vendredi 12 octobre 2012

Le Nobel des ravis de la crèche est attribué à Dame Doudette


J'avais juré, c'est vrai, que je ne me moquerais plus jamais des pauvres filles. Mais là… mais là… comment résister à ces premières phrases, à propos de la réjouissante mascarade qu'est le prix Nobel de la paix ? Tenez :

« Je n'ai pas pu retenir mes larmes. Elles ont coulé, tranquilles, sur mes joues rebondies par un sourire que je n'arrivais pas effacer. Un sourire de soulagement. Un sourire de bonheur. Parce que cette Union Européenne que j'aime tant était enfin reconnue pour ce qu'elle est d'abord et avant tout : un facteur de paix.

« Parce qu'aussi en lui remettant le prix, le comité Nobel reconnait qu'elle est autre chose qu'une simple communauté économique, qu'elle a une force qui va au delà d'alliances de circonstances destinées à faire progresser uniquement des intérêts nationaux.

« Je vous recommande la lecture du communiqué de presse : le comité Nobel récompense plus de six décennies où l'Union Européenne a contribué l'avancement de la paix, de la réconciliation, de la démocratie et des droits de l'Homme en Europe. (…) »

La suite est à l'aune, le “profil” à la hauteur. Grâce soit rendue à Nicolas, ce prodigieux dénicheur de talents blogosphériques.

34 commentaires:

  1. Votre pêche aux liens me flanque l'apnée ! Elle est tout simplement extra-pulmonaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais ce qu'extra-pulmonaire signifie mais je préfère la critique sur le fond que sur la personne. Vous avez le droit de ne pas être d'accord, voire de vous moquer mais aussi de respecter l'autre, qui vous lit.

      Supprimer
  2. Ah yes, j'étais sur qu’après la voile tu nous mettrais tes vapeurs sur ; je te cite " la réjouissante mascarade qu'est le prix Nobel de la paix "
    Je salue donc l'union européenne par un prout de béatitude

    RépondreSupprimer
  3. Alors là, le coup des larmes de doudette m'émeut plus encore que ce prix Nobel décernée à l'Union.ça me fait quelque chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai connu moins taquin à mon égard ^^

      Supprimer
  4. Eh, oh, les réacs :
    - primo, on ne dit pas mal d'une centriste
    - secundo, on ne dit pas non plus de mal d'une jolie femme
    - tertio, ben quoi ? Elle a raison. Le soft power de l'Europe est impressionnant sur la question. L'Europe a des travers, mais ses mérites, c'est de conduire progressivement ses voisins à la paix et à la démocratie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "ses mérites, c'est de conduire progressivement ses voisins à la paix et à la démocratie."

      Non, sérieusement, vous croyez vraiment à ce que vous venez d'écrire ? Une structure supra-gouvernementale dont les dirigeants ne sont pas élus, où le parlement à autant de pouvoir qu'un grabataire en fin de vie, qui pousse les peuples à revoter jusqu'à ce que le résultat convienne et qui gentiment pousse les états à se passer de l'avis des peuples, et qui leur ôte lentement le peu de souveraineté qui leur reste, ce serait donc pour cela la démocratie ?

      Ne vous étonnez pas si on se moque des centristes.

      Quant à ce billet, il est tout simplement stratosphérique. Elle doit avoir un bon dealer, parce que là, elle ne va pas redescendre de sitôt.

      Supprimer
    2. Mon dealer vous salue bien.

      Supprimer
  5. J'eu préféré que l'on attribua pour les mêmes raisons cette farce du Nobel à l'homologue et inspirateur de l'Union Européenne : le Soviet suprême… lui aussi a su en son temps pacifier l'Est de l'Europe…

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Je vous rappelle que, par décret républicain, le cœur est réservé exclusivement aux gens de gauche…

      Supprimer
  7. Encore qu'une jeune fille en fleurs née au début des années 70 soit émue, on peut comprendre, le lyrisme de son billet rappelle Barbara Cartland mais quand c'est un type de 75 ans, de droite, ancien ministre, qui éclate en sanglots car l'UE a eu le prix nobel de la paix, c'est pitoyable. J'ai vu hier sur itélé Jacques Barrot littéralement éclater en sanglots comme Dame Doudette. ( je vais essayer de vous trouver la vidéo)

    RépondreSupprimer
  8. Il semblerait que cette jeune femme (?) n'est pas la seule à se féliciter de l'attribution de ce prix :
    Le parti de l’In-nocence félicite l’Union européenne pour le prix Nobel de la Paix qu’elle vient de recevoir et qu’elle mérite pleinement pour les relations pacifiques qu’elle a su instaurer entre ses États membres depuis plus d'un demi-siècle. Il se réjouit de cette distinction qui le confirme, s’il en était besoin, dans son attachement à la construction européenne et à son renforcement, qu'il souhaiterait voir plus étroitement lié à la culture et plus résolument en harmonie avec la civilisation commune à l’ensemble des nations du continent, telle qu'elle s'est développée à partir de ses racines celtes, juives, gréco-latines, chrétiennes et libre-penseuses.
    Le parti de l’In-nocence est bien loin d’approuver la politique qui a été celle de l’Union européenne au cours de son histoire, en particulier sur la question de l'immigration. Mais les très graves menaces qui pèsent sur l'identité du continent et de la plupart des pays qui en relèvent, du fait de la colonisation et du changement de peuple en cours, lui semblent une raison de plus pour renforcer les liens entre les États membres de l'Union. Il souhaiterait que ce soit dans un esprit d’inspiration confédérale et pour une politique qui devrait être, de son point de vue, résolument différente, grâce au renforcement des opinions et des partis hostiles au Grand Remplacement. Celui-ci est un drame dont les dimensions sont européennes : c’est en partie à l'échelle européenne que doivent lui être trouvées des issues.

