lundi 22 octobre 2012

La blogogosphère prend la pose en majesté

La blogosphère telle qu'elle se voit

Mes frères, l'instant est solennel : lasses de se voir mélanger avec les torchons de cuisine, les serviettes de bain se rebiffent. Les blogueurs de gauche se regroupent – c'est dans leur nature – et prennent la pose pour la postérité dans un drapé grand siècle. Le résultat est une sorte de préambule à la constitution des États-Unis d'Amérique (« Nous, blogueurs et blogueuses… ») en moins modeste, en plus gourmé, mais ne reculant pas devant le baragouin (« Nous produisons un contenu… »). Du haut de cette tribune hâtivement clouée, on s'auto-congratule, on se passe la rhubarbe et se renvoie le séné ; on ne néglige pas d'être un peu pompeux, on se rengorge ; on prend soin d'être rebelle et tout à fait la-patrie-en-danger : 

« il apparaît évident que tout ceci, cette définition nouvelle de la blogosphère que voudrait imposer une société de droit privé, nous englobant dans tout autre chose que ce que nous sommes, vise à nous étouffer, à faire taire notre spécificité : celle d’une parole libre venue d’un endroit d’où il n’est pas habituel qu’on parvienne à l’entendre, la parole des citoyens. »

Foutre ! On chercherait donc à étouffer une parole libre, par ici ? La parole de citoyens ? Alors, oui, l'heure semble grave ; il est effectivement temps qu'un collectif se constitue en autorité afin de décider qui, désormais, aura droit à l'AOC “blogueur produisant du contenu” et qui sera impitoyablement refoulé vers les limbes. Qui sera refoulé, c'est évidemment déjà dit en toutes lettres dans ce “We, the blogo-people” fondateur :

« Pis encore, des agrégateurs de liens et de contenus, des sites semi-professionnels, ont soudainement rejoints les bases de données d’Ebuzzing, y compris des sites d’extrême-droite qui usent à grande échelle de méthodes plus que suspectes pour gagner en notoriété – démultiplication de pseudos, retweets automatiques en masse, commentaires copiés-collés de manière industrielle, etc… »

Il serait inutile de faire observer à nos Valeureux que nombre de blogs, dont ils font pourtant la promotion active, n'ont jamais produit le moindre “contenu”, se contentant de copier des informations glanées ailleurs ou des vidéos plus ou moins musicales. Ce serait de toute façon mal venu et relevant d'un certain esprit d'acharnement. Laissons donc nos Pères fondateurs face à leurs tout neufs bustes de roc : ils ont bien mérité de la Patrie, de la Liberté et de l'Artisanat.

74 commentaires:

  1. Réponses
    1. Vive le con libre22 octobre 2012 à 17:16

      C'ast vous le "contenu" alors ?

      Supprimer
    2. Tiens, justement, ce soir, j'arrose (sous prétexte que Catherine “m'abandonne” pour trois jours : toutes les excuses sont bonnes…).

      Supprimer
  2. « Les vases étaient bien communicants, mais ils étaient vides » (Gilbert Cesbron, Journal Sans Date)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et pis je m'en fout, je ne suis pas un citoyen…

      Supprimer
  3. Billet parfait !

    Il est intéressant de constater que ces Valeureux sont tous de gauche, voire d'extrème gauche. Ils auraient donc du titrer leur cri du cœur: Touche pas à ma gauchosphère , histoire, et par honnêteté, de ne pas nous inclure là dedans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison : sauf deux ou trois exceptions (comme l'Hérétique), les wikioteries n'ont jamais beaucoup passionné les non-gauchiens.

      Supprimer
  4. Ceux qui y resteront seront des sociaux-traîtres. Ce qui promet encore de belles discussions. L'avantage de l'ancien Wikio, c'est que les blogueurs n'étaient pris de folie que pendant cinq jours par mois, les trois qui précédaient sa parution, et les deux suivants. Et les wikioteurs publiaient par centaines ce type de commentaire : "c'est un jeu, c'est un jeu, on fait ça juste entre copains, pour se marrer..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais peut-être que les Pères fondateurs américains ont rédigé leur constitution pour se marrer entre copains, allez savoir.

