dimanche 23 août 2009

Vishnou la paix !

Nous autres, Occidentaux GTI à double arbre à came chrétien en tête, avons – c'est bien connu sur tous les marchés bio de la planète et dans les ashrams les plus crasseux – totalement abdiqué, et depuis longtemps, toute trace de spiritualité bienheureuse. On ne pense qu'à flinguer, humilier, rançonner tout ce qui ne nous ressemble pas. Et, du coup, bêtement, on en a perdu le sens de la vie, dites donc. Même notre religion (de toute façon pourrie-caca), on l'a paumée en route : c'est pour ça qu'elle ne nous inspire plus que des horreurs mercantiles et mortifères – comme dans les atroces boutiques de Saint-Sulpice, voire à Lourdes. Ah ! Lourdes ! putain, la marrade ! Le goût de chiottes des cathos, c'est pas croyable, j'le crois pas – ta Sainte Mère en stuc et dorures à poil dans la vitrine !

Pendant ce temps, pendant qu'on saccage tout, et ne pense qu'à bouffer et engraisser, de gentils peuples-au-regard-si-pur et au-sourire-si-doux perpétuent de bouleversantes traditions et continuent de construire de merveilleux temples, témoignant par leur élégance naturelle d'une foi respectueuse du monde et d'une spiritualité intacte. Nos amis indiens sont comme ça, par exemple – et heureusement qu'il se trouve des madones laïques pour nous ouvrir les yeux. Sinon, les cons d'Européens malfaisants comme nous autres continueraient de ricaner et de répandre leur haleine pestilentielle, laquelle finirait par recouvrir le zéphir de pure rosée de nos angéliques frères lointains.

Prenez Fromage Plus, par exemple : voilà un type vraiment pas fréquentable, un bloc de malfaisance, une créature nazoïde qui, à coups de contre-vérités ignobles que-l'on-croyait-à-jamais-révolues, tente de nous faire croire que les séraphins bronzés et crève-la-dalle qui peuplent ce monde merveilleux – hors le chancre Europe, il va de soi – n'ont qu'une idée en tête, qui est de se précipiter dans les galeries marchandes qu'ils n'ont même pas été foutus d'inventer tout seuls. Abject, non ?

Cela dit, bon : le fromage, c'est bien une invention de chez nous, ça, non ? Ça veut tout dire, je m'excuse...

18 commentaires:

  1. C'est un temple de mauvais Goux !

    RépondreSupprimer
  2. L'anonyme, casse toi.
    On a droit à du grand aujourd'hui ! Titine, bon je ne tire pas sur les ambulances, mais le Fromage, youpi, il a marqué un point, bravo !

    RépondreSupprimer
  3. Bon, je comprends mieux votre envie soudaine d'étaler votre ressenti profond à la face du monde.

    Ceci dit,il me semble bien qu'il y a en France des cthédrales et/ou ises qui représentent des scènes tout aussi explicites avec fellation, cunnilingus et autre sodomie.
    Il est vrai aussi que c'est souvent pour représenter la Géhenne.

    et bien évidemment, je ne peux rater cela :
    - "Là où il n'y a pas de Géhenne, il n'y a pas de plaisir...".

    Sans compter que c'est à vous de choisir votre Paradis ici bas, non ?

    M'est idée que c'est déjà fait.

    RépondreSupprimer
  4. Cette "madone laïque" devrait lire "Le Sanglot de l'homme blanc"...

    RépondreSupprimer
  5. Fromage Plus, c'est le meilleur : au lait cru et moulé à la louche.

    Circé : mais c'est la laideur absolu de ce temple qui me fait ricaner (et encore : plutôt la dévotion dont il est l'objet de la part de notre boboïde de service), pas du tout les scènes représentées !

    Geneviève : elle ne comprendrait pas de quoi il est question, je crois : c'est trop tard, dans son cas.

    RépondreSupprimer
  6. Didier, un petit truc pour vous simplifier la vie : n'allez plus lire Celeste. Vous en dormirez mieux, et ce sera bon pour votre ulcère.

