lundi 17 août 2009

Ils sont malins, nos chiens !

Il n'a pas fallu deux jours à Swann et Bergotte pour comprendre que quand la cloche sonnait, à l'extérieur, cela signifiait que des visiteurs étaient à la porte et qu'eux-mêmes allaient se retrouver enfermés dans la cuisine, le temps de la visite – ce à quoi ils consentent avec une mauvaise grâce patente.

Quelques jours plus tard, ils avaient accompli un progrès décisif. Désormais, lorsqu'ils entendent le bruit de la grosse clé dans la serrure, ils bondissent sur leurs pattes et se précipitent vers la porte de la dite cuisine : ils ont compris que l'Irremplaçable ou moi refermions la porte derrière les visiteurs et que le moment de leur délivrance était venu.

Pour ceux qui ne seraient pas allés sur le blog de Catherine (ce qui est très mal), la photo, prise par elle, représente Bergotte dans sa position favorite, à la chattière de la porte d'entrée, guettant le retour de ses maîtres, partis pousser le caddie à l'Intermarché de Lectoure – où l'on ne trouve strictement rien de ce qu'on y vient chercher. “C'est à cause des touristes”, s'entend-on expliquer. Ah ? Ils vous ont pris par surprise, les touristes ? C'est la première année qu'ils débarquent dans le Gers en juillet et août ? Guignols, va !

Aujourd'hui, on va donc tenter notre chance au Champion de Fleurance – une vraie vie d'aventuriers, en somme.

18 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'ai vu ma présence dans "la preuve de mon masochisme ". Que me vaut cet honneur, hormis celui de faire affluer plus de 32 visiteurs sur mon blog depuis hier.
    Cordialement,

    RépondreSupprimer
  2. le champion de fleurance, c'est pas là que not'bon maitre Renaud va faire ses courses ?

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Que vous vaut cet honneur, Cher Corto ?
    Mais d'avoir été révélé par Georges, voyons, le grand ami de Didier !

    RépondreSupprimer
  5. Didier, je crois qu'on a l'air con...

    RépondreSupprimer
  6. Corto : j'ai découvert votre blog hier (en effet parce que Georges vous a "trahi", ainsi que le fait remarquer Pascal.

    Lingane : mais je crois bien, oui !

    Quant à savoir qui est Georges, ça...

    RépondreSupprimer
  7. c'est un supplice de tantale (ou de marenne) ces "ce message a été supprimé par l'auteur". Qu'une envie c'est de savoir.


    (nom... url... plaie! discrimination noncomptegooglephobe!...)

    RépondreSupprimer
  8. Je ne dis pas que Georges a trahi, je dis que je me demande de plus en plus si Corto74 est notre Corto de la SLRC.

    RépondreSupprimer
  9. Je mets fin au terrible suspens mes " nouveaux amis" du bar de l'anus: je ne suis pas le corto de chez renaud camus. Moi c'est corto74, nuance. D'ailleurs, c'est qui celui là, renaud camus?

    RépondreSupprimer
  10. Lingane : le plus souvent, vous savez, c'est juste un commentaire qui a été envoyé par erreur en double et supprimé juste aussitôt.

    Pascal : ah, je vois que vous devenez aussi parano que les autres et que moi !

    RépondreSupprimer
  11. Parano, je crois bien que c'est le premier qualificatif que l'on m'a accolé sur le net, non ?

    RépondreSupprimer
  12. Peut-être, mais Corto, le VRAI, est aussi un 74.

    RépondreSupprimer
  13. Mr Georges-qui-n'aime-rien-sauf-lui :), il n'y a qu'un seul et unique corto74, c'est moi ! na !

    La preuve, je ne connais pas de Camus si ce n'est Albert

    RépondreSupprimer
  14. Ce blog devient choupi-kawaï-les jolis nanimos, dites-moi...

    RépondreSupprimer
  15. Nous attendons donc avec impatience Rémi75 et Frédéric27.

    RépondreSupprimer
  16. Tiens, v'la t-y pas que je ne suis plus une preuve de son masochisme !

    RépondreSupprimer
  17. Sympa cette photo, et même plus! Une chance qu'il ait une grosse tête, votre chien… J'ai dû un jour scier une porte pour dégager un jeune épagneul prisonnier de la chatière.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.