      Supprimer
  5. Ben nous voilà ben propre ! Au pied de mon arbre, je vivais heureux !... Merde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention si c'est un tilleul : vous allez vous prendre plein de trucs qui tachent sur la tronche !

      Supprimer
  6. On dirait des mousquetaires qui revendiquent qu'ils veulent changer de Roi.
    Sauf qu'ils ne sont pas mousquetaires, et que le roi s'en cogne de leurs revendications.
    L'humilité est une qualité qui se fait rare à gauche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarquez, pendant ce temps-là y font pas de bêtises…

      Supprimer
    2. File de là-bas.22 octobre 2012 à 16:58

      On ne peut pas savoir. Peut-être qu'ils sont entrain d'élaborer un manuel du parfait consommateur de came. Comment l'acheter, quoi dire à un dealer, et tout à la fin, une liste des futures meilleures salles de shoot (d'injection de produits stupéfiants) hexagonales.
      Du genre Le guide de l'injecteur 2012.
      C'est vachement important d'offrir à nos enfants un pays ouvert au modernisme, qui vit avec son taon.
      Que nos enfants puissent se droguer avant d'avoir le droit de se demander si c'est bien ou mal.
      Qu'ils fassent eux-mêmes leur choix. L'enfant est petit homme libre, donc en droit de savoir ce que sont l'aiguille et le garrot.

      Supprimer
    3. J'ai failli dire : « Pendant ce temps ils ne sont pas dans les bistrots. » Mais comme Nicolas est dans le coup…

      Supprimer
    4. Ah oui, tiens : je n'avais pas réalisé qu'il n'était que cinq heures et demie…

      Supprimer
  7. Excellent billet... Les "Leftblogs" soient apparemment exempts de sens du ridicule.

    Une réserve toutefois : l'auteur assimile les "Leftblogs" (qui constituent à vue de nez la totalité des signataires de la tribune - certes il se sont abstenus de le crier sur les toits) aux "blogueurs de gauche" dans leur ensemble (paragraphe 1). Ce glissement sémantique vicieux fait rejaillir sur l'ensemble des blogueurs "de gauche" un ridicule imputable aux seuls Leftblogs : c'est mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que je ne suis que compagnon de route, moi ! Alors, forcément, les subtilités m'échappent…

      Supprimer
    2. "Compagnon de route" pour aller au bistrot...

      Supprimer
    3. Tiens ! J'ai oublié de répondre à cet imbécile : quel rapport entre les leftblogs et le premier paragraphe ? Les leftblogs ne sont pas les signataires du machin.

      Supprimer
  8. Un tsunami asthmatique dans un verre d'eau saumâtre.

    On a l'habitude avec la gauche et ses pompeux effets d'annonce :

    "Moi président, je m'engage à..."

    Et puis le temps fait son office, la résilience opère, les feuilles tombent et se ramassent à la pelle.

    "Cela m'en touche une sans bouger l'autre..." comme disait l'autre "ami de 30 ans", atteint d'un providentiel Alzheimer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'avais le courage, tiens, je leur referais leur déclaration en pastichant le discours de Malraux pour l'entrée de Jean Moulin au Panthéon.

      Je le ferai peut-être, d'ailleurs…

      Supprimer
  9. Pierre Chappaz semble être entré en religion, oubliant qu'il est dans cette affaire le plus grand bénéficiaire du succès de sa propre démarche . Qu'il y aille seul !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'il tire les bénéfices de son initiative ne me paraît pas choquant en soi, à vrai dire.

      Supprimer
  10. Je ne suis pas un "citoyen", je suis un "être humain"…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi même pas. Enfin, chuis pas sûr.

