lundi 8 juillet 2013

Les futures mamans racontent n'importe quoi

Futur papa soignant sa gueule de bois par une courte sieste, sous prétexte d'écouter remuer son cauchemar à venir.

Vous ne connaissez pas Rebecca Hampton ? Moi non plus, avant onze heures ce matin. C'est une blonde quadragénaire qui joue dans Plus belle la vie, mirobolant feuilleton de France 3 dont je n'ai jamais regardé le moindre épisode, car même le masochiste le mieux entraîné rencontre parfois ses limites. Toujours est-il que la dame est enceinte et va mettre bas le mois prochain si tout va bien. 

En avril dernier, dans les colonnes de Télé 7 Jours, elle s'enthousiasmait de ce que le prénom du gluant était déjà choisi et précisait que c'était “génial” parce que son prénom préféré de la vie du monde correspondait au sexe du futur bébé. Bien. On pourrait lui faire remarquer que, dans l'époque asilaire où nous vivons, ça ne poserait de toute façon aucun problème à personne si elle décidait d'appeler son garçon Bernadette ou sa fille Auguste, mais ne gâchons pas cette joie si pure.

Dans le numéro de Gala qui vient de sortir, alors qu'on lui demande si elle attend une fille ou un garçon, Rebecca répond : « Je n'en sais rien, je ne veux pas connaître le sexe de mon bébé avant l'accouchement. »

De trois choses l'une et demie : soit la théorie zinzin est passée par là et a désexué in utero le précieux héritier en deux coups de gender studies à pot ; soit l'imminente parturiente est atteinte de la maladie d'Alzheimer (en plus d'être enceinte, ce qui commence à faire beaucoup) ; soit encore elle raconte n'importe quoi à la presse au gré de ses humeurs, pour en rire ensuite avec ses potes autour du barbecue bio. Cette dernière éventualité serait à mon sens la plus valorisante pour Rebecca, à qui nous souhaitons un merveilleux délestage, indolore et festif.

20 commentaires:

  1. Ça ne nous dit pas ce que vous foutez dans un Télé 7 jours d'avril pour vérifier ce genre de connerie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À votre avis, pourquoi le brave journaliste de base, travaillant dans un journal "people" lit-il d'autres magazines "people" lorsqu'il a un article à écrire ?

      Supprimer
  2. A moins qu'elle ait choisi un prénom mixte comme Camille, Claude, ou bien Jackie (pauvre gosse). Dans ce cas-là, ça peut justifier qu'elle ait donné un nom à son futur rejeton sans pour autant connaître son sexe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible, puisqu'elle dit justement que son prénom préféré correspond au sexe de son futur bébé : il n'est donc pas mixte.

      Supprimer
    2. D'après ma logique un peu tordue (voire complètement, certes), et vu que l'on nous rebat sans cesse les oreilles avec la théorie du genre, il n'est pas impossible que son bébé ait, selon elle, un sexe "neutre", comme c'est à la mode en ce moment. Et donc, pour ne pas s'emmêler les pinceaux et se compliquer la vie au cas où le rejeton changerait de sexe au gré de ses humeurs, elle choisirait ainsi un prénom mixte.
      Mais bon, vous avez tout de même raison, étant donné qu'elle ne veut pas connaître son sexe. Mais mon raisonnement tient la route!

      Supprimer
  3. Á propos, comment va Liselotte ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle donne toute satisfaction à ses maîtres, pour le moment.

      Supprimer
  4. D'un autre côté, si son prénom préféré de la vie du monde est Camille, il correspondra effectivement à tous les coups à la combinaison ADN gagnante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même réponse qu'à Benjamin…

      Supprimer
    2. Ah nous sommes au moins deux à penser la même chose... ce qui prouve que ce n'est pas si sot. Vous faudra-t-il que nous envahissions la place Tahir pour reconnaître le bien fondé de notre mouvement ?

      Supprimer
  5. du temps ou j'attendais ma progéniture, on ne savait pas le sexe du bébé à naître et on faisait tout pour le savoir...grain d'orge ou de blé à germer ...phase de la lune lors de la conception, lors de la naissance du précédent enfant...et moult autres déclinaisons "lunaires" parfois judicieuses souvent contradictoires ...forme de la boudine maternelle ,en pointe en haut en bas ...pendulisme avec cheveux de maman et alliance du papa(et pas le contraire car cela mentirait ).... écoute du cœur du bébé dans le quart d'heure précédent la naissance (d'un intérêt phénoménal).
    en salle de naissance j'ai pu apprécier les désespoirs des mamans qui pondent le 5ème en croyant dur comme fer que cette fois c'est la bonne, il aura un machin entre les jambes comme papa...confortées en cela par belle maman ou grand mère ou le mage Estueux .
    l’échographie reste une belle facilité !
    vous le voyez Monsieur, il y a plus d'un demi siècle, les futures mères racontaient déjà n'importe quoi, et leur famille n'était pas en reste . J'en ai pour preuve l'admiration sans borne pour mon intelligence, que me manifestait ma belle mère ...mon fils vint au monde avec une tâche de naissance sur les parties génitales ...j'avais eu une "envie" de lentille (cela ressemble à une lentille parait il ) et j'avais eu le bon sens de me toucher là où ça ne se verrait pas !
    la pôvre dame avait eu envie de fraise et un de ses enfants avait une tâche sur le menton ....
    oui les âneries autour de la naissance sont légion, mais ce n'est pas nouveau.
    quand à plus belle la vie , je serais bien en peine d'en dire un seul mot si on devait m'en demander l'histoire .

    RépondreSupprimer
  6. Autre hypothèse : que les rédacteurs de ces gazettes-de-référence écrivent un peu n'importe quoi, au hasard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire que j'avais également envisagé cette hypothèse. Je l'ai finalement repoussée, en raison de sa trop grande invraisemblance…

      Supprimer
  7. Elle est peut être même plus enceinte, allez savoir tout évolue si vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien que sa grossesse "tienne" jusqu'à parution du journal…

      Supprimer
  8. Cela ne nous dit pas ce que devient Afida Turner tout ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle se marrie avec Frédéric Mitterand, en août, à Villeneuve Sur Lot!.

      Supprimer
    2. Mais qui est donc Afida Turner ?
      Turner, c'est un syndrome, on sait (45XO)
      Mais Afida ?
      Ha ,il fit ''da'' ( qui en russe signifie oui)

      Supprimer
  9. Rebecca serait une chèvre, on pourrait enfin dire''capra peperit''

    Rebecca n'est pas une chèvre.... que voulez vous que nous puissions dire ?

    Prompt rétablissement ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.