jeudi 12 mars 2015

Frère Didier des Amalgameurs


Mon emploi du temps  journalier prend des allures de plus en plus monastiques – dans sa régularité, non hélas dans sa profondeur mystique. Le voici, pour votre édification :

– 6 h, lever
– de 6 à 7 h, café et lecture
– de 7 à 8 h, écriture dans le Grand Cahier
– de 8 à 9 h, re-café et re-lecture (qui ne doit pas être confondue avec la relecture)
– de 9 à 11 h : activités indispensables et stupides, telles que douche, ravitaillement, aspirateur, etc.
– de 11 à 12 h 30 (approximativement), travail pour FD les jours où il y en a. Sinon, re-re-café et re-re-lecture (qui ne doit pas être confondue avec la re-relecture)
– 12 h 30 à 13 h, déjeuner sur le pouce, c'est-à-dire debout dans la cuisine et regardant les mésanges bleues qui picorent les graines de tournesol sur l'appui de fenêtre
– 13 à 14 h, cure de sottise péremptoire et d'inculture satisfaite à travers les blogs
– 14 à 18 h, lecture, sieste, lecture, sieste, lecture… (ad lib.)
– 18 h, repas de Bergotte, journal (le mien, pas celui de la télévision)
– 18 h 55, repas des humains
– 19 à 20 h, écriture dans le Grand Cahier
– 20 h à 20 h 30, ultime tour de la blogoboule
– 20 h 40, film à la télévision
– 23 h, extinction des feux et de l'homme

52 commentaires:

  1. Pourquoi vous lever si tôt pour faire si peu de choses ? :)
    (remarquez avec une sieste de 14 à 18 heures...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que ça paraît stupide, vu de l'extérieur. Mais je n'ai pas trouvé mieux, compte tenu de mes possibilités, et surtout de mes impossibilités.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. C'est possible. Il y a des années que j'ai perdu tout emploi du temps, et je le regrette beaucoup. Il faut que je fouille dans mes tiroirs, il doit bien être quelque part.

      Supprimer
    2. Eh bien, vous voyez, je crois bien n'en avoir jamais eu aucun (aucun de sérieux, de personnel), et je commence à entrevoir ce que j'ai gaspillé. À mon âge, est-ce assez ridicule ?

      Supprimer
  3. Pas de promenade ? Les moines en font régulièrement.
    Si vous savez où est ce beau cloître, pourriez-vous l'indiquer SVP ?
    Je sais que vous avez demandé qu'on signe de son nom et prénom, si vous le désirez, je vous envoie un e-mail avec mon adresse pro
    Athéna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, mais non, restez donc Athéna !

      (Je vous aurais bien suggéré Athena Nikè, mais on aurait encore eu droit aux fines astuces de Nicolas…)

      Supprimer
    2. Contrairement à ce qu'on (notamment les gros frisés) pourrait croire, Nikè signifie « victoire » en grec ancien...

      Supprimer
  4. Je le savais: Vous êtes un homme bien, comme tous ceux qui font de la sieste un moment incontournable de la journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne fais pas la sieste, je m'endors sur mon livre, nuance !

      Supprimer
  5. Tu oublies emmener mon épouse chez le kiné, emmener mon épouse faire les courses, emmener mon épouse à la messe etc…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais, ça, c'est derrière nous…

      Supprimer
    2. Mais, Catherine, vous pouvez bien y aller seule, non? (sauf pour les courses, s'entend.

      Supprimer
    3. Orage, depuis hier, oui, je reconduis. Mais j'ai été handicapée pendant trois mois.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Pourquoi étais-je sûr que vous alliez dire ça ?

      Supprimer
    2. Parce que c'est le seul commentaire intelligent que l'on puisse faire suite à un tel billet.

      A part vous critiquer pour la faible importance que vous donnez aux repas.

      Supprimer
    3. Décidément, Jégou est un type qui gagne à être connu!

      Supprimer
    4. Il n'y gagne pas grand-chose, j'en ai peur pour lui, mais il mérite de l'être ; surtout à un comptoir.

      Supprimer
    5. Nicolas : je ne sais comment cela s'est fait, mais moi qui ai passé environ un quart de ma vie à table, entre 25 et 35 ans, je ne supporte plus d'y passer plus d'un quart d'heure.

      Supprimer
    6. Ce que je ne supporte plus, ce sont les repas avec gens avec qui je n'ai pas envie d'être. Aussi, je n'aime plus les déjeuner à la Comete (mais pas les dîners) même si j'adore les moments au comptoir avec les mêmes gens. Aussi je peux prendre une heure et demie à manger seul.

      Supprimer
    7. Pour moi, désormais, tout repas qui excède dix minutes, un quart d'heure, devient horripilant. Sauf si l'on y boit du vin, mais alors s'agit-il encore d'un repas, sachant que, depuis quelque temps, la consommation d'alcool a pour effet de me couper presque complètement l'appétit ?