      Supprimer
    2. En fait moi non plus : je suis pas un citoyen, je suis un numéro!
      j'ai parfois l'impression d'être le héros de la série "Le prisonnier", mes geôliers sont des gentils (de gauche donc), c'est horrible, ilsfont des regroupements et quand on est pas sage, ils nous envoient un gros ballon mou, rose et chamalowesque, une grosse guimauve qui hurle des sifflements horribles pour qu'on se repente de nos fautes…
      C'est horrible!, il faut que je me réveille… Au s'cours au s'cours…

      Supprimer
  11. Je suis allée sur le site d'E-buzzing. On y trouve en 1159è position ce blog: Didier Doux habite ici
    Loin derrière Ruminances et à des années lumières de notre Spartakiste luxembourgeoise, qui gravit les échelons, saute les obstacles, s'envole et fonce vers le top du classement. La te-hon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je propose que Didier quitte Ebuzzing et fasse une tribune avec ses potes blogueurs nazis.

      Supprimer
    2. @Didier, Suzanne: je croyais que le présent blog n'y figurait plus depuis belle lurette, à la demande du tenancier...

      Supprimer
    3. Suzanne : L'Innommable a déclaré qu'elle restait dans le classement, ce qui est logique, puisque c'est la seule chose qui intéresse cette pauvre fille ; et qu'elle a compris (enfin un truc qu'elle a compris !) qu'elle a, avec cinq lecteurs, l'occasion de rentrer dans le “top 100”. Elle est bête, elle est bête : qu'est-ce que vous vous voulez que je vous dise…

      Nicolas : il n'y a que vous et vos amis "left" que ces histoires intéressent. et je sais très bien que vous vous rendez compte du côté ridicule de ces histoires.

      DF : en effet, je me suis désinscrit du "wikio" lorsque j'ai commencé à grimper vertigineusement dans leur classement stupide.

      Supprimer
    4. Je m'en rend parfaitement compte. Faudra que je vous explique.

      Supprimer
    5. Pas la peine : pointez-vous plutôt à la maison avec une bouteille de jaja dans chaque main.

      Supprimer
    6. Je n'ai que deux mains. Il me faudrait un porteur noir.

      Supprimer
  12. Je ne saisis pas trop l'intérêt de ce genre de classement, à moins bien sûr d'en être resté à vouloir être à tout prix celui qui pisse le plus loin. Ceci dit, ce qui m'interpelle quelque part, c'est que ceux qui font tout un foin à propos de ces ebuzzeries se trouvent dans le camp de ceux qui, a priori, refusent les valeurs de compétition, d'élitisme, etc. Alors quoi ? C'est supportable tant qu'on reste en tête et c'est mal quand certains s'aventurent à disputer le leadership leftblogueur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est, évidemment, exactement ça. Le classement "wikio" était de la pure imbécilité (je le suis depuis quatre ou cinq ans, par curiosité), un jeu de bac à sable. Sont parfois arrivés premiers des blogueurs que personne ne lisait mais qui bénéficiaient de trois ou quatre liens dans le mois.

      Lorsque le blog “animaux” que ma femme et moi avons ouvert s'est retrouvé trois ou quatrième de ce classement imbécile, j'ai décidé qu'il devait être premier. J'ai donc demandé à Nicolas et à deux ou trois autres de faire un lien vers lui. Et, dès le mois suivant, nous étions en effet premier…

      Supprimer

    2. Bref c'est de la merde. Mais qui en doutait ?
      M'enfin si ça donne à Nicolas l'impression de compter pour quelque chose pourquoi le contrarier.

      Supprimer
    3. Disons-le tout net, les blogs de gauche sont atteints par la mongolique, hautement contagieuse à l'approche de l'hiver.

      Supprimer
  13. Il y a chez l'excellente et prolifique Suzanne un très bon billet sur un thème qui prolonge exactement ce fil.

    RépondreSupprimer
  14. Les blogs de gauche s'effacent car ils sont devenus des blogs de gouvernement.