    RépondreSupprimer
  9. Qu'est-ce qui est pire,
    le billet emphatique sur l'idée européenne
    (c'est vrai que tout le monde a oublié les touts petits conflits pas du tout sanguinaires de voisinage franco-allemands)
    ou le concert des cyniques autosatisfaits prétendument "engagés" ?

    RépondreSupprimer
  10. Doudette, cela fait penser à doudou, à couette.
    J'ai versé des larmes parce que j'ai égaré mon doudou sous ma couette.
    Savoir qu'il existe des gens qui pleurent de joie et d'emotion parce que l'Union Europeenne a reçu le Nobel de la Paix,
    me rend plus confiant en l'humain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au lieu de vous posez des questions sur ce qui justifie l'usage du pseudo Doudette, faites un tour sur le blog. Vous n'aimerez peut-être pas pas mais ça vous évitera quelques poncifs.

      Et je ne verse pas une larmichette que pour l'UE, je suis une chouineuse professionnelle... ou pas.

      Supprimer
    2. Tiens, vous êtes là vous.
      Vous ne quittez plus Didier.

      Supprimer
  11. " Non, l'UE ne nivelle pas par le bas, comme on tente de nous le faire croire, mais est un moyen d'améliorer les conditions de vie et de travail de ceux des citoyens de l'Europe qui étaient moins favorisés. Ce qui ont ne perdent rien. Ce qui n'ont pas y gagnent. "

    Gratiné...

    RépondreSupprimer
  12. Comme cuculterie, le parti de l'Innocence se pose un peu là aussi, on aura peut-être droit à un commentaire rigolard du maître des lieux.
    Chez les Innocents, ce n'est pas l'avenir que l'on examine mais on a l'air de se féliciter d'une sorte de ragout de racines qui paraît bien indigeste.

    RépondreSupprimer
  13. Que Doudette exprime SON avis personnel sur SON blog, c'est son droit, tout comme sa réaction spontanée qui n'a pas valeur à convaincre qui que ce soit... C'est sa perception, son ressenti...
    Que vous vous moquiez ainsi pour faire du buzz c'est votre droit probablement mais c'est d'un ridicule et d'un petit...
    Au lieu d'étayer votre propos d'une soi-disant mascarade par un vrai billet construit, argumenté vous préférez attaquer une blogueuse qui ne prétend pas donner de leçon elle... Pathétique...

    RépondreSupprimer
  14. il me semble qu'un blog était un espace personnel ou chacun peut s'exprimer. ici, on dirait qu'on préfère se moquer d'une opinion personnelle. je trouve aussi que c'est pathétique…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pôv' chouchou!

      Supprimer
    2. Je dis çà c'est personnel hein!

      Supprimer
  15. A vrai dire on s'en tape comme de l'an quarante de savoir qui eu ou qui ne l'a pas eu ce prix Nobel… ça ne changera rien à rien, pas plus que gagner une médaille au jeux Olympiques ou de prendre une cuite au café du coin… on s'en fout! Ce n'est qu'un miroir aux alouettes, un miroir aux Doudounettes… une fois de plus c'est fait pour les "croyants", les "partisans", les "sympathisants", les "militants" qui sont comme toujours les dindons volontaires de la farce…

    RépondreSupprimer
  16. Oui, on attend avec trépidations la virulente charge du châtelain furtif contre le communiqué du PI! Un défi à sa mesure, quoi!

    RépondreSupprimer
  17. Soyez gentils avec les neu-neu quand même !
    Ce prix Nobel va quand même rapporter 900 000 euros à l'UE donc à peu près 40 centimes d'euros à chacun de ses habitants. On est riches !
    Tiens, c'est dimanche, je vais m'acheter une sucette.

    Duga

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 900 000 EUR soit 0.40 EUR à chaque habitant? Il y a 500 M d'habitants dans l'UE, ça fait 0.18 CENTIMES D'EUR par habitant: rendez tout de suite votre sucette!

      Supprimer
    2. Vous avez raison, j'avais pas compté Malte.
      De toutes façons, je ne les donne qu'aux hommes. Je tiens absolument à être mal vu.Cela dit, je n'ai mangé que la moitié de la sucette et le bâton est intact.
      Je l'ai mise au congélateur et la tiens à votre disposition.

      Duga
      Part en sucette

      Supprimer
  18. Si ce Prix Nobel d'opérette a fait pleurer Dame Doudette, je me demande dans quel état elle s'est mise lorsque le français Serge Haroche s'est vu attribuer le Prix Nobel de Physique. Lui restait-il encore suffisamment de larmes ?
    Si elle est revenue de son évanouissement, elle a pu se réjouir qu'il ait su capter des grains de lumière et qu'il en soit récompensé.
    A moins qu'elle se demande encore à quoi ça peut servir. Comme tous les neu-neu de la terre déconnectés du monde réel.

    Duga

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le prix Nobel de physique (ou de chimie, ou de médecine) ne peut pas faire rêver les neu-neus : songez que, pour l'obtenir, il faut avoir appris, travaillé et obtenu des résultats que vos collègues n'ont pas été capables d'atteindre. C'est donc un prix profondément inégalitaire voire discriminatoire. Alors que celui de la Paix, tout le monde à sa chance : un président des États-Unis nouvellement élu, une cocotte-minute, un rosier remontant, l'Union européenne, etc.

      Supprimer
    2. Un blog pourrait aussi avoir le Prix Nobel de la Paix.
      Compte tenu de vos patients efforts d'apaisement de la blogosphère mondiale, je vois bien le vôtre. Pour 2014 seulement.
      Pour 2013, c'est Jean Marc Ayrault, endormi dans la paix du socialisme, qui part nettement favori.
      Bonne chance !

      Duga

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.