mardi 8 juillet 2014

Mots croisés réactionnaires, mots croisés progressistes


Dans les seconds, lorsque vous tombez sur un mot de six lettres dont la définition est bamboulas, il faut inscrire noubas, et non le mot qui vous est de prime abord venu à l'esprit.

75 commentaires:

  1. Bon... négro c'est pas ça... Ah bin si, au pluriel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne jamais négliger les pluriels ni les conjugaisons de verbes, dans les mots croisés : c'est vach'ment piégeux…

      Supprimer
    2. Le Nègre vous emmerde, pauvres cons....

      Supprimer
    3. Robert Marchenoir8 juillet 2014 à 16:10

      Bah oui, c'est à peu près tout ce qu'il sait faire, merci de nous le confirmer.

      Supprimer
    4. Sébastien Tellibag8 juillet 2014 à 16:58

      Vous nous "emmerdez" de l'Afrique, j'espère ? Parce qu'en France hein, à part foutre le souk et danser le zouk, vous faites pas grand chose...

      Supprimer
    5. Et fier avec ça, au point qu'il met une majuscule à nègre. Grossier aussi, mais ça...

      Supprimer
    6. Génial!
      Chez monsieur Nicolas quand on dit nègre, aucun souci, mais ici on se prend des leçons par la bien pensance.
      Pour info mr bembelly, j'avais lu au lycée la négritude de senghor et avais eu une très bonne note lors du contrôle. Un principe qui m'avait fasciné c'était le rite initiatique. Je vous dis ça sans sarcasme, car si on peut plus se foutre des gens, le monde sera une grosse flaque de javel où ne survivront que les nouveaux citoyens chimiques, élevés au progressisme.

      Faut-il être de gauche pour avoir le droit de se marrer?

      Supprimer
    7. Fil, tout le monde ne peux pas dire ce qu'il veut chez moi. Connaissant Didier, je sais qu'il est aussi peu raciste que moi alcoolique, je tolère volontiers des conneries.

      Tant que j'y suis, je vais répondre à l'abruti qui prétend qu'on peut rire de tout, c'est évidemment de la connerie. Tiens ! Qu'il essaie de rigoler du code de la route avec une mère de famille qui a perdu sa famille à cause d'un type qui roulait trop vite.

      Et pour ma part, j'ai lu Beaudelaire en 1ère. Je ne peux pas sentir les albatros pour autant.

      Supprimer
    8. Bembelly est plus grossier que moi ?

      Ça va énerver votre confrère réac Firkmachin qui fouille Twitter pour dénoncer quand je suis grossier.

      Supprimer
    9. « il est aussi peu raciste que moi alcoolique »

      Si c'était le cas, je serais en taule depuis longtemps !

      Supprimer
    10. Très bonne comparaison. Au moins vous êtes vous intéressé aux albatros.
      Moi j'ai jamais, ou très peu, lu beaudeĺaire, néanmoins je connais un peu les enfers artificiels.
      Faudra quand même qu'on m'explique la logique. Chez vous "nègre" passe bien, ici ça vaut coups de règles sur les doigts.
      Pourtant, l'expression reste la même ici que chez vous. Pour pas dire autre chose...

      Supprimer
    11. Baudelaire, bon sang, Bau, bau, bau.....

      Supprimer
    12. Vous êtes sûre que ça va, chère Su Su Su, Suzanne ?

      Supprimer
  2. Trouvé sur Wikipedia : Bamboula fut aussi une marque de biscuits au chocolat de la Biscuiterie Saint-Michel, qui avait pour mascotte un petit garçon africain vivant dans un monde imaginaire appelé Bambouland, cette marque ayant disparu au début des années 1990 à la suite de problèmes juridiques avec des associations tel que SOS Racisme.

    Bon, c'est pas tout ça. M'en vais faire une petite bamboula avec des potes, maintenant. Pas d'objection ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela me rappelle un petit texte que j'avais écrit et qui mettait aux prises le Naziland et le Bamboulistan…

      Supprimer
    2. Curieusement, pépito continue sa parade rue de Solférino .
      Pépito:1
      Bamboula: 0

      Supprimer
    3. Imaginez si Hitler c'était appelé Pepito.... On aurait dit : "Heil Pepito !"......

      Supprimer
    4. Vous, l'autre soir, vous avez regardé un film qui s'intitule Le Prénom !

      Supprimer
    5. Heu.... J'ai pas la télé.... C'est une blague vieille comme le monde... (enfin presque....)