    RépondreSupprimer
  15. Qu'ils aillent faire leur blog en Roumanie, et qu'ils donnent la parole à tous ces pauvres gens, zut!
    Le plus drôle, c'est qu'ils font une pétition pour un sujet.... relatif à leur côte popularité.
    Que c'est drôle... Quelle bande de moules marinières!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non alors ! Blogspot a suffisamment déconné en jet-laggant les commentaires, c'était très désagréable (ceci dit, vu l'obsolescence programmée des left-blogs, et vu que je n'y vais quasiment jamais ^^ -))

      Supprimer
  16. Ce regroupement de bloggueur sent très fort la backroom wahabite, en un mot, ça pue la salle à fist...

    (Rire gras...)

    RépondreSupprimer
  17. Ils sont mignons mais ils doivent vraiment s'emmerder pour en arriver là.

    RépondreSupprimer
  18. Marrant, suzanne fait une fixette sur ruminances qui se fout et se contrefout des classements pré_pubards à la con. On devrait décidément lancer des salles de shoots fissa. Et pas qu'à Paname !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une fixette, b.mode ? Il y a au moins six mois que je n'ai pas parlé de vous ni jeté un regard sur votre merveilleux blog. Depuis que Didier a arrêté de vous pointer dans ses modernoeuds, en fait. On s'ennuie depuis le départ de Sarkozy ? Et la lutte contre le complot international ourdi par les vilains juifs ? Et le mensonge du 11 septembre ? ça boume ?

      Supprimer
    2. C'est malin, vous nous l'avez réveillée, avec vos titillations ! Va falloir que j'aille lui concocter une petite tisane pour la rendormir, maintenant…

      Supprimer
  19. Réveillé E ? et une tisane pour moi ? Damned !

    RépondreSupprimer
  20. Suzanne possède un vieux fonds stalinien qui la pousse à dire n'importe quoi et, surtout, à bien s'arranger avec la ligne du parti, le sien. Je n'avais pas voulu rebondir sur ce commentaire, pour une raison que Suzanne ignore ou n'ignore pas : Ruminances se fout des classements d'épiciers. D'ailleurs nous l'avons écrit très clairement en quittant les Leftblogs, sorte d'agence de notation pour esprits pervertis.
    Mais ça Suzanne l'ignore. Plus maintenant. D'ailleurs je n'aurais pas idée d'aller voir à quelle place son blog se situe... Je lis, j'aime ou je n'aime pas, point-barre. Une seule chose compte pour moi : la qualité et la sincérité de celui qui s'exprime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lediazec a quitté les leftblogs quand j'ai fait un billet pour me foutre de sa gueule en réponse à un billet à propos du Wikio qu'il avait rédigé sans penser que ça pouvait fâcher des copains. Je démontrais dans ce billet que sa seule activité dans Twitter était d'envoyer des liens vers les billets du blog "ruminances".

      Et ma bière, je peux l'avoir ?

      Supprimer
    2. Ça vient, Ça vient ! Faut que j'descende à la cave pour changer de tonneau…

      Supprimer
    3. Oh la la... ça recommence avec ces conneries. Je n'aurais pas du citer Ruminances, ils réagissent comme un nid de frelons. Je veux bien croire Lediazec, qu'ils s'en fichent de ce classement. Autant que moi, qui en suis sortie il y a longtemps. De toute façon, quand on s'y intéresse et qu'on fait ce qu'il faut pour, on atteint vite des scores meilleurs. C'était vraiment une moquerie pas méchante, pas la peine d'aller chercher le gros de la troupe pour ces histoires de classement à la noix.
      Si j'associais Ruminances à celle que Didier nomme l'innommable, c'était en souvenir de certaines théories concernant le "complot" du 11 septembre,et reopen, et bon...Ptêtre pas la peine de rallumer la flamme de la discorde.
      Suzanne possède un vieux fonds stalinien qui la pousse à dire n'importe quoi et, surtout, à bien s'arranger avec la ligne du parti, le sien.. Un fonds stalinien ? Franchement, Lediazec, ça ne veut rien dire du tout. Et je ferais commerce de quoi, avec ce fonds ? d'idées staliniennes ? Moi ? J'aimerais bien savoir lesquelles, tiens. Des fois que ça rapporte. Trouvez donc autre chose.

