dimanche 1 août 2010

Puisque c'est dimanche...



Crucifiction : Récit de la Passion du Christ, tenu pour une légende par certains.


23 commentaires:

  1. Quoi, manchedi, quoi ? Rien à fout' de manchedi, quoi, c'est quoi encore c't'histoire de croix, moi j'dis qui faudrait remplacer par des éoliennes, tiens, au moins que ça serve à quequ'chose ce bouzin dressé en plein milieu d'l'avenue Lénine, qui sert rien qu'à se fout' dedans en mob quand les keufs y jouent trop à s'faire l'inspecteur Harry.

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas plutôt "crucifixion" ?

    RépondreSupprimer
  3. Ah, Jean-Pierre, Jean-Pierre…

    RépondreSupprimer
  4. Georges, ne faites pas comme si vous étiez prof de Céfran!

    RépondreSupprimer
  5. C'est votre dernier mot, Jean-Pierre ? Non, j'vous d'mande ça, parce qu'après on a une p'tite fête avec Marie, Madeleine et tout le saint frusquin. Y a juste Judas qui s'est fait excuser, il a un apéro seven up-dinde avec des potes du 9-3.

    RépondreSupprimer
  6. Georges, je vous l'ai laissé exprès...

    RépondreSupprimer
  7. Oui, je sais, je tombe dans tous les panneaux.

    RépondreSupprimer
  8. Ah bon ? Moi je pensais que le dimanche c'était le jour des bonnes bouffes.

    RépondreSupprimer
  9. Sauf quand l'homme a été lâchement abandonné pour la journée par la femme...

    (Cela dit, tajine de poulet aux citrons confits, tout de même...)

    RépondreSupprimer
  10. ...Et dans le Limousin, vous verrez un nombre incroyable d'églises romanes non encore vandalisées. Catherine nous fera de belles photos.
    Vous partez quand?

    RépondreSupprimer
  11. Woh ! woh ! du calme ! Vous me voyez faire Levallois-Guéret trois fois la semaine, vous ?

    (et en plus, vous vous êtes trompée de billet...)

    RépondreSupprimer
  12. Non non non!
    Je poursuis ici, dans le thème de la photo en titre.
    Votre BM sera pure fixion ou basé sur des faits réels?

    RépondreSupprimer
  13. Il est basé sur le dernier roman de R. Camus...

    RépondreSupprimer
  14. Y en qd même un qui pense à dire que la photo est superbe !

    y a un paquet de malotrus ici :)
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  15. C'est parce qu'ils se souviennent de l'avoir déjà vue sur le blog de Catherine, on va dire...

    RépondreSupprimer
  16. Oups... J'aurais dû lire la suite !

    Je passe vraiment pour un demeuré ! Je l'ai bien cherché aussi...

    RépondreSupprimer
  17. Mais non, mais non : un charmant distrait, sans plus. Ou un homme pressé...

    RépondreSupprimer
  18. C'est vrai qu'il y avait tout de même une phrase entière à lire !

    RépondreSupprimer
  19. C'est quoi cette stigmatisation de Jésus ? J'appelle la Halde catholique dans l'instant !
    :-))

    [Avec retard et puisqu'elle illustre magnifiquement ici, bel anniversaire à l'Irremplaçable ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  20. La photo est très belle.

    Sans être complètement agnotisque... comme beaucoup, je doute. Peu importe la religion, chacune a son Dieu.

    Pourtant je ne doute pas de la passion du Christ. Mel Gibson aurait du s'abstenir d'en faire un film... même certains chrétiens se sont sentis dupés. J'allais le voir remplie de bons sentiments, prête à essayer de comprendre. J'ai un ami profondément croyant, catholique pratiquant, qui me dit qu'il ne faut pas essayer de comprendre.
    Ainsi, le doute subsiste... soupir !

    RépondreSupprimer
  21. Jean-Pierre, je pense que vous avez raison. L'emploi de la fiction est certainement fautif ici ; il s'agit bien de la fixion comme le rappelle ce verset fameux de Bani Sader : Ni vis, ni clou Sader fixe tout, partout.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.