      Supprimer
    6. Purée de bois vert skandal!
      Elle m'a bien fait rire votre blague.
      En revanche, n'étant pas de gauche, je suis peut-être dans l'illégalité si je ris à cette blague.

      Supprimer
  3. avec votre attrape-crétins, vous n'attraperez que vos affidés, vous pourrez les compter!

    Anne-Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment, l'attrape-crétins a parfaitement fonctionné sur vous.

      Supprimer
    2. Héhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéh.............. (Rire gras)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Dites donc, je vous signale que ce billet n'est là que pour vous permettre de troller sans avoir à lire des tartines intelligentes !

      Supprimer
  5. Ce qui serait amusant c'est que les mots horizontaux soient réactionnaires tandis que les mots verticaux seraient progressistes ou le contraire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idée est à creuser ! Ce devrait être assez amusant à faire, du reste.

      Supprimer
    2. Et les mots obliques, c'est pour les tapettes ?

      Supprimer
    3. Celui qui inventera les mots croisés obliques aura fortune faite.

      Supprimer
    4. Dans certains mots fléchés il y a parfois une réponse oblique !
      Geneviève

      Supprimer
    5. Oui georges, pour ceux qui ont le sud au cul.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Je pensais que esprit et penser devait se situer pas très loin l'un de l'autre

      Supprimer
    2. Pas toujours, non. Ainsi, lorsqu'on dit : « une idée m'a traversé l'esprit », ça ne veut pas dire qu'elle s'y est arrêtée.

      Supprimer
  7. Je ne comprends pas, j'essaye de remplir cette grille sur mon écran, mais ça ne marche pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avez-vous un feutre "toutes surfaces" ?

      Supprimer
  8. "Faire la bamboula" est pourtant une expression très répandue : c'est entre la "petite fiesta" et le "gros ram'dam".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En lisant assez vite votre commentaire, j'ai cru lire "entre la petite fiesta et le gros ramadan".

      Supprimer
    2. Gros ramadan ???? Je comprends plus rien là.....

      Supprimer
    3. Le prochain qui me traite de gros ramadan, c'est salade de phalanges en travers du bocal : je préfère prévenir.

      Supprimer
    4. C'est pourtant une fête d'enfer que les progrèsseux adorent.

      Supprimer
    5. Vive le couscous (j'avais du trollage en retard).

      Supprimer
    6. Pour le couscous, je plussoie

      Supprimer
  9. Encore un billet de feignasse ! Ce blog n'est plus que le pâle reflet de l'inexorable extinction neuronale qui atteint les tauliers de blogs de tous bords. Enfin ceux qui en valent la peine et auxquels j'accorde une miséricordieuse minute comme ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce billet a été fait spécialement pour Nicolas, qui peine à me lire quand ça dépasse trois lignes…

      Supprimer
    2. Je ne peine pas à lire mais ça me casse les couilles quand vous n'êtes pas très nauséabond.

      Supprimer
  10. Bamboula en six lettres :
    - dans un sens ethnique,
    pour le réac c'est "cirage"
    pour modernoeud c'est "chance"
    - dans un sens festif,
    pour le réac c'est "brûle!"
    pour modernoeud c'est "liesse"

    RépondreSupprimer
  11. On sent à l'évidence que toute la valetaille réactionnaire va se précipiter pour se délecter de ce billet aux relents racistes et nauséabonds. Bravo Didier...
    Et fiche donc la paix aux bamboulas!
    Ok?

    "Au banquet de l'amitié, chacun peut trouver sa pitance ... Mais au festin des loups, il n'y a pas de dessert ... "
    Un savant nèg.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toujours surpris que l'on puisse encore employer des mots tels que "raciste" ou "nauséabond" autrement que sous forme de clins d'œil, de citation.

      Supprimer
    2. Euh... pour le clin d'œil, j'aurais peut-être du mettre des sabots jaune fluo et jouer de la grosse caisse

      Supprimer
    3. Il manquerai plus qu'un petit fasciste de bac à sable m’empêche de rire des noirs, des bamboulas, des nègres, des juifs, des chinois, des catholiques, des nobles, des israéliens, des homos, des hétéros, des lesbiennes, des énarques etc...

      Il faut rire de tout.

      Supprimer
    4. Vous avez oublié les obèses et les binoclards : j'y tiens beaucoup.

      Supprimer
    5. Je n'ai jamais rencontré un noir qui soit aussi malheureux, susceptible, dépité, rageur, furieux de l'être, que Bembelly. Je ne sais pas ce qu'il a subi, mais ça devait être costaud.

