mardi 22 juillet 2014

Eh, Manuel, tu dors ?


Mais qu'attend donc M. Valls, ci-devant Premier ministre et ancien de l'Intérieur, lui d'habitude si vigilant voire intransigeant dès qu'il s'agit de traquer les mouvements fascistoïdes, qu'attend-il, ce grand personnage de République, pour frapper d'interdiction un mouvement qui n'hésite plus à s'allier avec les pires raclures antisémites, ramassées dans les banlieues qui enserrent désormais nos villes ? 

31 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je suis sûr que le social-traître que vous êtes pense encore plus de mal que moi de ce ramassis d'abrutis !

      Supprimer
    2. Je ne crois pas. En fait, je m'en fous. Si je dois penser du mal de quelqu'un, c'est plus du côté des militants du Parti de Gauche et de Lutte Ouvrière (même si, individuellement, quelques lascars me sont très sympathiques).

      Il faudrait faire une cartographie des antisémites de gauche, on aurait probablement des surprises...

      Supprimer
  2. Robert Marchenoir22 juillet 2014 à 11:46

    Des raclures antisémites qui, de leur propre aveu, s'attaquent à l'hôpital Lariboisière parce que c'est "un hôpital sioniste".

    Je suppose que l'hôpital Lariboisière, comme tous ses homologues parisiens, est saturé de patients musulmans qui ne payent pas à un centime grâce aux méchants Français islamophobes, mais il ne faut pas demander à un antisémite d'être cohérent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublions tout de même pas que les nombreux chirurgiens juifs de Lariboisière tuent sciemment les petits enfants arabes qui tombent entre leurs mains crochues au bloc !

      Dame Rosaelle nous le confirmera sûrement…

      Supprimer
    2. Surtout quand le temps est mossad!

      Supprimer
    3. Dites donc, celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom à l'air de faire une fixation de type psychotique... Elle n'arrive plus à parler d'autres chose que de juifs et de sionistes....

      Pourtant en France il y a toujours plus de 5 millions de chômeurs, un État en faillite et des hordes de barbares qui pillent et détruisent sans aucune opposition de la part des forces de l'ordre...

      C'est bizarre cette fixation....

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Ça n'aurait rien de réellement surprenant !

      Supprimer
    2. Bah oui, ils ont à peu près le même programme économique et n'aime pas trop les juifs tout les deux... La seule différence significative c'est sur le sort à réserver aux immigrés...

      Supprimer
  4. Mais c'est pas pareil !!!!

    Eux (NPA, LO, Cocos, FG) sont degôches donc dans "le camp du bien" donc forcément ils ont raison et ne sont pas fascistes !!!

    Quand est ce que vous allez comprendre ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je suis vraiment incorrigible. Mettons sur le compte du grand âge…

      Supprimer
    2. "Mettons sur le compte du grand âge…"

      Non et non !!!! C'est trop facile ça Didier !!! Et puis quoi encore ??? Alzheimer ??? (tiens... encore un juif....)

      Je crois plutôt que vous ne faites aucun effort pour comprendre. C'est pourtant simple et je vais vous ré-expliquer simplement : Il suffit de se dire degôche pour avoir raison et que ceux qui ne se disent pas degôche aient tort.

      Voila, c'est simple !

      Supprimer
  5. C'est ignoble de se moquer de gens qui font de la rééducation des coudes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mon côté fasciste : pas de pitié pour les n'handicapés du coude !

      Supprimer
  6. Y'en a quand même une qui lève le bras droit... serait-elle manchote ?

    Et tous ces ... qui font des photos ... c'est pire qu'au Tour de France !

    RépondreSupprimer
  7. La seconde en partant de la droite lève le mauvais bars ou alors c'est une copine à Anders Behring Breivik , il fait exactement le même geste, j'espère qu'elle a été sévèrement rééduquer.

