lundi 2 août 2010

Dis, tonton Didier, c'est encore loin, l'apéro ? s'interroge Nefisa


À la même distance que les croquettes des chiens, ma nièce ! répond ce gros machin déjà bien imbibé.

12 commentaires:

  1. Nefisa porte un pull à capuche ? Vous reveniez de commettre une agression dans la banlieue du village, je parie!

    RépondreSupprimer
  2. Mais non, pas gros, à peine massif et qui file bien droit ! Belle photo donc.

    RépondreSupprimer
  3. Ca m'a fait drôle, le frêre de mon mari s'appelle Didier, on l'appelle donc "Tonton Didier"..
    Oui c'est parfaitement idiot comme commentaire, mais je suis futile et écervelée, j'ai le droit.

    RépondreSupprimer
  4. Jolie veste !
    Jolis chiens,
    jolie promenade,
    joli chemin et ...
    Jolie nièce, vous me direz je m en tape un peu mais bon :)

    RépondreSupprimer
  5. comment ! les croquettes des cleps dans le salon ???? beurk ....

    RépondreSupprimer
  6. Des herbes sèches en Normandie?

    RépondreSupprimer
  7. Bel équilibre, un grand, une petite, un grand, une petite. Est-ce que vous tirez la langue aussi ?

    RépondreSupprimer
  8. Le Coucou : oui, on a massacré un peu de caillera pour s'ouvrir l'appétit...

    Pluton : bon, allez, disons massif et n'en parlons plus.

    Emmanu : vous appelez le frère de votre mari tonton ?

    Corto : et encore, elle est de dos...

    Mirabelle : non, dans le salon, il n'y a que leurs paniers. (Et les nôtres.)

    Orage : ça m'a frappé aussi, lors de cette même promenade. Je crois que c'est la première année que je vois ça.

    Mère Castor : seulement lorsque l'apéro tarde un peu.

    RépondreSupprimer
  9. Et encore, elle est de dos…

    Eh oui…

    RépondreSupprimer
  10. Avec la veste à rayure, le taulier ressemble à Tonnégrande.

    RépondreSupprimer
  11. J'arrive après la bataille...(j'étais perdue dans un champs de mais sans connexion wifi à pirater.)
    On ne précise pas ici que Catherine me lançait des bâtons pour que je montre l'exemple à Swann, je l'avais mérité mon apéro !

    RépondreSupprimer
  12. Arrête, on va a voir des ennuis pour mauvais traitements !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.