      Supprimer
  21. Bon, allez, ça va être de l'heure de mon apéro en solitaire : à demain, les gens…

    RépondreSupprimer
  22. Au tonneau de la Comète. Cela faisait déjà longtemps, mon pôv gars, que j'avais repéré ton petit manège d'épicier ! Manège que je vomis toujours autant.
    Sinon, tu confirmes ton statut de bof. Ce n'est pas parce que tu t'es soi-disant foutu de ma gueule que "j'ai quitté", mais parce que tu es bien ce que tu sembles être : un produit dérivé !

    RépondreSupprimer
  23. Suzanne est à peu près à à la pertinence et à la conciergerie ce qu'est Carla Bruni à la bêtise ! On touche le fond mais on creuse encore ! Pour la gouverne de cette harpie, je n'ai rien à rien à foutre du complot juif ni même du complot musulman! Apprenez à lire, dinde !

    RépondreSupprimer
  24. hop hop hop, B.mode. Quand on ne sait plus quoi dire on insulte ?.

    ça a été un des thèmes de Ruminance par la voix d'un certain Christophe, avec aucun commentaire contradictoire du reste de l'équipe. (sauf, après, de la Pecnaude, sur mon blog, pour être juste) Vous voulez les liens ? et c'est ce que clame partout, maintenant encore, Babelouest (il ne fait plus partie des Ruminants ?)
    Vous voulez les liens et les copiécollé, aussi ? C'est marrant cet esprit grégaire (mais bon, pour des ruminants, logique) qui pousse à aligner toutes ses opinions sur celle du dernier-de-chez-soi- qui a parlé, quoi qu'il ait dit, pour après se réclamer d'une autre opinion...
    Je ne sais pas qui est stalinien, là dedans. Ou pertinent, ou concierge.
    Et, oh, vous en êtes encore à Carla Bruni ? Grands nostalgiques, va... Réveillez-vous, les gars, on a changé de gouvernement !

    RépondreSupprimer
  25. babelouest et consorts ont effectivement quitté ruminances. A l'époque je vous avais aussi signifié que je ne partageais pas l'opinion du grand complot. Vous êtes azheimer, ma biche ?

    RépondreSupprimer
  26. C'est curieux de sortir les morts pour vouloir assurer une vérité ! Lamentable !

    RépondreSupprimer
  27. "Vous êtes azheimer, ma biche ? " Ha ha ha, on dirait De Funès! Moins Alzheimer que vous, moi au moins je me souviens comment on l'écrit...
    Je rendais plutôt un petit hommage à la Pecnaude, que je trouvais gentille.

    Sinon, je ne savais pas que vous aviez fait sécession, je ne sais pas qui est (sont ?) "consorts", c'est vous dire si je vous lis. Donc, sur qui a dit quoi et quand ces derniers mois, qui a mis de l'eau dans son lambig, qui sont maintenant les Europalestine, les mélenchonistes ou les joueurs de cithare, je n'en sais rien. Portez-vous bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé ho ! Vous étiez où, ce soir, pendant qu'on s'engueulait ?

      Supprimer
  28. Merle tristou, je vous avez dis en son temps que je ne croyais pas en une théorie du complot (11 septembre) et que si vous trouviez le moindre propos anti-sémite dans mes mots, je vous payais illico un voyage à Gaza... Mais visiblement la mémoire est un luxe dont vous ne disposez plus... Basta !