    RépondreSupprimer
  8. Une espionne FN, retournée par le Mossad, s'est glissée sur l'estrade.
    Ami lecteur réac, sauras-tu la démasquer ?

    RépondreSupprimer
  9. Philippe Poutou transpire sous les bras, c'est moche pour la photo.

    RépondreSupprimer
  10. La république étant de gauche, il ne serait pas socialistement moral de taper sur les brebis égarées.

    RépondreSupprimer
  11. En fait, ils sont tous droitiers, donc ils lèvent le poing gauche; elle, elle est gauchère...

    RépondreSupprimer
  12. Il attends que l'on leur donne le droit de vote !
    Et puisque le big boss est intervenu, François Hollande a dit :
    «C'est terrible pour les musulmans: comment être identifiés à ce qui s'est produit. C'est terrible pour les juifs: ne peut-on plus vivre en paix en France? C'est terrible pour nos concitoyens: dans quel pays est-on?“
    Au Frankistan cher ami, au Frankistan ; vous noterez au passage que si notre président ne sais pas de quel pays il est le président, il fait une différence entre les musulmans, les juifs, et les concitoyens…

    http://www.lefigaro.fr/politique/2014/07/22/01002-20140722ARTFIG00034-francois-hollande-la-crise-en-syrie-le-moment-le-plus-eprouvant-que-j-ai-vecu.php

    RépondreSupprimer
  13. Robert Marchenoir22 juillet 2014 à 14:41

    Ils boivent de l'eau minérale NPA ? Ces gens-là sont fous...

    RépondreSupprimer
  14. Valls a bien d'autres chats à fouetter que ces archéo-trotskos. Dame Aubry l'a dans son collimateur, et ça lui donne bien du fil à retordre, à ce pauvre chéri !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof. Il est premier ministre. Elle est maire de Lille après avoir essayé de le virer du PS.

      Supprimer
  15. NPA = Nulle Part Ailleurs?

    RépondreSupprimer
  16. Qu'ils sont croquignolets les « enfants de Lénine et de Trotsky », les continuateurs émérites du combat communiste mené par Alain Krivine, Daniel Bensaïd, Henri Weber. Il est vrai qu'englués dans l'histoire de leur épopée sanguinaire ils ne pourront jamais effacer de notre mémoire qu'ils sont aussi les héritiers des massacreurs de Kronstadt, Trotsky et Zinoviev.

    Le sang, ils connaissent... Alors, un peu plus, un peu moins... contre ce qu'ils détestent par dessus tout, le pays où ils vivent et ses autochtones. La fin justifie les moyens.

    Leur morale n'est pas la nôtre.

    Ah, schizophrénie quand tu nous tiens. Des fous à lier, bons pour Charenton. Toujours aussi fortiches les internationalistes !

    RépondreSupprimer
  17. Au fait, pourquoi appelez-vous Valls le « ci-devant Premier ministre » ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que je me suis sottement emmêlé les crayons ! je suppose que je voulais écrire "ci-devant ministre de l'Intérieur", et que ma phrase s'est court-circuitée toute seule. Tant pis, je le laisse, ça m'apprendra à me relire plus soigneusement.

      Du reste, il suffit d'attendre : un jour prochain, Valls deviendra bel et bien ci-devant Premier ministre ; et, alors, je passerai pour visionnaire.

      Supprimer
  18. Dans mon petit pays, la Licra, le Crif et compagnie étaient du côté des musulmans suisses (heurk, difficile pour moi d'écrire des trucs pareils, musulmans....suisses) et contre l'UDC (le parti fâcheux local) lors de l'initiative contre la construction de minarets dans la belle Helvétie.
    Alors (comme sur l'autre fil, "ils ne nous aiment pas", pourquoi donc les "aimer") désolé de ne pas me sentir très solidaire avec ces "pompiers incendiaires".

    RépondreSupprimer
  19. Le Licra et le Npa font des auréoles sous les bras...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.