      Supprimer
    8. Evidemment, si l'estomac est déjà plein...

      Supprimer
    9. J'avoue préférer l'apéro sur le pouce aussi. Euh, sur le zinc..
      Debout, les discussions sont plus toniques et les descentes plus rapides.

      Supprimer
  7. Vie de rentier, de retraité ou de fonctionnaire territorial ?
    C. Monge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Relisez mieux : vous verrez que je travaille…

      Supprimer
  8. Ce soir sur la chaîne Histoire ils y a le film de Pialat sur Van Gogh.

    RépondreSupprimer
  9. Avec un tel titre, je m'attendais à des repas plus consistants mais je suppose quand même que ce magnifique cloître qui me semble être celui de l'Abbaye de Thélème est propre à une méditation finement choisie.
    Mais après tout : "Aime et fait ce que voudra".

    RépondreSupprimer
  10. Je vous admire. Dans les périodes où j'écris, j'ai bien du mal à m'imposer une telle discipline. J'en aurais pourtant bien besoin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soyez aimable : ne m'admirez pas. Je ne fais ça que depuis deux semaines (à peine). Et, surtout, ça ne signifie rien : on verra le résultat.

      Supprimer
  11. à se demander comment vous faites pour tenir un rythme pareil...

    Stanislas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous reprenez en détail cet emploi du temps, vous vous apercevrez que je ne fous à peu près rien.

      Supprimer
    2. Mais, j'y songe seulement, votre commentaire devait être humoristique !

      Supprimer
  12. Didier Goux, aventurier de la vie intérieure...
    MigrosMagazine
    Ça m'amuse surtout parce que je fais mes courses à la Migros. Oui, il m'en faut peu.

    RépondreSupprimer
  13. Méfiez-vous, les moines ça finit souvent en effigie sur les boîtes de Camembert ...

    RépondreSupprimer
  14. "Ne faiblissons pas, mes frères, tous les empires terrestres périront. Est-ce maintenant la fin ? Dieu le voit. Peut-être pas encore, et par une sorte de faiblesse, ou de pitié, nous souhaitons que ce ne soit pas encore."

    M. Goux, vous n'auriez pas croisé ces lignes dans "Les derniers jours", par hasard?
    SebVer

    RépondreSupprimer
  15. Moi qui suis très attentif au côté orgasmique de la vie, je n'en vois pas la moindre trace ( même séchée ) dans votre emploi du si peu ( et non du tant..) de sarabaïte. Reprenez-vous mon frère ! http://www.st-wandrille.com/index.php?option=com_content&view=article&id=37&Itemid=201

    RépondreSupprimer
  16. Document très intéressant où l'on apprend que les moines font un tiercé tous les jours à 9h15. Je ne connaissais pas cet engouement des ordres réguliers pour les courses hippiques...

    RépondreSupprimer
  17. Diable, sieste de 14h à 18h?! Mais vous vivez dangereusement! Avez-vous songé aux affres de l'embolie pulmonaire?

    Frère Pluton l'Hospitalier (un peu) inquiet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyons, voyons, Docteur Pluton ! Je n'ai pas dit que je dormais de deux à six, mais que, durant cette période, j'alternais les périodes de lecture avec celle de sommeil. En clair : il m'arrive de m'endormir sur mon bouquin…

      Supprimer
  18. C'est l'enfer et non une vie de moine!

    RépondreSupprimer
  19. Abbaye d'Hauterive à Fribourg, Suisse. Ordre de Cîteaux.

    RépondreSupprimer
  20. Dites donc, ce serait pas une des rares recettes du bonheur que vous seriez entrain de nous communiquer?
    En tout cas je le perçois comme ça. Rien de trop artificiel ne semble interférer entre l'heure du lever et du coucher, pas d'après-midi centre commercial de merde..
    La liberté quoi. Et un bon café quand par terre se pose le premier pied.

    Mes amitiés, et à Catherine aussi.

    RépondreSupprimer
  21. Rassurez-moi, Frère Didier : votre monastère, c'est bien celui qui est délicieusement décrit dans la magazine Art & Décoration (Suisse) n° 504 d'avril 2015 ?
    L'article commence ainsi : "C'est par un beau matin de printemps que Catherine et Didier débarquent à la Rochelle." ...

    RépondreSupprimer
  22. 20 H 16 Relisez mieux : vous verrez que je travaille…
    20 H 20 Si vous reprenez en détail cet emploi du temps, vous vous apercevrez que je ne fous à peu près rien.

    Et ?

    L'homme des bois Robin

    RépondreSupprimer
  23. Mangez debout , et en dix minutes , foutredieu !
    Mais savez vous malheureux que c ' est très malsain ?
    Vous n ' avez pourtant pas une allure à manger debout , je trouve ... Dormir , peut-être ? : )

    Jérôme

    RépondreSupprimer
  24. Et le jogging, vous le placez à quel moment?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le soir, juste avant de s'installer devant la télévision. MDR !

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.