samedi 6 juillet 2013

Lazare et l'âne sans nom

Catherine et Didier G. redécouvrent les charmes du Perche…

En réalité, l'un de ces ânes (aucun lien de parenté avec Paul) s'appelle Lazare, mais ni Catherine ni moi ne parvenons à nous souvenir du nom de son compagnon. Comme quoi nous en sommes deux fameux et excessivement bâtés. On attendra le passage en ces lieux de leur bienveillant maître…

16 commentaires:

  1. Réponses
    1. michel desgranges6 juillet 2013 à 12:07

      Oui Catherine, c'est bien Jupiter -- by Jove !

      Supprimer
    2. Iupiter, Iovis ! Plus imparisyllabique, tu meurs !

      Supprimer
  2. Ne serait ce pas Saint, je sai elle était facile mais si un troisième baudet pointait son museau, Gare serait un jolie nom.

    RépondreSupprimer
  3. Ç'est sa sœur ? C'est Ginette, son prénom. Le nom de famille, c'est Garcin. Ginette Garcin et Lazare Garcin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. michel desgranges6 juillet 2013 à 12:08

      Hi hi !

      Et même : Hi Han !

      Supprimer
  4. michel desgranges6 juillet 2013 à 12:09

    Et encore un billet paresseux...

    RépondreSupprimer
  5. En tous les cas, et quelque soit leur nom, ils semblaient subjugué par votre présence. Pas complétement décidés à venir vers vous, mais un regard oblique très interrogatif. Peut-être se demandent-ils aujourd'hui comment vous vous nommiez...

    RépondreSupprimer
  6. Lazare ? Son voisin c'est charette ;.)

    RépondreSupprimer
  7. Ne dit-on (où n'écrit-on, plutôt) batsés ? (Il semble que non, si j'en crois mon ordinateur.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les vrais savants disent "bsastsés", mais ils sont peu nombreux.

      Supprimer
  8. Lazare est le noir, Jupiter le blanc ?

    RépondreSupprimer
  9. En tout cas, il s'agit d'un âne à chroniques.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.