samedi 14 septembre 2013

La Girafe


La girafe fait montre parfois d'une certaine aigreur de caractère, ce qui est aisément compréhensible : bien qu'emmanchée d'un long cou, nul renard ne l'a encore invitée à dîner chez lui, peut-être en raison de sa pelisse honteusement rapiécée, on ne sait. De plus, elle serait bien incapable, et elle le sait, de bâtir son nid au sommet d'authentiques donjons alsaciens. Si vous ajoutez à cela, qui est déjà bien lourd, qu'aucun dieu de la fécondité ne l'a jamais chargée d'apporter le moindre bébé aux couples d'humains, vous concevrez qu'elle voie souvent l'existence en d'autres couleurs que le rose – d'autant que, pour couronner, elle est contrainte de vivre en Afrique.

La girafe considère tout de haut, ce qui l'empêche de rien voir. Même parvenue à un âge canonique, elle ignorera toujours à quoi peut bien ressembler un zèbre ou une antilope, ne leur ayant jamais aperçu que l'échine. Eux, en revanche, ne se font jamais faute de ricaner d'elle par dessous, notamment lorsqu'elle prend cette pose désarticulée et tout en rotules, sur le bord des mares et des fleuves afin de s'y désaltérer, au risque du torticolis, voire de la rupture de cervicale. Une girafe qui boit est aussi empruntée, dans sa posture, que n'importe quel autre mammifère lorsqu'il défèque, et il est bien difficile d'aller faire cela à la sauvette derrière un buisson d'épineux. Enfin, si vous considérez que la girafe qui dort se retrouve immanquablement les narines collées au trou du cul, vous comprendrez qu'il est l'heure de mettre fin à ces plaisanteries stupides qui font depuis trop longtemps s'épanouir la rate du vulgaire, comme :  « Fait pas trop chaud là-haut ? », ou encore : « Ça doit bien tirer, une grande cheminée comme ça ! » Car, à force, il pourrait se faire que la girafe montât sur ses grands chevaux, elle que pourtant sa nature n'incite pas à se pousser du col.

15 commentaires:

  1. Ah ah ah vous avez bien raison, les girafes cela reste quand même bien moins clivant que les nègres.....quoique..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que les girafes cohabitent avec les nègres. Et que personne ne sait ce qu'elles en pensent.

      Supprimer
  2. "La girafe fait montre parois"
    Non, non et non ! Elle n'a pas la moindre idée de ce que peut être une montre sur une paroi !
    Comment ça :"sa pelisse honteusement rapiécée" ?
    Vous n'avez jamais entendu parler de cet ouvrage de dames très prisé qui s'appelle un patchwork ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Putain d'Adèle ! je l'ai pourtant relu trois fois !

      Pour le patchwork, si : Catherine en fait de très beaux…

      Supprimer
  3. La girafe, il faut pas trop l'énerver. C'est un animal de droite : elle n'aime pas les Vélib.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, oui, c'est un aspect que j'aurais bien dû développer. Du travail bâclé, une fois de plus…

      Supprimer
    2. Et la girafe Sophie, elle sent le gaz ?

      Supprimer
  4. On s'en fout. Donnez moi un tabouret et j'encule les girafes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec quoi, ne venez pas chouiner mais vous avez donné le bâton pour vous faire battre.

      Supprimer
    2. Encore faudrait-il qu'elles y consentent. On a beau être girafe, on a ses fiertés, ses pudeurs et ses goûts. A moins que vous ne soyez violeur en plus d'être supporteur d'antifas provocateurs et de braqueurs.

      Supprimer
  5. Pourtant, mon plus grand plaisir c'est de la peigner !

    RépondreSupprimer
  6. Pour son costume la girafe est pardonnable, elle ne l'a pas choisi mais le gars de la photo en dessous lui non car plus je le regarde et plus une envie de rire me secoue. Il me fait penser aux aboyeurs des bordels de la Nouvelle- Orléans mais en moins élégant et puis ils avaient une excuse ils devaient attirer le chalant de plus il y a cet air suffisant arboré par les deux ravis de la crèche. Finalement je les plains.

    Mais quand même un pantalon d' Auguste,il fallait oser en plus il n' a même pas les grande chaussures et la fleur au revers faites pour arroser le clown blanc qui lui est à ces côtés.

    Tout est galvaudé par ces socialistes même les traditions du cirque où pourtant ils devraient se sentir chez eux mais il est vrai que les artistes du cirque sont éduqués pour faire rêver les gens ce qui n'est pas le cas des socialistes car une fois réveillé tout devient triste et surfait comme cet ersatz de clown.

    RépondreSupprimer
  7. Note : la photo ci-dessus ne représente pas une girafe, mais un girafon. Un peu comme un carafon, mais en plus gros.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.