dimanche 30 août 2009

Pour rester dans le ton (club des poètes)


Que les chiens sont heureux

En leur humeur badine

Ils se sucent la pine

Ils s'enculent entre eux

Que les chiens sont heureux



Théophile Gautier

11 commentaires:

  1. un peu de poésie en cette douce soirée,
    ça fait du bien !

    RépondreSupprimer
  2. Ça donne envie de bouger tiens ! Les chats chez nous, c'est pareil. Vautrés sur le lit au moment ou je pars travailler... Ça donne juste envie de se recoucher.

    (Courage pour la reprise de votre " vie de manant " ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Un poème écrit avec du flair!

    RépondreSupprimer
  4. Y a pas de chiennes dans l'histoire ?

    RépondreSupprimer
  5. La poésie, c'est une chose, mais qu'ils s'enculent entre eux, ne me parait pas plus mal.

    RépondreSupprimer
  6. Nous inscrirons ces mots bien sentis dans les annales.

    RépondreSupprimer
  7. Après Madame se meurt, les chiens s'enculent. Notre hôte manie curieusement l'élégance.

    RépondreSupprimer
  8. Ahhhh je rentre, et immédiatement, je me remets dans le bain.
    C'est fin :)

    RépondreSupprimer
  9. Sans vouloir être sceptique sur Théophile, il ne me semble avoir jamais vu de chiens se sucer la pine. Se le lêcher, oui, souvent. Mais sucer, non ?

    RépondreSupprimer
  10. Appas : si, la petite Bergotte (mais opérée...).

    Franssoit : c'est une vision de poète, n'est-ce pas...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.