mercredi 25 septembre 2013

La prédiction chirurgicale


Voilà, ça y est, je vais enfin pouvoir le faire ; d'un coup de bistouri, on m'a fait accéder à la caste vénérée et ancestrale des prédicateurs chirurgicaux ; bientôt, on se réunira en cercle autour de moi, guettant mes oracles avec une adoration scrupuleuse – et je ne faillirai pas à cette nouvelle tâche, je jouerai le rôle, je prononcerai les paroles attendues. Je dirai – après un assez long silence, chargé des tensions nécessaires : « Ah !… ma cicatrice m'élance (me titille, me tiraille, me démange, se réveille ou me fourmille ; ce sera au gré de l'inspiration du moment) : je ne serais pas surpris que le temps se mette à la pluie (au beau, à l'orage, à la neige ou au vent de sable ; ma fantaisie décidera)… » Je porterai deux doigts, avec une petite grimace appropriée, à cette modeste échelle horizontale qui barre désormais l'hémisphère gauche de mon abdomen, et les jeunes générations se courberont de respect silencieux devant cette prescience née de la modeste boursouflure. Les uns courront rentrer en hâte les meules qui parsèment leurs champs, d'autres annuleront leur réservation en terrasse, quelques-uns s'autoriseront un petit sourire supérieur mais iront tout de même vérifier l'étanchéité de leurs gamelles Tupperware, parce que les grains de sable dans le foie gras, c'est limite. Ils le feront en vain : ce foutu sable saharien se joue de nos boîtes en plastique, je l'ai expérimenté il y a bien longtemps, alors que j'étais encore vierge de toute couture prédicatrice. 

Évidemment, si je veux retenir autour de moi les foules de fidèles, il conviendra de n'abuser pas du vent de sable, de tabler plutôt sur la pluie et la bourrasque ; au moins tant que mes cours se tiendront en Normandie : ma cicatrice n'est pas bien longue, peu impressionnante même aux esprits faibles, et il conviendra de respecter un minimum de vraisemblance. En attendant qu'elle prenne ses repères dans la jungle des pictogrammes météorologiques, et qu'elle se consolide un peu tout de même, j'ai déjà commencé de travailler la gamme de mes grimaces – certaines sont vraiment intéressantes à voir.

21 commentaires:

  1. Donc vous avez une cicatrice de tafiole ?

    RépondreSupprimer
  2. Ah, voilà qui est intéressant. Pourriez-vous me dire s'il y aura de la neige en Savoie cet hiver ? J'aimerais partir au ski. Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois pouvoir affirmer qu'oui, mais prenez cette prédiction avec prudence : je suis débutant dans le métier…

      Supprimer
  3. On se serre la main, Didier ! Ce genre de blessure, j'en ai deux, dont une qui fait 33 petits centimètres, dans le dos, elle a la forme d'un Z, c'est mon 14-18, mon sentier de la gloire ! Et le premier qui ose mettre en doute l'adresse du chirurgien, je le cloue d'un coup sec. Courage et profitez-en !
    Ah, oui, désormais j'ai mon blog, en solo. Toujours aussi gauchisse, mais j'assume !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu aurais pu nous bricoler un petit lien !

      Supprimer
    2. Ah, oui, désormais j'ai mon blog, en solo. Toujours aussi gauchisse, mais j'assume ! Ben dis-donc, il en faut du courage pour écrire un truc pareil. En même temps, le ridicule ne tue pas.

      Supprimer
  4. une cicatrice permet de prévenir de l'arrivée de fronts froids ou de neige aussi... certains sont sensibles à l'arrivée de la pluie, d'autres au vent... c'est à suivre.. mais je dirais que cela " marche" plutot avec les grosses cicatrices, en rapport avec les "os", pas trop sur le ventre. Il va falloir être convainquant. Bonne convalescence en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'imagination fera le reste, ne vous inquiétez pas !

      Supprimer
  5. C'est avec les rhumatismes qu'on joue au baromètre, pas avec les cicatrices !

    RépondreSupprimer
  6. À la suite d'une manœuvre malencontreuse de ma part, les deux commentaires de Dom se sont volatilisés : je lui présente toutes mes excuses…

    RépondreSupprimer
  7. Extrait d'un bulletin météo de Pierre Dac :
    - la dépression nerveuse atmosphérique en provenance des Açores, des Galapagos et des galas Carsenti, qui devait aborder la France dimanche prochain est reportée à une date ultérieure, en raison des violentes manifestations anti-cycloniques qui se sont récemment déroulées sur les côtes du Portugal et les entrecôtes d'Espagne.
    - températures probables, valables pour les régions Nord, Nord-Ouest, Centre Indépendant, Sud Aviation, Est Républicain et pour l'ensemble des régions plus ou moins limitrophes et périphériques
    - sous le bras : 37,5
    - sous la langue : 37,6
    - sous-cutané : 37,8
    - sous le paillasson : 39,95
    - ailleurs : suivant le cas !

    Bon courage !
    Duga

    RépondreSupprimer
  8. Je confirme les propos de Suzanne, les rhumatismes sont plus précis pour prévoir le temps que les cicatrices.

    Soignez vous bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, pour les rhumatismes, ils finiront bien par arriver, allez !

      (Pourrait-on dire que la France est “percluse de Rromatismes” ?)

      Supprimer
  9. Je ne voudrais pas trop vous casser le moral, mais j'ai une copine qui a été opérée d'un cancer du rein il y a 20 ans; on en parlait récemment, elle avait complètement oublié l'intervention.
    Pour vous rendre intéressant, il vous faudra trouver autre chose (un cancer du poumon ou du pancréas, ça a quand même plus de gueule).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien conscience d'avoir joué assez petits bras…

      Supprimer
  10. Si vous voulez vraiment avoir la classe, faites vous operez de la bite... Profitez en pour vous faire appeler Ginette (ou Samantha, comme vous voulez) et remariez vous avec votre actuelle épouse.

    La vous serez vraiment au top !

    RépondreSupprimer
  11. Je sens qu'on n'est pas loin du concours de photos : "Montre-moi ta cicatrice, je te dirai qui tu es" !

    RépondreSupprimer
  12. Ouf (de mou soulagement) je suis a regarder avec mon iphone sur votre plaisant blog Monsieur Goux,si mes lamentations de commentateur n'apparaissaient effectivement pas et vous me dites que par inadverdance vous n'avez pu les faires apparaitrent et c est tant mieux,des commentaires issues d'un anar (a-crate j aime bien c est de Elisee Reclus) tel que moi sont de peu d interet.
    Au plaisir de vous lire.
    Dom.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.