    Quant à la qualifier de boboïde, ça montre (mais de vous ça ne m'étonne pas) une bêtise assez prononcée. Je ne pense pas que bobo fasse partie d'un dictionnaire, mais si c'était le cas, je ne crois pas que Céleste corresponde à la définition.

    Je crois savoir que Céleste est aussi admirative des cathédrales que des temples indiens.

    Evidemment, pour vous, si ce n'est pas estampillé Vatican, c'es de la merde.

    RépondreSupprimer
  7. Franssoit : je crois que vous m'avez lu tout de traviole. Mais, bon : pas grave.

    RépondreSupprimer
  8. Le temple est très laid mais il n'empêche que cette exposition de fruits sur le présentoir me laisse songeur...

    Pluton, branlo espagnol..!

    RépondreSupprimer
  9. "Cela dit, bon : le fromage, c'est bien une invention de chez nous, ça, non ? Ça veut tout dire, je m'excuse..."

    Quelle brillante conclusion, Didier. J'apprécie !

    Et je me range à votre avis : puisse ce Fromage Plus aller moisir ailleurs que chez nous... !
    Parce que, franchement, entre le magnifique Journal de Plieux qui est vôtre et la prose pourrie et puante de ce fromager - le mec de la Mère Bouchard, sans doute -, le lecteur que je suis a eu vite fait de choisir son camp...

    (Toutes et tous, je vous prie de m'excuser pour mes éventuelles lectures de traviole...)

    (Au fait Didier, que faites-vous dans la blogroll de "Marianne2.fr" ? Pour le coup, ce n'est pas une lecture de traviole...)

    RépondreSupprimer
  10. @ Didier

    Les temples de l'antiquité étaient tous peints de couleurs criardes, y compris le Parthénon. Tradition très ancienne mais aussi très archaique que les hindous ont conservée. A en croire l'article, il semble que ce temple ait été repeint récemment. Il faudrait savoir avec quels produits...

    RépondreSupprimer
  11. Cher Didier, rassurez-vous, il y aura une suite à cet article sur les trains. Le texte d'hier était une rediffusion. Je mettrais en ligne bientot la saga gore de mon voyage paris-quimper en 2e classe sur le "TGV" atlantique.

    Attentions, certaines scènes pourront choquer la sensibilité des lecteurs.

    RépondreSupprimer
  12. c'est un peu grâce à vous que je me suis décidé à publier. En espérant avoir la même constance...

    http://cherea.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
  13. Cherea : vous devriez commencer par apprendre à faire un vrai lien...

    RépondreSupprimer
  14. Lingane : je sens que ça va être gore, en effet.

    RépondreSupprimer
  15. Ce que j'ai voulu dire (j'aurais dû être plus explicite), c'est que le fait que ce monument soit peint n'est pas nécessairement un mal, même si cela nous semble kitsch. En ce sens, tous les monuments de l'antiquité l'étaient. Avoir conservé une tradition décorative est intéressant, parce que c'est ce que l'on ne peut guère voir que dans le sous-continent indien. Ce qui me semble criticable, c'est que les produits choisis, au vue des couleurs, ne sont probablement pas les plus adaptés à la conservation des matériaux employés dans l'édifice, du point de vue de l'archéologie et de la restauration. Les anciens utilisaient des "terres", les ocres principalement. Les tonalité employées ne restituent pas ce que devait être un monument commencé en l'an mille. C'est à mon avis ce qui contribue à lui donner un aspect kitsch.

    RépondreSupprimer
  16. Au risque de contrarier Ch. Bohren, Marie-Thérèse B. est quelqu'un de très bien, à mon humble avis.

    RépondreSupprimer
  17. Emma, j'adore quand vous faites le pitbull de garde ! Moi aussi, les anonymes m'énervent.

    RépondreSupprimer
  18. Merci, chère Catherine, vous balayez mes derniers scrupules, à vrai dire, j'avais un peu honte de ma sortie après coup...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.