dimanche 23 juin 2013

Du mou dans la corde à nœuds pour le front républicain


Donc, en une semaine, un gamin tout juste sevré mais étiqueté Front national a réussi à faire trembloter l'UMP à Villeneuve-sur-Lot, ce qui lui vaut une défaite en forme de victoire (ou l'inverse, ne soyons pas sectaires ni bêtement polémiques). Près de 47 % des suffrages en étant parti de 26 dimanche dernier : voilà qui en dit long sur la solidité de ce “front républicain” devant lequel les électeurs avaient été appelé à courber le leur par les habituelles formations vertueuses, et en particulier le parti dit socialiste. Comme si, soudainement, les progressistes du coin s'étaient mis à regarder les vessies et à les voir pour ce qu'elles sont réellement. Il reste que ce n'est pas très charitable d'infliger un chagrin pareil à ce pauvre Harlem : ça va finir par se voir, que personne ne l'écoute.

7 commentaires:

  1. Réponses
    1. Avant, il fallait éviter de désespérer Billancourt, à présent, il convient de se garder de chagriner Harlem : les temps changent…

      Supprimer
  2. c'est la faute à Barosso selon Montebourg, mais que les socialistes sont misérables.

    RépondreSupprimer
  3. Ce qui est drôle, c'est d'entendre Costes, UMP donc, dire que le FN n'a pas sa place à Villeneuve, car ce sont des terres fertiles pour l'immigration!
    Ah! AH! C'est la même politique ces 2 partis, seuls les mots changent. Ils n'ont pas les mêmes publicitaires, mais vendent le même produit.

    RépondreSupprimer
  4. S'appeler Désir et subir un tel rejet c'est dantesque !

    RépondreSupprimer
  5. Je crois que je tombe malade, allergie profonde aux cons, mais surtout aux cons se croyant arrivés, voir la gueule de Costes m'a donné des boutons, suis je normale?

    Je sais que non, mais là, je me suis enfoncée encore un peu dans cette anormalie, la socialie m'angoisse, et la non socialie polie, l'UMP, me stresse, je ne sais plus quoi faire!

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.