      Supprimer
    6. Sébastien Tellibag8 juillet 2014 à 17:06

      @Skandal
      Pour commencer, on ne dit pas juif mais youpin, on ne dit pas chinois mais niakoué, on ne dit pas homo mais tapette et on ne dit pas "hétéro" mais personne normale. Fous moi le camp de ce blog, petit gauchiste!

      @Didier Goux

      Assez parler de vous!

      Supprimer
    7. Les socialistes et plus largement les gauchos de tous poils ont également été oubliés.

      Supprimer
    8. "la valetaille réactionnaire va se précipiter pour se délecter de ce billet aux relents racistes et nauséabonds."

      Je me rends à vos raisons et m'en vais derechef brûler mon seul 45 tours de Johnny Halliday "Noir c'est noir".

      Supprimer
    9. Un savant de Marseille?

      Supprimer
    10. Bon, du coup je ne sais pas trop quoi penser de mon écossaise inversée au douzième degré... Même Suzanne n'a pas capté que je me foutais de la gueule de Bembelly.
      Sinon, la citation était tirée de Goldorak.

      Supprimer
    11. Même Suzanne n'a pas capté que je me foutais de la gueule de Bembelly.
      Ben non ! Votre foutage de gueule ressemble trop à ce qu'il écrit à longueur de blog, je n'y ai vu que du feu !

      Supprimer
    12. Ce malentendu illustre fort bien la difficulté à caricaturer quelqu'un qui est déjà sa propre caricature : soit vous le faites finement et personne ne le voit (comme ici), soit vous en remettez trois louches et ce n'est même plus drôle.

      Supprimer
    13. @Sébastien Tellibag
      Damn', je suis démasqué....

      Supprimer
  12. Et voilà, on m'accuse de toutes les ignominies, alors que je n'ai fait que relater scrupuleusement la vérité des faits : hier soir, peu avant sept heures, je suis bel et bien tombé sur la définition que je dis et la solution était en effet noubas. Il n'empêche que j'ai d'abord eu un petit sursaut de surprise et d'étonnement en tombant sur ce bamboulas incongru.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne vous excusez pas Didier. Les mêmes qui refusent qu'on rigole sur ce sujet ne se gène pas pour se marrer sur d'autres qui pourraient tout aussi bien en choquer certains...

      Ou l'on rigole de tout, on l'on ne rigole de rien. J'ai choisi de rigoler de tout.

      Supprimer
  13. Les Charcuteries Olo8 juillet 2014 à 16:19

    Ce qui me choque, c'est qu'il y a moins de cases noires que de blanches.

    Et puis il y a plein de croix gamées en pièces détachées !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, mais oui, vous avez raison, c'est une honte ! Exigeons immédiatement la parité ethnique dans les grilles de mots croisés !

      Supprimer
    2. Il y a moins de cases noires... faut voir, ce n'était pas le cas à Lambaréné à l'époque du bon docteur Schweitzer dont les mœurs nocturnes avaient inspiré Gilbert Cesbron.

      Supprimer
    3. Lambaréné c'est aussi et surtout le bled où fut relégué en 64 le prezident Albert MBA du cammeroune ,prezident légal évincé par un coup d'État militaire ( en existe-t-il d'autres ?)
      Chouette zair, hein, vous m'avez compris.....
      D'autant que son tit neveu nous a bien cassé les burnes avec sa Haldeu.... donc....

      Supprimer
  14. Mais ils sont très vieux ces mots croisés, ou alors ils les recyclent sans fin ; parce que les Noubas, y'en a plus, des Africains à manches longues et vertu en bandoulière les ont exterminés (ça commence par m, en neuf lettres).
    dom

    RépondreSupprimer
  15. « Et puis il y a plein de croix gamées en pièces détachées ! »

    C'est vrai, ça m'a toujours tarabusté, ça. Quand vous peignez, dessinez, assemblez des lignes et des carrés, dès qu'il y a du noir et du rouge, il y a toujours un moment où vous vous dites : Ah merde, ils vont encore y voir une croix gammée ces cons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de voir en photo un temple bouddhiste avec une croix game (mon correcteur refuse d'écrire ce mot que vous aurez deviné). Depuis je cherche le point permettant de relier le nazisme au bouddhisme.
      Il y en a sûrement un quelque part.

      Supprimer
    2. Il en existe également dans la "Kulture" celtique

      Supprimer
  16. Mais où les définitions sont-elles dissimulées ?
    Bou Sebsi

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.