    RépondreSupprimer
  29. B.mode : à chaque fois que je réponds à un Rrrum, je le regrette après. Impression de méchanceté crade, de bêtise visqueuse, de mensonge perpétuel. Vous mentez, bien évidemment. Vous mentez d'autant plus bêtement que tout est à portée de clic. Je ne suis pas procureur ni traqueuse d'antisémitisme sur la toile. Le vôtre, celui de votre blog, collectivement, à l'époque, était à découper au couteau. Il fallait voir avec quelle hargne vous vous retourniez contre ceux qui vous le reprochaient. Tous unis, les Rrrums. Qu'après vous ayez écrit que vous n'étiez pas chaud pour les théories du complot et leurs à-cotés, certes (je l'ai lu en effet,de votre plume, mais je ne sais plus quand ni où ). Mais à l'époque je me moquais de vous parce que vous faisiez bloc, et qu'il n'y avait qu'une ligne de pensée (enfin, pensée...) dans ce que Didier appelait votre asile, ou votre fosse. ça va bien à Lediazec (enfant chéri des dieux) de parler de stalinisme ! Quand on trouvait en commentaire de ses textes des envolées lyriques transies d'amour délirant pour ce petit père des blogs. Voici ce qu'on écrivait à l'époque dans Rrrruminances: Ce n'est plus de la verve qu'on te connaît déja, Lediazec, c'est carrémént de l'envolée littéraire polémique de haut talent, genre Zola dans 'J'accuse' ! (Rem')

    "Ses ailes de géant l'empêchent de marcher". Cours, Rodo, cours, et prends ton envol au-dessus de ces besogneux et sordides guainos (nom générique, sans majuscule) moins humains, donc respectables, que le plus infime vermisseau. (BabelOUest,)


    écrivez ce que vous voulez en commentaire ici (chez celui que vous appeliez "bouche d'égoux", la bassesse d'y revenir ne vous étrangle pas, on dirait).Même si vous n'êtes plus que deux là-bas (trois, avec l'illustratrice aux productions géniales, forcément géniales), ça reste un lieu que je qualifierais bien, si le mot n'avait perdu de sa puissance à force d'être galvaudé, de nauséabond
    .
    C'est en ne vous répondant pas qu'on est le plus intelligent. Il me reste des progrès à faire, mais je vais essayer de me retenir.


    RépondreSupprimer
  30. Encore une fois, toutes vos citations n'émanent pas de mon clavier. Et dire que ruminances est antisémite c'est aussi imbécile que de dire que le merle moqueur est un repaire de néo-nazis alors que c'est juste un blog ennuyeux et morose...

    RépondreSupprimer
  31. Ah oui, tiens, il y a eu comme une amorce de blogowar, ici, pendant que je sirotais benoitement mon pastis en écoutant le Ferré des années cinquante…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut plus blogowarer avec les Rrrums, ils ont explosé. (en autant de métastases ?) On retrouve certains chez qui on sait, certains je ne sais pas où, je m'en fiche, et les autres chez vous. Déjà qu'il y a la montée des obscurantismes religieux, la destruction des paysages, l'amenuisement de la culture et la stigmatisation des fromages au lait cru, ça fait beaucoup. Tant pis.

      Supprimer
  32. Pathétique suzanne, elle a encore du oublier d'ingurgiter son euphorisant...

    RépondreSupprimer
  33. B.mode le 25 octobre, 17h 32 ci dessus:

    ...ruminances qui se fout et se contrefout des classements pré_pubards à la con....



    b.mode le 27 août 2012 13:00, dans l'étable…:

    Marrant le billet pourtant largement relayé sur twitter ne figure pas sy ebuzzing alors que les plus que je viens de publier y sont.

    Ruminer, c'est pas bon pour la mémoire.

    RépondreSupprimer
  34. ça n'a rien à voir, je parle ici de la censure d'ebuzzing (en aucune manière de son classement) car il y a un mot (slip) dans le titre qui ne plait pas à leur robot. Ce n'est pas parce qu'on a rien compris qu'il faut fermer sa gueule, courageux malade.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.