samedi 5 juillet 2014

La lune et le doigt


« Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt. » Cela fait parti des adages que les idiots citent le plus volontiers, sans doute pour faire accroire qu'ils sont eux-mêmes à ranger dans le camp des sages. (Dans le même genre, il y a aussi celui-ci : « Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît », qui est sans doute ce qu'Audiard a écrit de plus sot.) Je viens encore de le lire sur un blog quelconque, qui ne mérite aucun lien.

Mais regarder la lune a-t-il le moindre intérêt ? Voilà une question que nos sages auto-affirmés ne se poseront jamais. La lune est là, elle y était, elle y sera ; telle qu'en elle-même, toujours ; et tout à fait muette pour qui n'est pas astronome. Pourquoi lui accorder un regard supplémentaire, sous prétexte qu'un innocent vient de vous la désigner comme si lui-même découvrait tout juste son existence ?

Un doigt, en revanche, c'est très intéressant. Surtout celui qui tente de vous emmener vers la lune. Le doigt qui désigne la lune est un doigt qui a certainement quelque chose à cacher. C'est aussi un doigt qui se trahit toujours plus ou moins ; il peut être rigide ou tremblant, droit ou croche, sec ou moite, etc. Rien de plus parlant qu'un doigt pointé vers un satellite ; à travers lui, c'est toute la personne qui s'exprime, à laquelle il est accroché ; elle s'exprime d'autant plus librement qu'elle imagine votre attention focalisée sur la lune. 

Observer le doigt, quand il cherche à désigner autre chose, c'est l'exercice même de l'intelligence et de l'esprit critique. On peut en faire très facilement l'expérience sur la plupart des blogs, en particulier ceux dits politiques : quand un blogueur de ce genre-là vous montre la lune, regardez donc son doigt. Ce n'est pas toujours édifiant, mais c'est très souvent réjouissant.

22 commentaires:

  1. Un peu comme quand quelqu'un traite autrui de "débile".
    Plutôt que de tourner le regard vers ledit "débile", je regarde qui est celui qui insulte. On a souvent de bonnes surprises.
    Quand on a Mickey pour avatar, on n'est pas trop légitime pour insulter les autres. A moins d'avoir envie de faire le jeu du socialisme. Le fameux "diviser pour mieux régner."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui, d'ailleurs, n'empêche nullement l'insulté d'être éventuellement débile pour de bon.

      Supprimer
  2. Le plus important c'est de mettre le doigt dans le nez creux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À condition que ce soit le sien.

      Supprimer
    2. En évitant, autant que faire se peut, de se le fourrer dans l'oeil.

      Supprimer
  3. A la bourse des sentences, on déplore aussi la très forte dévaluation de la jolie phrase de Bossuet: "Dieu se rit [...]."

    RépondreSupprimer
  4. Ceci ne pourrait-t'il pas s'appliquer à tous les blogs, voire tous les billets ?

    Imaginons Didier Goux - un pseudo que je viens d'imaginer - se moquant des blogueurs qui critiquent Sarkozy. Ne pourrait-on pas se moquer de Didier Gouxpour les mêmes raisons que lui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les billets seraient sans doute excessif, mais il n'y a en effet aucune raison pour ne pas appliquer la règle à tout le monde.

      En fait, l'idéal est évidemment d'être capable de regarder à la fois la lune et le doigt. Mais ça…

      Supprimer
    2. Mais seul le propriétaire du doigt peut savoir pourquoi l'ongle est noir... Et s'il montre la lune avec son doigt en sachant que l'ongle est noir, c'est bien son problème.

      Bon. Il faut que je me sorte les doigts du cul pour aller prendre l'apéro, moi.

      Supprimer
  5. Le doigt n'est-il pas une extension phallique, selon quelque dogme freudien ?

    Billet au demeurant frappé au coin du bon sens, et fort savoureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute, sans doute !

      Je me demande d'ailleurs si tous ces malheureux que l'on traite d'exhibitionnistes ne sont pas en fait des sages qui montrent la lune avec leur queue. Et, bien entendu, les idiots ne voient que la queue.

      Supprimer
    2. La lune virtuelle, unique objet de mes désirs...

      Supprimer
    3. Citons à ce propos :

      Les escrocs et les salaces
      Mènent le monde en voiture.
      Quand le sage montre l’espace,
      L’idiot voit sous la ceinture.


      ...de qui vous savez à n'en pas douter.

      Supprimer
  6. On n'en fait pas seulement l'expérience sur les blogs, pas seulement sur les blogs "politiques", mais aussi et surtout sur les "politiques" tout court, sur les "pactes", les "valeurs", les "indignations", etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande d'ailleurs si je ne viens pas de découvrir l'une des règles fondamentales de l'humanité ; une “chose cachée depuis la fondation du monde”…

      Supprimer
  7. "Quand tu m'introduis le doigt dans la lune, ma lune sent ton doigt et ton doigt sent la lune. Pense à te laver les mains avant de préparer les rouleaux de printemps !" Lao Tseu in "Conseils à Ginette"

    Quelle finesse d'observation !

    RépondreSupprimer
  8. "Oserver le doigt" absolument.
    Et on ne doit pas sous-estimer la terrible efficacité prédictive du doigt mouillé.

    RépondreSupprimer
  9. Merci Didier Goux, merci Jacques Étienne, vous avez fait ma journée.

    RépondreSupprimer
  10. Remplacez les hommes de Bossuet et les cons de Dac par socialistes ou modernœuds, et vous aurez peut-être un autre regard sur leurs sentences.

    Tout ça, c'est encore une histoire de paille et de poutre dans l'oeil, et celle que j'ai dans le mien est une paille... par rapport à celle de mon voisin ; suivez mon regard !

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Monsieur Goux
    Excellent votre billet !
    Dans la série des citations "à la con" qui finissent, à force d'être trop citées, par m'énerver il y a la phrase de Malraux " le 21ème siècle sera mystique ou ne sera pas". J'ai vu cette phrase étalée tant de fois comme une confiture trop sucrée sur un pain un peu trop dur que ça fini par m'écoeurer. (en plus il semble que la phrase d'origine n'était pas celle là).
    De toutes façons tous les temps sont mystiques (c'est, plus ou moins, une phrase de Saint Jean de la Croix).

    RépondreSupprimer
  12. Sur un plan strictement scientifique, la Lune n'a pas toujours été là et rien ne prouve qu'elle sera toujours là. D'une manière générale, pour des raisons un peu longues à expliquer, le système solaire est fondamentalement instable. De toutes façons, la fin du soleil mettra fin à tout ça, à toutes les lunes et à tous les doigts compris.

    Duga
    Cuistre lunaire manquant de doigté

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.