereur Charles Ier et de l'impératrice Zita, les derniers souverains de l'empire austro-hongrois. Le premier a été déclaré bienheureux en 2004 par l'église catholique. Il pourrait donc être canonisé prochainement. Quant à sa femme, son procès de béatification est en cours.

    La fête du bienheureux Charles d'Autriche a été fixée au 1er avril, ça ne s'invente pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour un empire ayant fini en queue de poisson, c'est presque normal…

      Supprimer
  5. Je le savais bien qu'un jour vous finiriez par nous parler des extra-terrestres.

    NB Ces croix au sommet de leur tête, c'est pour communiquer avec leur planète ?

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Va savoir.
      Mais il y a quelque instants, me dit-on, une équipe mal identifiée a gagné contre l'Ukraine.

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.